Grève GRDF, ces Français privés de chauffage, EDF bientôt taxé de 5 milliards d’euros ?, La loi sur l’accélération des énergies renouvelables se précise

25/11/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Le dispositif de plafonnement des prix du gaz proposé par Bruxelles continue de créer la dissension entre les 27 Etats membres de l’UE. Les pays ont affiché jeudi leurs divergences concernant la proposition, ce qui les a empêchés d’adopter deux propositions législatives d’urgence. La première concerne l’accélération de l’octroi des permis dans le secteur des renouvelables. La seconde prévoit que les Européens se dotent d’un nouvel indice des prix du gaz, plus représentatif de la réalité du marché.
  • Le Kirghizstan a annoncé mercredi qu’il allait étudier la possibilité de construire avec la Russie sa première centrale nucléaire pour répondre à de fréquentes pénuries énergétiques, l’occasion pour Moscou de renforcer son influence dans la région.
  • La Nasa a dévoilé, via son outil Worldview, une photo prise mercredi depuis l’espace sur laquelle on peut clairement distinguer l’Ukraine - victime d’énormes coupures de courant après des frappes quelques heures plus tôt par la Russie - plongée dans le noir. Jeudi après-midi, Kyrylo Timochenko, chef adjoint du bureau du Président de l’Ukraine a toutefois annoncé sur Telegram que “l’électricité [était] fournie à toutes les régions d’Ukraine” prévoyant également l’ouverture de quelque 4 000 de points de chauffage à travers le pays.
nasa ukraine

Image prise le mercredi 23 novembre. Reuters/Nasa Worldview

🐓 En France

  • La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié les barèmes du tarif réglementé du gaz d’Engie au 1er décembre, si il n’y avait pas de bouclier tarifaire. L’autorité estime que le niveau moyen de TRVg en décembre aurait été supérieur à 135,4% HT soit 122,1% TTC.
  • Alors que le gouvernement s' apprête à plafonner les “surprofits” réalisés par les énergéticiens depuis le début de la crise énergétique, EDF, dont les finances sont largement dans le rouge en 2022, ne bénéficiera pas pour autant d'un régime de faveur. Cette taxe pourrait coûter jusqu’à 5 milliards d’euros à l’énergéticien français.
  • Si MaPrimeRénov’ a été dotée cette année d’une enveloppe de 2,5 milliards d’euros, le dispositif lancé en 2020 par le gouvernement pour soutenir les ménages dans leurs travaux de rénovation énergétique fait tout de même l’objet de nombreuses critiques. En cause, une plateforme jugée dysfonctionnelle ou encore un manque d’interlocuteurs. Dans une décision rendue le 14 octobre - sur la base de près de 500 réclamations reçues en deux ans - Claire Hédon, Défenseure des droits depuis 2020, a dénoncé des “dysfonctionnements aux conséquences lourdes pour les usagers”. Le texte pointe notamment les nombreux bugs techniques du dispositif.
  • Du fait d’une grève entamée à la mi-septembre 2022 par une partie des agents de GRDF partout en France, ce jeudi 24 novembre, 1 500 clients étaient privés de gaz, de chauffage et d’eau chaude, et ce depuis au moins cinq jours dans l’Hexagone. 80 % d’entre eux se trouvent en région parisienne.

💡 Autres

  • Enedis a publié son “enquête comportementale auprès des possesseurs de véhicules électriques”. Il apparaît que dans 75 % des cas, le véhicule 100 % électrique est le véhicule principal du foyer. La distance moyenne parcourue au quotidien (jour de semaine) est de 42 km. La recharge principale quant à elle s’effectue très majoritairement à domicile :
    - 88 % pour les habitants de maisons individuelles ;
    - 49 % pour les habitants de résidences collectives.
  • Selon une enquête menée par l’institut CSA Research pour Enedis, 72 % des Français sont favorables à l’extinction de l’éclairage public après 22h et 68 % des maires interrogés ont déjà mis en place de telles mesures. 72 %, c’est également le nombre de Français favorables à la baisse du chauffage de quelques degrés dans les bâtiments publics.

☀️ Energies renouvelables

  • Mercredi 23 novembre, EDF a annoncé la mise en service complète du parc éolien en mer, au large de Saint-Nazaire, d’une capacité installée de 480 MW. “Depuis la production de ses premiers mégawatheures (MWh) début juin 2022, le Parc éolien en mer de Saint-Nazaire a progressivement connecté ses 80 éoliennes au réseau national de transport d’électricité”.
  • Le 25 avril 2019, Emmanuel Macron annonçait le début de la constitution d’une “Convention citoyenne pour le climat”, réunissant 150 Français représentatifs de la société. Depuis, 149 propositions ont été remises au Président de la République (et 146 retenues), en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40%. Selon le Ministère de la transition énergétique, 100 de ces propositions sont déjà mises en œuvre totalement ou partiellement au travers de multiples leviers (loi climat, loi de finances, loi anti gaspillage…).
  • “Pas moins de 181 amendements ont été adoptés par la Commission du développement durable de l’Assemblée nationale, lors de l’examen de la première partie du désormais copieux projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables”.
  • Mercredi dernier, l’Agence spatiale européenne (ESA) a obtenu de de la Commission européenne un budget record de plus de 17 milliards d’euros. L’objectif principal : explorer la possibilité d’installer des fermes de centrales solaires dans l’espace. Une idée qui permettrait selon ses promoteurs de mieux lutter contre le réchauffement climatique. Il s’agirait de construire des milliers de panneaux solaires pour les envoyer en orbite à plus de 30 000 km de la Terre.
Mis à jour le