Gaz : nouvelle baisse des tarifs réglementés en février 2016

Après un repli de 10% des tarifs réglementés du gaz d'Engie en 2015, la tendance à la baisse se poursuit en 2016. De quoi réjouir les 6,8 millions de ménages français chauffés au gaz !


Une baisse tendancielle des tarifs réglementés du gaz 

Les prix du gaz n’en finissent pas de chuter : après une baisse de 2% en janvier 2016, les tarifs réglementés HT devraient enregistrer un nouveau repli de 1,8% à 1,9% en moyenne au 1er février 2016. En cause ? La forte chute des prix du pétrole en 2015, sur lesquels sont indexés en partie les prix du gaz. Fini le temps où les variations vertigineuses des tarifs du gaz faisaient bondir l’opinion et les pouvoirs publics….

Car le marché du gaz revient de loin, lui qui a connu des évolutions marquantes dans la dernière décennie. Depuis la réforme des tarifs du gaz engagée en 2012 par Delphine Batho, alors ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, les tarifs réglementés du gaz naturel sont revus chaque mois et non plus tous les trimestres. Cette révision du mécanisme tarifaire avait notamment eu pour but de limiter les incertitudes pour le consommateur quant au montant final de sa facture. Mais, la tendance, qui était à l’augmentation des tarifs du gaz (+33% entre 2007 et 2012), semble s’être depuis nettement inversée !

Le gaz, une énergie bon marché ?

Compétitive, abordable, avantageuse, bon marché... Les industriels du gaz ne tarissent pas d’éloges pour promouvoir cette énergie dont les tarifs réglementés, peu élevés, sont devenus particulièrement intéressants.

Le gaz naturel, de moins en moins cher, a désormais la cote ! Pour autant, cette baisse des prix reste à relativiser. C’est sans compter les tarifs TTC du gaz qui sont, eux, repartis à la hausse en janvier 2016 du fait de l’évolution des taxes… Les factures de gaz des Français risquent donc malgré tout d’augmenter !

Mis à jour le