Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat groupé Assurance Santé

Pré-inscrivez-vous gratuitement et sans engagement à l'achat groupé santé de Familles de France et Selectra pour réduire vos frais de santé.

Assurance emprunteur : les Millennials sont-ils mal informés ?

Horloge

Une étude récente d’Opinion Way réalisée pour Direct Assurance a mis en lumière un gouffre générationnel entre les « Millenials » et leurs aînés. Ces derniers seraient en effet mieux informés quant à leurs droits dans le domaine de l’assurance emprunteur.


  • Sondage OpinionWay pour Direct Assurance, « Les Français et l’assurance emprunteur », l’essentiel :
  • 60 % des Français ont connaissance de la possibilité de changer d’assurance de prêt immobilier,
  • Les Français sont mieux informés quant à leur droit de résilier leur contrat d’énergie ou Internet que celui de résilier leurs divers contrats d’assurance,
  • Pour 46 % des Français, l’un des premiers freins pour un éventuel changement d’assurance emprunteur serait les contraintes du crédit de la banque où celui-ci a été contracté.

Assurances, évolutions et informations : comment les choses progressent-elles ?

Nouvelle réalité : le milieu de l’assurance passe au digital

Les changements dans le milieu de l’assurance sont rapides. Le développement technologique et la démocratisation de la domotique y sont pour beaucoup. De ces métamorphoses est née l’économie collaborative, qui a significativement changé le visage de l’assurance. La génération la plus jeune privilégie d’ailleurs le Web comme manière de se renseigner, de s’assurer ou de se loger.

Selon l’étude Quadient « Expérience client et nouveaux services numériques dans l’assurance » de 2018, 29% des Français assurés gèrent leur contrat d’assurance ou de mutuelle depuis une application mobile. Un chiffre loin d'être anodin et qui représente l'air du temps dans le domaine des services de couverture des biens et des personnes.

Changement d'assurance emprunteur, ce que modifie la loi Bourquin

Peu de gens le savent, mais en cas de perte d’emploi, d’invalidité ou de décès, l’assurance emprunteur est tant une manière de protéger la personne assurée et l’organisme auprès duquel elle a pris un crédit.

Les Français sous-estiment les économies qu’ils peuvent réaliser en changeant d’assureur pour leur emprunt immobilier. La majorité des personnes interrogées (62%) pense pouvoir économiser moins de 1000 euros, alors que les économies peuvent être beaucoup plus importantes avec des acteurs alternatifs. Encore plus pessimistes, 27% des Français pensent même que l’économie se limiterait à moins de 100 euros, explique Catherine Khounlivong, responsable de l’assurance emprunteur chez Direct Assurance.

Sa fonction est ainsi double et essentielle. Elle a donc un rôle significatif à jouer pour votre tranquillité d'esprit, et en cela, il est indispensable de bien la choisir et de comparer les solutions qui s'offrent à vous. L'idéal étant de demander divers devis et de confronter les prix et les garanties proposés.

En cas de problème, c’est votre assurance qui est en charge de prendre la relève et de s'occuper du nécessaire.

Le 22 février 2017, une nouvelle loi est venue bouleverser le fonctionnement classique de la souscription à l’assurance emprunteur et son éventuelle modification. La loi Bourquin, mise en place le 1er janvier 2018, permet en effet aux assurés de changer d’assurance de prêt immobilier à l’envi, chaque année.

Loi Bourquin : un changement d’assurance sous conditionsBien que ce changement d’assurance emprunteur concerne n’importe quel crédit immobilier, il est impératif pour y souscire que les garanties du nouveau contrat d'assurance désiré soient similaires à celles du contrat de la banque de l’emprunteur. Pour en être certain, comparez votre devis d'assurance emprunteur avec votre assurance actuelle.

Assurance emprunteur et modalité des droits : des « Millennials » mal informés

Les jeunes ont beau être ultra connectés, ils ne sont pas pour autant mieux renseignés.

Il y a-t-il une différence générationnelle dans l’accès à l’information, et plus particulièrement quand celle-ci concerne les assurances ? C'est ce que laisse supposer les dernières données qui sont parvenues jusqu'à nous.

Il y a six mois, l’extension du nouveau droit aux emprunts immobiliers était mise en place avec la loi Bourquin. Selon un sondage OpinionWay réalisé pour Direct Assurance, cette information est arrivée jusqu’à de nombreuses personnes. En effet, 60 % des Français du panel indiquent être au courant de la nouvelle possibilité de modifier leur assurance de prêt immobilier, et ce chiffre monte à 65 % pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Cependant, lorsque l’on observe les résultats de ce sondage de plus près, les conclusions sont aussi contrastées. Les « Millennials », aussi appelés Génération Y – soit la catégorie de personnes nées entre les années 1980 et l’an 2000 –, n’ont pas la même connaissance de cette évolution de la situation. Pour les moins de 35 ans, la part de personnes informées de cette possibilité de changement d’assurance de prêt immobilier tombe à 46 %. « Bien qu’hyper connectés, les Millenials sont moins informés que leurs aînés sur leurs droits de résilier leur contrat Internet, ou encore d’assurance de prêt immobilier », indique le communiqué de presse de l’étude Opinion Way.

Les taux de personnes informées des changements par catégorie de contrat
Catégorie Contrats Internet Téléphonie mobile
Moins de 35 ans 67 % 65,6 %
Plus de 35 ans 75 % 72,3 %

Chiffres du sondage OpinionWay pour Direct Assurance, « Les Français et l’assurance emprunteur ».

Pour les « Millennials »,l’accès à la propriété n'est pas un rêveLa génération Y est bel et bien concernée par le monde des assurances, et particulièrement par les assurances habitation et emprunteur. En 2016, 31% des acheteuses et acheteurs d’immobilier avaient entre 18 et 35 ans selon les chiffres d’Assurgérance.

Mis à jour le