Stop au gaspillage : comment réduire sa consommation d'eau ?

demenagementdemenagement

Déménagement : n'oubliez pas votre contrat d'eau 💧

Toutes vos démarches eau et déménagement gratuitement avec Selectra :

reduire consommation d'eau

L’eau est une ressource précieuse. Si notre planète bleue est recouverte d’eau à 75%, seulement 2,5% représentent de l'eau douce, dont 0,7% est accessible en surface. Il est donc primordial d’utiliser cette denrée limitée de manière plus responsable et économique. Voici quelques gestes à adopter au quotidien pour réduire sa consommation d'eau, et par ricochet, ses factures.


Quels sont les gestes du quotidien à adopter pour économiser l'eau ?

En France, une personne consomme près de 150 litres d’eau par jour. Ce chiffre varie toutefois selon le mode de vie de chacun, sachant qu'il est tout à fait possible d'optimiser et réduire sa consommation d'eau en adoptant les bons gestes.

Voici quelques exemples d'eco-gestes à adopter au quotidien :

  1. Vérifier régulièrement les fuites d'eau
  2. Ne pas prélaver la vaisselle
  3. Faire la vaisselle avec deux bacs
  4. Réutiliser l’eau
  5. Remplir au maximum le lave-vaisselle ou le lave-linge
  6. Privilégier les programmes « Éco»
  7. Opter pour une douche plutôt qu’un bain
  8. Couper l’eau pendant le savonnage
  9. Privilégier les cycles courts à basse température voire à froid pour laver le linge
  10. Tirer moins la chasse d’eau
  11. Récupérer l’eau de douche ou de pluie pour arroser les plantes
  12. Laver la voiture avec un seau et un éponge
  13. Eviter les jeux d’eau

Dans la cuisine, je peux :

Vérifier régulièrement les fuites d'eau

En plus d’être de grandes sources de gaspillage, les fuites d'eau peuvent occasionner des dégâts matériels, mais aussi une surconsommation qui aura un impact non-négligeable sur les factures. Un simple robinet qui goutte représente un gaspillage de 5 litres d'eau par heure, soit 120 litres par jour !

Pour réduire sa consommation d'eau, il faut donc s'assurer qu'il n'y ait pas de fuite dans son logement. Heureusement, il existe plusieurs manières de repérer une fuite d'eau pour la réparer rapidement si nécessaire :

  1. Relever son compteur d'eau avant de se coucher : l'idée est de relever ses index de consommation d'eau avant de se coucher, en s'assurant de ne pas utiliser d'eau durant la nuit. Puis, relever le compteur à nouveau au réveil, afin de comparer les chiffres. Ces chiffres doivent normalement rester les mêmes. Si ce n'est pas le cas, il y a bien une fuite dans la maison ;
  2. Analyser ses factures d’eau sur plusieurs semaines ou plusieurs mois : en cas d'augmentation importante du montant, sans aucun changement d'habitudes de la part du foyer, il est fort probable qu’une/des fuite(s) en soit(en)t l’origine ;
  3. Surveiller régulièrement l'état de la robinetterie : le particulier peut surveiller lui-même l'état de sa robinetterie, mais il est aussi conseillé d'avoir ponctuellement recours à un plombier pour les portions de réseaux et de canalisations non visibles. Un problème de fuite peut tout simplement être causé par des joints entartrés ou des tuyaux enterrés trop usés.

Ne pas prélaver la vaisselle

On imagine souvent que rincer d'abord les couverts et assiettes avant de les mettre au lave-vaisselle va faciliter leur lavage et les rendre plus propres. C’est pourtant faux.

Un lave-vaisselle utilise en moyenne 16 litres d’eau par lavage, soit deux à trois fois moins qu’un lavage à la main. Prélaver la vaisselle au robinet revient à utiliser inutilement plusieurs dizaines de litres d’eau supplémentaires par jour. Il suffit de bien racler les restes de nourriture sur les assiettes avant de les placer correctement dans les bacs à rangement pour avoir un lavage efficace.

Faire la vaisselle avec deux bacs

Si l’on ne souhaite pas utiliser de lave-vaisselle, le moyen le plus économique de faire la vaisselle à la main est d’utiliser deux bacs.

Concrètement, il faut nettoyer la vaisselle sale dans un premier bac d’eau chaude et de liquide vaisselle, puis la rincer dans un second bac d’eau propre, cette fois-ci sans rajouter de produits nettoyants. Cette méthode permet d'économiser plus de 30 litres d'eau à chaque vaisselle !

