En 10 ans, plus de 5 millions de foyers ont quitté EDF et Engie

Le 02 octobre, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a publié son rapport pour le deuxième trimestre de l’année 2017, qui marque les dix ans de l’ouverture du marché de l’énergie pour les particuliers. Le régulateur constate une progression continue des clients qui optent pour les offres de marché, tant sur le gaz que sur l’électricité. Elle s’accentue davantage sur le marché des particuliers que sur celui des professionnels, alors que ce dernier est ouvert depuis 2004.


L’évolution du marché de l’énergie pour les particuliers

Les fournisseurs alternatifs d’électricité séduisent de plus en plus les consommateurs

prise électricité en dessin

Depuis le début de l’année, ce ne sont pas moins de 647 000 clients qui sont passés en offre de marché en électricité, soit une augmentation de 14,2%. Il y a maintenant plus de 5,2 millions de foyers en offres de marché en France, sur un total de 32,125 millions foyers raccordés à l’électricité. Ils étaient 4,6 millions à la fin de l’année 2016 et 4,1 millions il y a un an, en juin 2016. Cette hausse profite quasiment exclusivement aux fournisseurs alternatifs. Ces derniers approchent aujourd’hui les 16% de parts de marché.

Etat du marché de l’électricité pour les particuliers au 30 juin 2017
  30 juin 2017 1er janvier 2017 30 juin 2016
Nombre de sites Parts de marché Nombre de sites Parts de marché Nombre de sites Parts de marché
En offre réglementée 26 943 000 84% 27 518 000 86% 27 843 000 87%
En offre de marché 5 207 000 16% 4 560 000 14% 4 017 000 13%
Dont fournisseurs historiques 74 000 ~0% 10 000 ~0% 8 000 ~0%
Dont fournisseurs alternatifs 5 133 000 16% 4 550 000 14% 4 009 000 13%
Total 32 150 000 100% 32 078 000 100% 31 860 000 100%
Fournisseurs historiques et fournisseurs alternatifs

Depuis l’ouverture du marché de l'électricité et du gaz en 2007, deux types de fournisseurs coexistent : les fournisseurs historiques et les fournisseurs alternatifs. Les fournisseurs historiques étaient en situation de monopole jusqu'à l’ouverture du marché à la concurrence. Ils sont les seuls à pouvoir proposer des offres au tarif réglementé de vente. Ces fournisseurs historiques sont EDF pour l'électricité et Engie pour le gaz (ex GDF-Suez) ; mais aussi des ELD (entreprises locales de distribution) qui interviennent sur des territoires qui ne sont pas desservis par EDF ou Engie. Il en restent 150 pour l'électricité et 20 pour le gaz.
Les fournisseurs alternatifs peuvent être soit des nouveaux acteurs apparus avec l'ouverture du marché de l'énergie, soit des acteurs historiques d’autres secteurs (EDF sur le gaz et Engie sur l'électricité). Ils proposent des offres de marché.

Désormais une majorité de consommateurs de gaz en offres de marché plutôt qu’aux tarifs réglementés

flamme gaz en dessin

Les offres de marché pour le gaz ont connu une augmentation plus timide de 7,1% sur la moitié de l’année 2017, avec 358 000 nouveaux clients. Cependant l’ouverture du marché reste bien plus avancée que pour l’électricité. 5,5 millions de foyers ont opté pour une offre de marché, sur les 10,6 millions de foyers utilisateurs de gaz naturel - soit plus de la moitié du marché.

Autre particularité de ce marché, les sites en offres de marché sont majoritairement chez Engie, le fournisseur historique de gaz, même si les fournisseurs alternatifs continuent à gagner des parts de marché. A l'inverse d'EDF, Engie a rapidement commercialisé des offres de marché, en se spécialisant d'abord sur des offres à prix fixe, puis sur de l'électricité verte. Notons par ailleurs qu'EDF est le premier fournisseur alternatif de gaz naturel.

