Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Changement de fenêtres et crédit d'impôt : que dit le nouveau dispositif ?

Pour plus de confort thermique et favoriser la transition énergétique, le CITE intégrera à nouveau le remplacement de vitrages simples par des doubles vitrages.

Afin d'allier transition énergétique et économies d'énergie, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire a fait savoir au micro d'Europe 1 que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permettrait aux ménages de changer leurs fenêtres dès l'an prochain. 

Un retour du changement de fenêtre dans le CITE

Le CITE est une aide de l'état qui permet de déduire certains frais liés aux travaux d'isolation engagés dans un logement principal. Si les fenêtres en faisaient initialement partie, elles avaient été sorties du dispositif en 2018. Pour les ménages qui souhaitaient entamer un changement de fenêtres pour acquérir des doubles vitrages, le ministre a donc annoncé qu'elles y entreraient de nouveau à hauteur de 100 euros par fenêtre.

Tous les foyers y seront éligibles, même les consommateurs non imposables. Cette mesure devrait entrer en vigueur en 2019. Une bonne nouvelle pour le porte-monnaie des ménages quand on sait que les ouvertures d'une maison sont responsables d'environ 15% des déperditions d'énergie. "C’est un exemple concret d’aide aux Français qui font des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique (de leurs logements) et donc baisser leur facture de chauffage" a déclaré François de Rugy sur Europe 1.

Une mesure difficile à estimer en termes de coûts 

Si la mesure est une opportunité pour les ménages de faire baisser leur facture de chauffage et de lutter contre la précarité énergétique, elle représentera un coût certain pour le gouvernement. Sur cette question, le ministre de la Transition écologique et solidaire entretient le flou. En effet, il n'a donné aucun chiffre pour quantifier en termes de budget le montant d'une cette nouvelle mesure et a précisé : "il est difficile de savoir combien exactement cela coûtera, car cela dépendra du nombre de personnes demandant à bénéficier de ce système".

Mise à jour le