Réutiliser l’eau

Pour ne pas gaspiller le moindre litre d'eau potable, on peut aussi la réutiliser ! Pour réduire sa consommation d'eau, il n'y a en effet rien de plus simple que de récupérer l'eau utilisée pour nettoyer ses légumes ou cuire ses aliments pour des usages qui ne nécessitent pas forcément de l'eau potable : le lavage de la voiture, le nettoyage de la maison, le lavage de ses animaux domestiques ou encore l'arrosage des plantes.

De même, lorsqu'on prend sa douche par exemple, il faut souvent laisser couler l'eau quelques minutes avant que celle-ci ne soit à la bonne température. Au lieu de gaspiller ces quelques litres d'eau, il est plus judicieux de les récupérer dans un seau ou dans une bassine pour d'autres usages plus tard.

Remplir au maximum le lave-vaisselle ou le lave-linge

En moyenne, le lave-linge représente 12% de la consommation totale d'eau d'un ménage. C'est 10% pour le lave-vaisselle. Cela pour dire qu'il est essentiel d'optimiser l'utilisation de ces appareils pour réduire sa consommation d'eau.

Remplir son lave-linge ou son lave-vaisselle avant de les faire tourner est naturellement plus économique en eau comme en énergie, plutôt que deux machines à moitié remplies et lancées plus fréquemment.

Privilégier les programmes « Éco»

Pour réduire sa consommation d'eau, il est aussi important de bien choisir ses équipements. A savoir qu'il existe désormais des appareils électroménagers avec un mode Eco qui, comme son nom l'indique, est plus économique et plus écologique.

Contrairement au programme rapide, le mode Eco lave plus lentement, mais est conçu pour consommer beaucoup moins d'eau et d'énergie.

Dans la salle de bain, je peux :

Opter pour une douche plutôt qu’un bain

Prendre un bain revient en moyenne à une consommation de 150 à 200 litres d’eau, contre environ 60 litres pour une douche de 4 minutes, d'où l'importance de privilégier les douches. Ce n'est pas tout, couper l’eau pendant le savonnage permet d’économiser une vingtaine de litres supplémentaires.

La différence en économie d’eau est encore plus importante si toute la famille s’y met, et se fera même ressentir dans les factures.

Faites des économies sur l'eau chaude en changeant de fournisseur d'énergie De nombreux fournisseurs proposent de belles réductions sur le prix de l'électricité et du gaz par rapport au tarif réglementé. Changer de fournisseur pour souscrire une offre plus intéressante est donc un bon moyen d'économiser sur l'eau chaude sanitaire. Le changement de fournisseur est gratuit, sans engagement et garanti sans coupure. Pour savoir quelles sont les offres les moins chères, il est possible de contacter Selectra au ☎️ 09 73 72 73 00 (service gratuit) :

Couper l’eau pendant le savonnage

Prendre l’habitude de couper l’eau pendant le brossage des dents, le savonnage ou le rasage est important. Ce geste peut paraître anodin en cas isolé, mais représente une grande économie si tous les occupants du logement faisaient l'effort.

On estime qu'en coupant l'eau lors du brossage de dents, une personne peut réduire sa consommation d'eau de 5 à 8 litres à chaque brossage.

Privilégier les cycles courts à basse température voire à froid pour laver le linge

En plus de réduire sa consommation en eau, les lavages à cycle court et à basse température permettent d'économiser considérablement l'électricité destinée au chauffage de l'eau. Pour faire simple, plus l'eau est chaude, plus on consomme de l'électricité. Selon l'ADEME, un cycle de lavage à 40°C peut consommer 25% d'énergie de moins qu'un lavage à 60°C.

Alternativement, comme mentionné plus haut, de plus en plus d’appareils électroménagers proposent le programme Eco, qui est aussi une option pour économiser de l'eau et de l'énergie, avec toutefois une durée de lavage plus longue. Tous ces programmes sont conçus pour consommer moins, tout en offrant un lavage suffisamment efficace.

Tirer moins la chasse d’eau

La chasse d'eau est un autre poste de consommation qu'il ne faut pas négliger, sachant qu'elle représente plus d'un tiers de la consommation d'eau totale d'un individu. Il faut savoir que les réservoirs des chasses d'eau sont souvent trop grands, ce qui fait qu'à chaque fois qu'on tire la chasse, on dépense plus d'eau qu'il n'en faut.

