Comment pirater un compteur Linky ? Quels risques ?

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée
Total Direct Energie

Selectra recommande l'offre Classique de Total Direct Energie

Je souscris
pirater le compteur linky

Depuis le déploiement du compteur Linky par Enedis, l’appareil a fait l’objet de plusieurs polémiques auprès des consommateurs français qui craignent pour leur santé et leur sécurité. Beaucoup se demandent si leurs données confidentielles sont bien protégées avec ce nouveau dispositif. La réponse est simple : pirater un compteur Linky est (presque) impossible, que ce soit pour les hackers avec de mauvaises intentions ou pour les particuliers voulant manipuler leurs données pour faire baisser leurs factures. D’ailleurs, tenter de trafiquer un compteur Linky est sévèrement puni par la loi.


Peut-on pirater le nouveau compteur Linky ?

Il convient d’abord de noter qu’il est totalement illégal d’essayer de pirater un compteur Linky, peu importe la raison. Par ailleurs, ce nouveau dispositif a été pensé pour lutter contre toutes les fraudes. Il est donc totalement sécurisé, malgré les nombreuses craintes des consommateurs concernant les potentiels dangers de Linky sur leur vie privée.

Le piratage quasi impossible sur Linky

Il est presque impossible de pirater un compteur Linky, car il est équipé d’un système d’information qui rend très difficiles les tentatives d’infraction. Concrètement, étant un appareil communicant et intelligent, il peut détecter les écarts de consommation quasiment en temps réel. S’il y a chute de tension ou intensité anormale, le compteur transmet une alerte automatisée à Enedis, qui pourra ensuite intervenir au plus vite pour éventuellement détecter la fraude ou un dysfonctionnement au niveau de l’installation électrique. Avec son fonctionnement très sécurisé, aucun hacker n’a encore réussi à pirater le boîtier Linky à ce jour.

Pour ceux qui s’inquiètent pour leur vie privée avec Linky, il faut savoir que les compteurs électriques classiques sont en fait beaucoup plus faciles à trafiquer. Des techniques simples existent pour ralentir la vitesse de rotation de la roue de ces compteurs mécaniques afin de fausser les données de consommation. Evidemment, ce sont également des techniques illégales et donc fortement déconseillées.

Qu’en est-il du compteur Gazpar ? Gazpar est le nouveau compteur déployé par GRDF. En tant que compteur communicant et intelligent, il est lui aussi difficile, voire impossible, à pirater. Sans oublier que trafiquer un compteur de gaz est beaucoup plus risqué, à cause du danger de fuite de gaz.

Comment le compteur intelligent Discovergy a-t-il été piraté ?

En 2012, le compteur intelligent allemand Discovergy a été piraté. Deux Allemands sont en effet parvenus à intercepter les données transmises par le compteur et ont pu obtenir de nombreuses informations privées, comme le nombre de télévisions et d’ordinateurs présents dans le foyer et la chaîne de télé qu’il regardait au moment du piratage. Les pirates ont également réussi à modifier les données de consommation du foyer et envoyer des informations truquées.

Cet incident a créé davantage de polémiques et d’interrogations chez les consommateurs français, qui craignaient que des hackers puissent aussi pirater leur compteur Linky. Les anti-Linky ont d’ailleurs beaucoup utilisé cette mésaventure comme raison pour refuser le nouveau dispositif d’Enedis. Cependant, que les Français se rassurent, Discovergy et Linky sont deux compteurs qui n’utilisent pas la même technologie. Les failles de sécurité rencontrées chez le compteur allemand n’ont donc rien à voir avec le compteur Linky.

Tout d’abord, Discovergy utilise Internet pour transmettre les données. Sans compter que les informations qu’il transmet ne sont pas chiffrées. Pirater le compteur Linky est plus difficile car il est conçu différemment :

  • L’appareil utilise la technologie des CPL pour communiquer, et non Internet ;
  • Les données transmises sont cryptées et l’algorithme de chiffrage a été approuvé par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Informations (ANSSI) ;
  • Le réseau GPRS est lui aussi chiffré ;
  • L’usage des données collectées par le compteur est réglementé par la CNIL ;
  • Le système de sécurité utilisé par le compteur est le même que celui utilisé par les banques et les militaires pour leur communication interne : en cas de violation ou fraude, une alerte est envoyée à Enedis et les données sont immédiatement effacées.

