Le chèque énergie passe à 831 € : info ou intox ?

Mis à jour le
min de lecture

Alors que les bénéficiaires du chèque énergie sont d’ores et déjà dans les starting-blocks, attendant patiemment de recevoir leur précieux Graal, de nombreux articles fleurissent, laissant augurer un montant radicalement revu à la hausse. Alors, ce doux rêve d’un chèque énergie d’un montant de 831 € sera-t-il bientôt d’actualité ?

Des factures d’électricité en hausse : peut-on espérer une nouvelle aide ?

« Tout savoir pour toucher le nouveau "chèque énergie unique" de 831 euros » ; « Le nouveau “Chèque Énergie Unique” à 831 € : Mais comment faire pour en profiter ? » ; « Chèque énergie 2024 : une nouvelle aide unique à 831 euros bientôt versée pour payer vos factures d’énergie, comment en bénéficier ? » : Voici un échantillon des quelques gros titres aperçus sur le web ces derniers jours. De quoi allécher plus d’un consommateur, avide de voir le montant de ce coup de pouce gouvernemental être revu à la hausse. Il faut dire que depuis un peu plus de deux ans, les Français font les frais de hausses de prix de l’électricité successives. Résultat du compte, entre l’année 2022 et l’année 2024, le prix de cette énergie a augmenté pas moins de quatre fois :

  • Février 2022 : Le prix de l'électricité augmente de 4 % TTC ;
  • Février 2023 : Le prix de l'électricité augmente de 15 % TTC ;
  • Août 2023 : Le prix de l'électricité augmente de 10 % TTC ;
  • Février 2024 : Le prix de l'électricité augmente de 8,6 à 9,8 % TTC.

Pour répondre à ces différentes augmentations, le gouvernement a donc mis en place une série d’aides exceptionnelles, qui se sont ajoutées au traditionnel chèque énergie, versé à l’ensemble des bénéficiaires depuis 2019. On a ainsi pu voir émerger :

  • Le chèque énergie exceptionnel 2022, d’un montant de 100 € ou 200 € ;
  • Le chèque énergie exceptionnel « opération fioul » 2022 ;
  • Le chèque énergie exceptionnel « opération bois » 2022.

De quoi laisser imaginer pour 2024 un tout nouveau dispositif d’aide au paiement des factures d’énergie dont le montant serait supérieur aux précédents. C’est sans compter la volonté affichée du gouvernement de renflouer les caisses, suite à la mise en place du coûteux dispositif de bouclier tarifaire. En effet, après plusieurs années à faire en sorte de limiter les conséquences de la crise énergétique sur le pouvoir d’achat des français, Bercy espère bien ménager les finances publiques, en profitant de l’accalmie relative du marché de l’énergie pour mettre le holà sur les aides accordées. Par conséquent, exit les coups de pouces exceptionnels : en 2024, il faudra uniquement compter sur l’habituel chèque énergie, dont le montant varie de 48 à 277 €. Mais alors, d’où vient cette rumeur d’un nouveau chèque gaz et électricité de 831 € ?

Une demande répétée des associations

En réalité, cette idée selon laquelle, en 2024, pourrait émerger une aide d’un montant supérieur à celui de l’actuel chèque énergie tire son origine des demandes formulées par les associations. En janvier dernier, l’association de consommateurs CLCV proposait en effet de tripler le montant du chèque énergie pour accompagner les ménages. « Beaucoup de consommateurs doivent choisir : manger ou se chauffer. Pour les personnes ayant des revenus inférieurs à 2 000 euros par mois, certaines consacrent 60 % de leur budget aux dépenses essentielles (logement, transport, énergie) », rappelait alors l’association dans un communiqué de presse.

Même requête du côté de la Fondation Abbé Pierre, dont le délégué général, Christophe Robert, réclamait aussi « un triplement du montant du chèque énergie et un élargissement des bénéficiaires pour toucher des ménages qui ont des difficultés à se chauffer convenablement ». Le chèque énergie pouvant atteindre les 277 € selon les ménages, une multiplication par trois l’aurait amené à… 831 €. Malgré ces demandes successives, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, avait malgré tout répété la fin du « quoi qu’il en coûte » et maintenu la stratégie de sortie du bouclier tarifaire. Pour résumer, le chèque énergie de 831 € ne sera pas effectif en 2024, malgré une poignée d’articles racoleurs prétendant le contraire.

Chèque énergie 2024

Pas d’inquiétude toutefois, l’habituel chèque énergie de 48 à 277 € est toujours d’actualité cette année. Celui-ci sera distribué automatiquement aux ménages éligibles à compter du mois de mai. Autrement, si vous souhaitez réaliser des économies d’énergie, vous pouvez toujours comparer les offres entre elles et opter pour un nouveau fournisseur d’électricité, moins cher !

⚡ Qui est le meilleur fournisseur d'électricité en option base ?
Fournisseurs d'électricité Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le Tarif Réglementé d'électricité Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC
OHM Énergie
OFFRE ULTRA ECO
⚖ Des prix indexés !

Budget annuel estimé
1344 €
Vous gagnez
316 €
149.88 € 0.1991 €
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !

Budget annuel estimé
1346 €
Vous gagnez
315 €
150.39 € 0.1992 €
La Bellenergie
CONSTANCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !

Budget annuel estimé
1370 €
Vous gagnez
291 €
174.32 € 0.1992 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !

Budget annuel estimé
1377 €
Vous gagnez
284 €
165.58 € 0.2018 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !

Budget annuel estimé
1377 €
Vous gagnez
284 €
152.54 € 0.2041 €
Alpiq
OFFRE ÉLECTRICITÉ STABLE
🔐 Des prix bloqués !

Budget annuel estimé
1377 €
Vous gagnez
284 €
152.54 € 0.2041 €

*Tarifs € TTC à jour du 16/04/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 6000 kWh en option base (6 kVA)

Partager cet article !

  

Les articles "énergie" les plus lus