Etat du marché du gaz pour les particuliers au 30 juin 2017
  30 juin 2017 1er janvier 2017 30 juin 2016
Nombre de sites Parts de marché Nombre de sites Parts de marché Nombre de sites Parts de marché
En offre réglementée 5 221 000 49% 5 599 000 53% 5 957 000 56%
En offre de marché 5 407 000 51% 5 049 000 47% 4 661 000 44%
Dont fournisseurs historiques 2 796 000 26% 2 574 000 24% 2 401 000 23%
Dont fournisseurs alternatifs 2 611 000 25% 2 478 000 23% 2 260 000 21%
Total 10 628 000 100% 10 648 000 100% 10 602 000 100%

Une progression plus lente du côté des professionnels

Chez les professionnels, les offres de marché en électricité continuent leur progression de manière plus ralentie. A la fin du deuxième trimestre 2017, 1,6 million de sites non-résidentiels sur les 5 millions au total étaient en offre de marché. Les fournisseurs alternatifs ont gagné 32 000 sites supplémentaires au cours du trimestre.

Etat du marché de l’électricité pour les professionnels au 30 juin 2017
  30 juin 2017 1er janvier 2017 30 juin 2016
Nombre de sites Parts de marché Nombre de sites Parts de marché Nombre de sites Parts de marché
En offre réglementée 3 343 000 66% 3 462 000 66% 3 532 000 70%
En offre de marché 1 690 000 34% 1 548 000 30% 1 462 000 30%
Dont fournisseurs historiques 725 000 15% 675 000 14% 646 000 13%
Dont fournisseurs alternatifs 965 000 19% 873 000 17% 816 000 16%
Total 5 033 000 100% 5 010 000 100% 4 994 000 100%

La situation pour les offres de marché en gaz naturel a peu changé par rapport au trimestre précédent. 586 000 des 661 000 sites non-résidentiels qui utilisent du gaz sont en offre de marché. Rappelons que les tarifs réglementés du gaz pour les professionnels ont disparu au 1er janvier 2017. Les clients n’ayant pas souscrit d’offre à prix de marché depuis ont été basculé vers un tarif volontairement plus cher pour les pousser à choisir une nouvelle offre.

Etat du marché du gaz naturel pour les professionnels au 30 juin 2017
  30 juin 2017 1er janvier 2017 30 juin 2016
Nombre de sites Parts de marché Nombre de sites Parts de marché Nombre de sites Parts de marché
En offre réglementée 75 000 11% 79 000 12% 87 000 13%
En offre de marché 586 000 89% 584 000 88% 575 000 87%
Dont fournisseurs historiques 322 000 49% 325 000 47% 329 000 50%
Dont fournisseurs alternatifs 265 000 40% 260 000 39% 246 000 37%
Total 661 000 100% 664 000 100% 662 000 100%

10 ans après sa libéralisation, l’ouverture du marché pour les particuliers semble accélérer

cadenas unlock aux couleurs de l'Union européenne

Le rapport de la CRE met en évidence que l’ouverture du marché du gaz et de l’électricité pour les particuliers s'accélère. Cinq millions de Français ont donc franchi le pas et quitté les tarifs réglementés pour une offre de marché. Aussi, le fournisseur historique d’électricité EDF a perdu un million de clients en un an.

90% des Français savent désormais qu’ils peuvent changer de fournisseur1, sans délai et sans frais. Ils ont de plus en plus d’options avec l’arrivée continuelle de nouveaux acteurs presque tous les mois, qui sont au nombre de vingt-six depuis l’arrivée en octobre de Butagaz, bien connu des consommateurs de propane en citerne et de bouteilles de gaz. On note également l’arrivée prochaine de Total, qui devrait commercialiser des offres sous son propre nom, plus d’un an après son rachat de Lampiris.

Il est également fort à parier que la fin des tarifs réglementés du gaz décidée par le Conseil d’Etat va mettre un dernier coup d’accélérateur à l’ouverture du marché. D’autant que les tarifs réglementés de l’électricité devraient vraisemblablement disparaître à leur tour au cours des prochaines années.


1 D’après un sondage réalisé par BVA pour Butagaz, Novembre 2016.
Mis à jour le