Quels risques encourus si j’essaie de trafiquer Linky ?

fille sceptique

Pirater un compteur Linky est passible de nombreuses sanctions. A savoir que même si la fraude n’a pas été réalisée par le particulier lui-même (par exemple par un tiers contre dédommagement), ce dernier peut tout de même faire l’objet d’une procédure de recouvrement. Ci-dessous les sanctions possibles pour ceux qui tentent de pirater un compteur Linky :

  1. Le paiement de la facture de régularisation : ceux qui trafiquent leur compteur pour faire baisser leur consommation doivent obligatoirement payer une facture de régularisation pour la consommation non payée. Plus la fraude a duré, plus le montant sera élevé car la facture couvrira alors tous les mois ou toutes les années où le piratage a eu lieu ;
  2. Le paiement d’un forfait agent assermenté : un technicien Enedis va venir constater la fraude sur le compteur Linky. Si le piratage est confirmé, le client sera facturé de 468,11€ pour la venue de l’expert ;
  3. La coupure d’électricité à l'initiative d'Enedis ;
  4. Une procédure pénale : Enedis peut engager une procédure pénale pour vol d’énergie. Le hacker risque alors jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000€ d’amende.

Comment réduire ma facture sans pirater Linky ?

Pour ceux qui essaient de pirater un compteur Linky pour faire baisser leurs factures d’électricité, le jeu n’en vaut pas la chandelle, avec toutes les sanctions que cela peut engendrer. De plus, il existe des astuces simples et tout à fait légales pour réduire largement les dépenses énergétiques de son foyer :

  • Suivre sa consommation : le compteur Linky permet de surveiller et gérer sa consommation d’une manière très précise, grâce à l’espace client particuliers Enedis. En effet, les consommateurs peuvent y visualiser l’évolution de leur consommation jour par jour et demi-heure par demi-heure s’ils le souhaitent, et adapter leurs habitudes en conséquence ;
  • Changer de fournisseur : beaucoup de français sont encore abonnés au Tarif Bleu d’EDF (tarifs réglementés), qui affiche les prix parmi les plus chers du marché. Pourtant, le changement de fournisseur s’effectue gratuitement et sans coupure. Par ailleurs, il existe de nombreux fournisseurs alternatifs proposant des réductions sur le prix du kWh ou sur le prix de l’abonnement.
Sélection d'offres moins chères que le tarif bleu
Offre Souscrire Caractéristiques Economies*
total direct energie
Offre Classique
☎️ 09 74 59 44 87
Un Service Client primé 8 fois consécutives
Une réduction garantie année après année
1 RDV annuel pour faire le point
54€/an
happ-e
Offre Happ-e
☎️ 09 74 59 40 27
Filiale du fournisseur Engie
Service client par téléphone, mail ou chat
129€/an
mint energie
100% Online & Green
☎️ 09 74 59 46 30
Rappel gratuit
Electricité 100% verte
Service client en ligne
2 arbres plantés à chaque souscription
183€/an

* Economies par rapport au tarif réglementé de l'électricité, calculées en mars 2020 et valables pour une consommation annuelle de 5261kWh (heures pleines) et 3507kWh (heures creuses), option Base et puissance de 9 kVA.

Foire aux questions

Peut-on refuser l’installation de Linky ?

Le compteur Linky est obligatoire. Son déploiement a été engagé par Enedis pour contribuer à la transition énergétique et moderniser le réseau. Il n’est donc pas possible de refuser l’installation du compteur Linky. Le client recevra un courrier lui informant de la date d’installation du dispositif à son domicile. Sa présence ne sera pas requise si le compteur est accessible.

En revanche, si le compteur est installé à l’intérieur du logement, le client doit être présent et le technicien Enedis devra obtenir une autorisation pour entrer sur les lieux.

Les ondes de Linky sont-elles dangereuses ?

Le compteur Linky a été accusé d’émettre des ondes cancérogènes et susceptibles de causer de nombreuses maladies. Enedis rassure les consommateurs : les ondes émises par le compteur Linky sont aussi faibles que celles émises par un réfrigérateur.

D’ailleurs, l’OMS soutient que, si les ondes radiofréquences peuvent causer des maladies, celles émises par ce nouveau compteur sont bien inférieures aux normes maximales en vigueur.

Vais-je payer des factures plus chères en hiver avec Linky ?

grosses factures

L’avantage du compteur Linky est qu’il permet de payer seulement pour ce que l’on consomme, c’est-à-dire que tous les foyers équipés de ce nouveau dispositif seront facturés sur la base de leur consommation réelle et non plus estimée. Avec la consommation estimée, les consommateurs paient une facture lissée sur 10 mois (soit le même montant tous les mois) et peuvent se retrouver avec une facture de régularisation élevée à la fin de l’année. Tout ça est fini avec l’arrivée de Linky.

En revanche, payer pour ce que l’on consomme revient à payer plus en hiver, car les foyers ont des besoins plus importants dans les périodes de grand froid. Pour pallier à cela, certains fournisseurs ont mis en place des offres spéciales Linky.

Ces offres permettent de payer beaucoup moins cher à certaines périodes de l’année où les demandes sont faibles. Ainsi, même en hiver, les consommateurs peuvent piloter leurs équipements de manière à fonctionner seulement durant les heures creuses.

Mis à jour le