Assurance automobile : Tesla se lance dans la compétition

Après avoir été rapidement évoquée par Elon Musk au mois d’avril 2019, l’offre d’assurance automobile par Tesla est enfin officialisée et lancée. Tesla propose désormais de couvrir ses propres véhicules. Les véhicules électriques du constructeur californien sont parmi les plus chers à assurer, et Tesla a décidé de casser les prix lui-même. Mais sera-t-il possible pour la société américaine de s’imposer sur le marché très convoité de l’assurance ?

  • En bref : Tesla se lance dans l’assurance automobile aux États-Unis
  • Désormais, les clients californiens de Tesla peuvent souscrire à une offre d’assurance automobile proposée par le constructeur de véhicules électriques.
  • Le marché de l’assurance est de plus en plus convoité par les géants du Web (Amazon, Google,...), mais quelles conséquences pour les acteurs traditionnels de l’assurance ?

Assurance automobile : Tesla se lance sur le marché

Le moment de la rentrée, c’est aussi souvent celui du lancement de nouvelles offres assurantielles… parfois surprenantes ! Et ce mois de septembre 2019 n’échappe pas à la tradition. Le nom de l’un des nouveaux acteurs du marché de l’assurance automobile ? Tesla Insurance.

En effet, le constructeur automobile de voitures électriques le plus célèbre de la Silicon Valley, aux États-Unis, a décidé de mettre sa pierre à l’édifice de l’assurance 2.0. Leurs clients californiens peuvent donc désormais souscrire une offre spécialement élaborée par Tesla. Du Roadster au Model S et Model X en passant par le Model 3, l’offre est disponible pour l’ensemble des modèles de voitures de la marque. Tesla propose donc des demandes de devis en ligne, via les espaces personnels de ses adeptes. Les prix sont variables, pouvant évidemment augmenter en fonction de l’étendue de la couverture désirée par le conducteur ainsi que son profil.

L’arrivée de Tesla dans le monde de l’assurance n’est pas une si grande surprise pour les observateurs à l’œil aiguisé. L’entreprise diversifie ses activités : récemment, elle s’est lancée dans les garages de luxe. Cette diversification peut s’expliquer par les mauvais chiffres réalisés cette année par la célèbre société, qui a vu son action baisser de 35 % en 2019.

À l’heure où les géants du Web ont les yeux rivés sur le secteur de l’assurance, les acteurs traditionnels du marché ont peut-être des raisons de s’inquiéter.

Tesla, quelques informations essentiellesAnciennement connu sous le nom de Tesla Motors, le constructeur automobile spécialisé dans les voitures électriques tient son nom du célèbre Nikola Tesla. Mais c’est bien sûr son actuel président, Elon Musk, qui en est la figure la plus célèbre. Avec son siège social situé à Palo Alto, en Californie, au cœur de Silicon Valley, Tesla continue sa mission pour démocratiser les véhicules électriques auprès du grand public.

Géants du Web : le marché de l’assurance, nouvel eldorado ?

L’entreprise d’Elon Musk mise gros avec cette offre assurantielle nouvelle génération. Elle propose à ses clients de 20 % à 30 % de remise sur leur prime d’assurance automobile et une prise en charge plus adaptée à leurs besoins spécifiques.

Autre argument de vente ? La flexibilité. L’offre de Tesla est sans engagement et peut être modifiée à l’envi. « Tesla Insurance offre un paiement mensuel pratique, sans frais cachés. Les clients peuvent annuler ou modifier leur police d’assurance Telsa à tout moment », explique le constructeur sur son site officiel. D’après le Los Angeles Time, l’offre d’assurance auto est aussi disponible pour les locations de véhicules Tesla.

Si à ce jour l’offre d’assurance automobile de Tesla se limite à la Californie, l’entreprise projette de la déployer sur le reste du territoire étasunien ces prochains mois.

Le but affiché par Tesla est de casser les prix grâce à la connaissance que la société a de ses propres véhicules, et de s’imposer avec force face à la concurrence. Et qui sait, peut-être qu’il sera aussi possible d’assurer les véhicules sans chauffeur qu’Elon Musk a déclaré vouloir commercialiser dès 2020.

Selon les sources de Reuters, l’assureur prenant en charge l’offre de Tesla serait la State National Insurance Company, filiale de l’assureur Markel.

Mise à jour le