Cassel, nouveau village préféré des Français

Cassel
Cassel, village médiéval des Flandres a été élu "Village préféré des Français 2018".

Cassel, village des Hauts-de-France, a été élu "village préféré des Français 2018" ce mardi 19 juin. Ce n'est pas la première fois que la Région est primée au niveau national dans des concours télés (Miss France 2018, par exemple.). Mais la Région s'illustre dans bien d'autres domaines et notamment celui des énergies vertes


Relancer le tourisme dans le Nord

La 7ème édition du "village préféré des Français 2018" a désigné Cassel comme vainqueur. Village du nord, ses 2 400 habitants en vue du concours organisé sur France 2, se sont fortement engagés sur les réseaux sociaux pour gagner. Stéphane Bern, le célèbre présentateur viendra d'ailleurs décorer leur village de la plaque "Village préféré des Français 2018". 

Ce titre honorifique est de bon augure pour le tourisme. Kaysersberg, élu village préféré des Français 2017, avait bénéficié d'un bond de fréquentation touristique de 60%. Un enjeu de taille pour la Région qui multiplie les opérations pour devenir une région phare du tourisme français au travers de productions cinématographiques telles que "Bienvenue chez les Chtis" ou des concours patrimoniaux comme celui du "monument préféré des Français" qui avait célébré en 2015 le Beffroi d'Arras.  

Les Hauts-de-France : champions des énergies vertes

Le tourisme n'est pas le seul point fort de la région. Les Hauts-de-France témoignent également de belles performances en matière d'énergies renouvelables telles que l'éolien et les bioénergies. Dans son bilan 2017, le transporteur d'électricité RTE faisait savoir que "les parcs de production d’électricité renouvelable se sont développés de +21 % en 2017. Ils représentent désormais 32 % de la capacité de production électrique régionale".

Par ailleurs, a été inauguré le 11 juin dernier à Cappelle-la-Grande (Nord), le premier démonstrateur Power-to-Gas en France. Développé par Engie, le Power-to-Gas permet de transformer l'électricité issue d'énergies renouvelables en gaz hydrogène. Ce gaz pourra être transporté dans les réseaux de gaz naturel et servir pour le chauffage et la production d'eau chaude. Une innovation à fort potentiel. Selon l'Ademe, d'ici 2035 le Power-to-Gas pourrait produire 30 TWh par an, soit l'équivalent de la consommation annuelle d'électricité d'un pays comme l'Irlande.

 

Mis à jour le