Pour réduire sa consommation d'eau, il faut donc tirer la chasse d'eau moins fréquemment, mais il est vrai que cette solution ne convient pas à tous. Heureusement, il existe d'autres alternatives. Le plus simple est de mettre une bouteille d'eau remplie dans le réservoir, afin d'économiser l'équivalent du volume de la bouteille à chaque fois que l'on tire la chasse. Concrètement, avec une bouteille de 1,5 litres, un individu économise 1,5 litres d'eau à chaque utilisation de ses toilettes.

Les toilettes sont souvent sujettes à des fuites d’eau qui peuvent passer inaperçues. Pour détecter facilement une fuite, on peut mettre un colorant dans le réservoir des toilettes, et éviter de tirer la chasse pendant quelques heures. En cas de fuite, la paroi de la cuvette se colorera.

Dans le jardin, je peux

Récupérer l’eau de douche ou de pluie pour arroser les plantes

Comme mentionné plus haut, il est astucieux de ne pas "dépenser" de l'eau potable pour l'arrosage de ses plantes afin de réduire sa consommation d'eau. A la place, on peut simplement récupérer dans un récipient propre l’eau utilisée pour le lavage de légumes ou l'eau froide qui coule dans la douche en attendant qu'elle soit à la bonne température.

Récupérer l'eau de pluie est aussi une bonne solution. Il s'agit d'une ressource entièrement gratuite alors pourquoi ne pas en profiter ? Une simple cuve hors-sol permet de récupérer l'eau de pluie facilement et pour pas cher.

Utiliser un arroseur goutte à goutte

L'utilisation d'un arroseur goutte à goutte est plus économique qu'un jet. De plus, ce système est généralement mieux adapté aux besoins des plantes car il leur apporte la quantité d'eau exacte qu'il leur faut. Pour les bricoleurs, il est même possible de fabriquer soi-même son tuyau d'arrosage goutte à goutte.

BON A SAVOIR Le meilleur moment pour arroser son jardin est le matin ou à la tombée de la nuit, pour limiter l'évaporation et ainsi éviter de gaspiller l'eau.

Laver la voiture avec un seau et un éponge

Le moyen le plus économique de laver sa voiture est d'utiliser un seau d’eau et une éponge, plutôt que de laisser couler inutilement un tuyau d'eau tout au long du lavage. Cette méthode permet d'éviter le gaspillage d'eau.

Par ailleurs, ici encore, il n'y a rien de mieux que d’installer un récupérateur d’eau de pluie pour le lavage de sa voiture, afin de réduire sa consommation d'eau potable !

Eviter les jeux d’eau

Pendant les saisons chaudes, il est vrai qu'il est difficile de résister à l’appel des jeux d’eau et de la fraîcheur qu'ils procurent, mais cela n'est pas du tout économe en eau.

Pour ne pas se priver d'un peu de fraîcheur et d'amusement, le mieux est encore de gonfler une petite piscine dans le jardin et la remplir d'eau.

Envie de prendre soin de la planète ? Pensez à l'énergie verte Passer à l'électricité verte pour son logement permet, en plus de tous ces éco-gestes, de faire un acte important pour l'environnement sans effort. Changer de fournisseur est gratuit, rapide et garanti sans coupure. Selectra, comparateur multi-fournisseurs, vous présente les meilleures offres d'électricité verte. Les conseillers Selectra sont également disponibles pour vous renseigner par téléphone au ☎️ 09 73 72 73 00.

Pourquoi réduire sa consommation d'eau ?

Les ressources en eau sont très limitées dans le monde et pourtant indispensables à l'Homme. En France, l'accès à l'eau est un droit fondamental et le gouvernement s'est engagé à la rendre accessible à tous, à faible coût. Nous avons ainsi tendance à penser que c'est une ressource très peu chère et facilement accessible, mais cela n'est qu'une illusion.

En réalité, l'eau est une ressource épuisable, et d'ailleurs, un tiers de la population mondiale n'a pas accès à de l'eau potable. Il est donc vital d’arriver à une prise de conscience collective pour un changement de comportement global vis-à-vis de notre consommation quotidienne d’eau.

