Soupçons de sabotage sur Nord Stream, +39,1% sur le prix du gaz, Cap sur la baisse du chauffage

28/09/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Alors que de mystérieuses fuites de gaz ont été repérées sur les gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2, la première ministre danoise, Mette Frederiksen, a déclaré que le sabotage ne pouvait être exclu. “Ce sont des actions délibérées, ce n’est pas un accident”, a t-elle affirmé lors d’une conférence de presse ce mardi. “La destruction qui s'est produite sur trois tronçons des gazoducs offshore du système Nord Stream est sans précédent”, a de son côté déclaré l'opérateur du réseau Nord Stream AG.
  • Hier, la Pologne, la Norvège et le Danemark ont inauguré un nouveau gazoduc stratégique qui devrait permettre aux Polonais et aux Européens de se rendre à terme plus indépendants des livraisons russes. “L’époque de la domination russe dans le domaine du gaz prend fin, l’époque qui était marquée par le chantage, des menaces et des extorsions", a déclaré le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki lors de l’inauguration de Baltic Pipe”, le gazoduc qui présente une capacité de 10 milliards de mètres cubes de gaz par an.
  • Du fait du regain d’intérêt pour l’atome et, pour la deuxième année consécutive, l'AIEA a relevé ses projections de production nucléaire. Dans le scénario le plus favorable, elle prévoit plus du doublement de la puissance installée, qui grimperait à 873 gigawatts en 2050 contre 390 GW actuellement. Elle misait auparavant sur 792 GW.

🐓 En France

  • Sans le bouclier tarifaire, la commission de régulation de l’énergie (CRE) indique que le TRV Gaz augmenterait de 39,1% HT au 1er octobre et le niveau moyen des tarifs réglementés de vente aurait été supérieur de 201,2% HT par rapport au tarif fixé en octobre 2021.
  • Dans un arrêté du 22 décembre, le gouvernement demande à Enedis de désactiver temporairement cet hiver la fermeture du contact pilotable sur la période des heures creuses méridiennes. Le chauffage des ballons d’eau chaude ne pourra plus être réalisé entre 11h et 15h30.
  • Lors du Congrès du gaz, qui se tenait à Paris ce mardi 27 septembre, le PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, a annoncé que le groupe allait investir 1 milliard d’euros en vue d’améliorer et accélérer la performance énergétique de ses entreprises. “Cela va sans doute nous permettre d’annoncer en début d’année qu’on baissera notre objectif d’émission de carbone à l’horizon 2025” a t-il ajouté.
  • Selon les données relayées par le Ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires, les émissions de CO2 dues à la combustion d’énergie ont diminué de 28 % entre 1990 et 2020, avec une chute de 11 % en 2020 du fait de la crise sanitaire, et ce après une baisse de 19 % entre 1990 et 2019.

💡 Autres

  • Selon une étude sur les usages énergétiques en France menée par Butagaz et le Synasav, les régions qui sollicitent le moins d’énergie carbonée pour se chauffer sont l’Île-de-France, la région Sud et l’Occitanie. “Elles utilisent respectivement 76 %, 77 %, et 73 % d’énergies moins ou peu carbonées (électricité et gaz naturel) pour se chauffer”.
  • D’après le “rapport annuel pour contribuer au dialogue sur la transition énergétique” publié par TotalEnergies, “la trajectoire à court terme de la demande mondiale d'énergie ne va pas dans la bonne direction (rebond de la consommation de charbon) en raison de la reprise économique qui a suivi la Covid en 2021, et des perturbations actuelles du marché. Des efforts supplémentaires seront nécessaires pour décarboner l’énergie tout en garantissant la sécurité énergétique et des prix abordables.” Le groupe estime également que la crise actuelle devrait être l'occasion “d'accroître et d'ancrer les mesures d'économie et d'efficacité énergétique qui sont les fondations de tout scénario visant à atteindre les objectifs de l'accord de Paris”.

📈 Conso

  • Selon l’association négaWatt, qui rassemble une vingtaine d’experts impliqués dans des activités professionnelles liées à l’énergie, le plus gros levier d’économies pour cet hiver demeure le chauffage. Selon les calculs de l’association, si 30 à 40% des ménages respectaient la consigne de chauffage des logements à 19°C. Cela permettrait une économie entre 7 000 et 9 500 GWh.

☀️ Energies renouvelables

  • Le 1er site de revente de panneaux photovoltaïques usagés a été inauguré hier par réseau solidaire Envie, spécialiste du retraitement d'équipements électriques et électroniques. Première usine de ce type en France, celle-ci utilise une alternative à la technique du broyage, la plus couramment utilisée dans cette filière naissante. Frédéric Seguin, directeur du centre de traitement, estime à 95 % le taux de valorisation des panneaux traités par l’entreprise.
  • Plusieurs concessionnaires d’autoroute ont décidé de se lancer dans le photovoltaïque, en annonçant vouloir développer des panneaux solaires sur le réseau à péage. L’équivalent de la production d’un réacteur nucléaire pourrait ainsi demain provenir de panneaux implantés sur le réseau à péage français.
Mis à jour le