Les Français assurent-ils leur smartphone ?

Les Français assurent-ils leur smartphone ?

L’assurance pour smartphone : nécessité ou confort ? Si ces appareils high-tech ont envahi nos quotidiens, il semblerait qu’en France, les assurer ne soit pas si repandu. Y a-t-il des raisons à cela ? Qui sont les acteurs de ce marché, quels tarifs proposent-ils ? Et d’ailleurs, dans quelles situations couvrir son smartphone est-il réellement utile ?


Devis Assurance Mobile

Devis Assurance Mobile

Protégez votre smartphone contre la casse, le vol ou l'oxydation. Faites votre devis gratuit en 5 minutes auprès d'un de nos partenaires.

  • En bref : Assurance pour smartphone, dans quels cas y souscrire ?
  • Le marché de l’assurance mobile est encore jeune et hésitant. Les tarifs des cotisations peuvent largement varier d’un assureur à un autre, avec une moyenne de 15 euros mensuels ;
  • Aujourd’hui, seuls 20 % des Français souscriraient à une assurance mobile qui, rappelons-le, n’est pas obligatoire ;
  • La charge financière supplémentaire d’une couverture pour son téléphone n’est intéressante qu’à condition d’avoir un téléphone onéreux, dont on se sert très souvent – en particulier dans le cadre professionnel ;
  • En matière d’assurance mobile, les consommateurs devront être vigilants et bien prendre connaissance du contrat, particulièrement des exclusions de garantie ;
  • Il leur faudra aussi vérifier que leur téléphone n’est pas couvert par leur assurance habitation ou celle de la carte bancaire ;
  • Enfin, comme toujours, il sera important de comparer les offres. De nouveaux acteurs comme Coverd viennent bouleverser le marché avec une philosophie assurantielle plus en accord avec nos sociétés contemporaines et connectées.

Assurance mobile : les Français assurent-ils leur smartphone ?

Le smartphone est désormais un objet du quotidien, pouvant servir à la fois dans le cadre sa vie personnelle et professionnelle. Pour certains, il est indispensable. Alors, la démocratisation du smartphone a-t-elle provoqué une hausse du recours à l’assurance mobile ?

On pourrait le penser, et pourtant, selon des chiffres rapportés par Le Parisien, seulement 20 % des Français disposeraient d’une assurance pour leur smartphone. Rappelons que celle-ci n’est pas obligatoire. Les consommateurs peuvent choisir de protéger leur appareil ou non, et en cas de problème, ils devront soit en payer les réparations, soit en changer complètement.

assurance smartphone
L’assurance pour smartphone est-elle indispensable ?

La vraie question, posée par le journal, est donc : est-il vraiment utile d’assurer son smartphone ? Quand cette couverture devient-elle nécessaire ? Tout dépend évidemment de l’utilisation que l’on en a. Hugo Saïas, PDG de Coverd, « LE pure player de l’assurance mobile », explique que « quand la valeur du téléphone dépasse les 400 euros, il y a un réel intérêt puisque le coût réparation ira au-delà d’une centaine d’euros ». Il ajoute que, par exemple, pour « un écran d’un iPhone dernière génération, [le coût des réparations] peut monter à 300 euros ». De fait, si l’on a un usage quotidien de son smartphone, et qu’il nous arrive régulièrement de l’abimer ou de le casser, souscrire à une assurance mobile peut se révéler très utile.

Assurer son smartphone est donc intéressant si : l'on possède un téléphone haut de gamme et cher, mais également si l’assurance et ses garanties couvrent le modèle de téléphone de façon appropriée en fonction de son usage. C’est-à-dire qu’au final, la souscription est rentable pour le consommateur.

Enfin, et cela est important avant de se lancer dans d’éventuelles recherches d’assurance mobile, il arrive aussi souvent que le smartphone soit couvert par une autre assurance, comme le contrat de l’assurance habitation ou celui d’une carte bancaire. Il tient donc au consommateur de bien lire ses contrats, afin de ne pas souscrire inutilement à une assurance spécifique.

En principe, il n’est pas rare qu’une assurance soit proposée au consommateur au moment de l’achat du smartphone.

Assurance pour smartphone : quelle offre en France ?

Le coût des assurances chaque année représente un véritable investissement de la part des consommateurs. Leur réticence à ajouter des frais à leurs couvertures obligatoires – assurance habitation, assurance automobile – est donc compréhensible. De plus, les tarifs assurantiels connaissent des hausses régulières, lesquelles impactent directement leur pouvoir d’achat.

Selon Le Parisien, les tarifs de l’assurance pour smartphone varient largement en fonction des assureurs. Il faut ainsi compter de 3 à 30 euros par mois en fonction du contrat et de l’appareil, pour une moyenne générale de 15 euros mensuels. La couverture de base comprend quatre garanties, précise le journal : panne, casse, vol et oxydation. Néanmoins, il est nécessaire d’être vigilant, plus particulièrement en ce qui concerne les exclusions de garantie, les plafonds de remboursement et les limites d’ancienneté pour les smartphones couverts, c’est-à-dire, en définitive, les réelles conditions d’indemnisation.

assurance smartphone

Bien souvent, est-il indiqué, les sinistres ne sont couverts qu’à condition qu’ils soient causés par un tiers. Si l’assuré fait tomber son téléphone dans la baignoire, tous les frais seront ainsi à sa charge. De plus, dans le cas spécifique du vol, afin d’obtenir un dédommagement, le consommateur devra prouver que le téléphone mobile n’a pas simplement été perdu et donc se soumettre à un dépôt de plainte. Annuellement, l’on compte plus de 600 000 smartphones volés en France (chiffres de l’Observatoire national de la délinquance).

Tout cela peut, à raison, refroidir des consommateurs déjà largement contraints à des dépenses quotidiennes significatives. Pour autant, le marché de l’assurance pour smartphone n’en est qu’à ses débuts, et de nouveaux acteurs comme Coverd semblent animés par une véritable volonté de changement. Le but ? Mettre l’assurance au service du consommateur. Hugo Saïas explique ainsi au Parisien : « Nous prenons les smartphones, achetés ou loués, qu’ils soient neufs, reconditionnés, d’occasion ou même cassés ! Il faut redonner l’envie aux utilisateurs de se couvrir et protéger leur téléphone ». Et en effet, l’assurance smartphone de Coverd est non seulement étendue, mais elle propose également un niveau intéressant de garantie pour des tarifs très raisonnables.

Est-ce que de nouveaux acteurs comme Lovys ou Coverd pourront vraiment faire changer le rapport des Français à l’assurance smartphone ? Rien n’est moins sûr. En tout cas, il reste important de garder un œil sur ce marché en rapide transformation. Effectivement, sur la durée, les jeunes entreprises semblent parvenir à s’imposer en s’éloignant de la philosophie assurantielle traditionnelle.

Enfin, l’on pourrait également interroger le modèle assurantiel actuel de l’assurance pour smartphone, qui se limite au matériel. À l’ère du tout numérique, comment pourrait-on efficacement protéger les données stockées sur nos smartphones grâce à l’assurance ?

D’après les chiffres de la Fédération des garanties et assurances affinitaires – ou FG2A –, le marché pourrait bien doubler d’ici l’année 2024, ce qui représenterait 1 milliard d’euros.

Mis à jour le