Les réserves d’eau dans le monde sont limitées

Pendant que la consommation d'eau dans le monde a été multipliée par 7 en un siècle, les ressources utilisables, elles, ont diminué d'environ 40%. Même si l'eau abonde sur Terre, seulement 2,5% sont de l'eau douce et moins de 1% est accessible facilement en surface. En d'autres mots, les réserves d'eau douce sont extrêmement limitées. Plus simplement et concrètement, sur 100 litres d'eau, nous ne pouvons en exploiter et consommer qu'une cuillère à soupe.

Réduire sa consommation d'eau est donc un geste citoyen et éco-responsable qui permet de préserver la ressource et de prévenir les sécheresses et les pénuries. Durant les périodes de sécheresse, de nombreuses mesures sont déjà prises par le gouvernement français pour alerter les particuliers, les agriculteurs et tous les acteurs concernés, et les pousser à réduire leur consommation d'eau.

Toutefois, ces différents gestes pour économiser de l'eau devraient faire partie de notre quotidien plutôt qu'être un comportement d'exception à adopter seulement en cas de pénurie.

Réduire sa consommation pour préserver l’environnement et éviter les conflits

L'eau et l'air sont indispensables à la vie de l'Homme. Toutefois, contrairement à l'air, l’accessibilité à l’eau potable n‘est malheureusement pas répartie de manière égale dans le monde. Dans de nombreux pays sous-développés ou en voie de développement, l’accès à l’eau potable reste un combat du quotidien, résultant à des populations contraintes de consommer de l'eau insalubre, dangereuse pour leur santé.

Réduire sa consommation d'eau permet ainsi de prévenir les conflits. Selon de nombreux scientifiques, l’eau - se faisant de plus en plus rare compte tenu du réchauffement planétaire et des changements climatiques -, pourrait devenir source de conflit entre les nations dans un avenir proche. Comme le pétrole appelé "or noir" actuellement, l’eau pourrait un jour devenir l'"or bleu" convoité par tous.

Il faut aussi se rappeler que réduire sa consommation d'eau limite les infrastructures nécessaires au traitement de la ressource, ce qui permet de préserver l'environnement. En effet, le traitement de l'eau nécessite parfois des processus chimiques et nocifs pour l'environnement, et il serait bénéfique pour tous de s'en passer.

Éviter le gaspillage pour faire des économies sur sa facture d'eau

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, même si l'eau est accessible gratuitement dans la nature, elle est payante. Le consommateurs paient surtout pour les services chargés de traiter, potabiliser, distribuer et acheminer l'eau (les fournisseurs d'eau, les organismes publics, etc.). Réduire sa consommation en eau permet logiquement de diminuer considérablement ses factures d’eau, et donc d'alléger le budget annuel des ménages.

Cela dit, même si cette ressource est précieuse, le prix de l'eau reste accessible et stable sur la majorité des territoire. C'est ce qui fait que peu de consommateurs prennent conscience de l'importance de l'économiser (contrairement à l'énergie, où de plus en plus de ménages font des efforts pour faire baisser leurs factures d'électricité et de gaz).

ENVIE DE FAIRE DES ECONOMIES ? Economisez aussi sur vos factures d'eau, d'électricité et de gaz grâce à Selectra (appel et service gratuits) :
☎️ 09 71 07 35 07

Existe-t-il des solutions techniques pour dire stop au gaspillage de l'eau ?

En dehors des gestes éco-responsables que l'on peut tous adopter facilement, il est aussi possible de s’équiper de différents dispositifs économes pour réduire sa consommation d’eau potable. Ce, sans avoir à investir dans de gros travaux ou appareils.

  1. Se procurer une douchette économe
  2. Acheter un minuteur pour mettre dans la salle de bain
  3. Placer un mousseur ou aérateur sur le robinet
  4. Choisir un réducteur de pression
  5. Investir dans une citerne d'eau de pluie
  6. S'équiper d'une chasse d'eau à double débit
  7. Acquérir un mitigeur thermostatique

Se procurer une douchette économe

La douchette d’eau, aussi appelée pommeau de douche écologique, a pour rôle de comprimer l’eau avant de l’éclater en fines gouttelettes. Elle réduit ainsi une consommation classique moyenne de 20 litres par minute à 8 à 10 litres sans pour autant compromettre le confort de l'utilisateur, car la baisse de débit se ressent à peine et la pression reste la même.

Voilà un équipement peu cher pour réduire sa consommation d'eau de moitié ! Aussi, certains modèles réduisent les traces de chlore et de calcaire dans l’eau pour une meilleure hydratation de la peau.

Acheter un minuteur pour mettre dans la salle de bain

Au même titre que le traditionnel sablier qui chronomètre le brossage de dents pour les enfants, le minuteur permet d’apprendre à économiser de l’eau et de l’énergie en ne dépassant jamais les 5 minutes de douche.

Pouvant se décliner sous différents modèles, le minuteur est un accessoire très accessible avec un coût qui commence à 6€.

Placer un mousseur ou aérateur sur le robinet

A placer à l’extrémité des robinets de la cuisine (ou de la salle de bain), le mousseur est un dispositif qui injecte de petites bulles d'air dans l'eau qui coule, afin de réduire le débit du robinet à 6 à 8 litres par minute au lieu de 12. Cela permet d’économiser entre 30 % et 50% d’eau à chaque utilisation.

Pour couronner le tout, comme c'est le débit qui est réduit et non la pression, cet appareil n'aura aucun impact sur le confort des utilisateurs.

Choisir un réducteur de pression

Le réducteur de pression est un organe de régulation qui permet de réduire la pression de l'eau au sein du logement. Ce dispositif est surtout utile lorsque la pression du réseau général est trop élevée, car il permet alors de garder la pression sous la barre des 3 bars recommandée.

Cet appareil se place immédiatement après le compteur d'eau. Plus que de réduire sa consommation d'eau, il s'agit surtout d'assurer le bon fonctionnement de son installation et de ses équipements d'eau.

Investir dans une citerne d'eau de pluie

Comme mentionné plus haut, installer un récupérateur d’eau de pluie est très pratique pour économiser une importante quantité d’eau. Il existe différents systèmes de récupération d'eau de pluie, avec des cuves de grande capacité ou encore des modèles avancés (comme les citernes enterrées), mais il faut savoir qu'une simple cuve hors-sol, coûtant 30 à 50€, est largement suffisante pour des usages domestiques.

L’eau de pluie pourra être utilisée pour tous les postes qui ne nécessitent pas d'eau potable, comme l’arrosage des plantes, le nettoyage de véhicules et pourquoi pas le lavage de ses animaux de compagnie !

Utiliser un stop douche

A monter juste avant le pommeau de douche, le stop douche est un dispositif qui coupe l'eau pendant le savonnage. Comme mentionné plus haut, couper l'eau lorsqu'on se savonne est un excellent moyen de réduire sa consommation d'eau.

Le stop douche permet justement de faciliter cela. Il s'agit d'un bouton sur lequel il faut appuyer pour arrêter instantanément l'eau. Ensuite, il faut l'appuyer une deuxième fois pour que l'eau coule à nouveau, avec la même température et le même débit qu'avant l'interruption.

S'équiper d'une chasse d'eau à double débit

Les chasses d’eau à double débit permettent d’opter pour la quantité d’eau la plus adaptée lorsqu'on tire la chasse. Les réservoirs d'eau des toilettes ont une capacité de 8 à 12 litres - soit un véritable gaspillage car la moitié suffit généralement à nos besoins.

C'est là que la chasse d'eau double débit est intéressante, car elle donne la possibilité de choisir entre un réservoir rempli à fond ou à moitié. De cette manière, ce dispositif permet de réduire sa consommation d'eau de 50% !

Acquérir un mitigeur thermostatique

Le mitigeur thermostatique permet d'obtenir de l'eau chaude presque instantanément, ce qui évite les gaspillages en devant laisser couler l'eau du robinet ou de la douche pendant plusieurs minutes avant d'atteindre une bonne température. Attendre que l'eau se réchauffe revient à gaspiller plus de 2 litres d'eau !

Coûtant entre 80 et 400€, le mitigeur thermostatique demande un certain investissement, mais cela sera vite rentabilisé grâce aux économies réalisées sur la consommation et donc la facture d'eau.

Au-delà des gestes pour économiser l'eau : l'eau virtuelle

Au-delà des gestes éco-responsables à adopter pour réduire sa propre consommation d'eau, il est important de porter attention à sa consommation indirecte d'eau, liée à certains produits et services. On parle ici de l’eau virtuelle.

Il s’agit d’un indicateur qui mesure l’ensemble de la consommation d’eau qui a été nécessaire à une production agricole ou industrielle (et tout autre service ou produit utilisé par un consommateur), et en évalue l’impact écologique. A savoir qu'environ 1/5ème de l'eau consommée dans le monde est dite virtuelle. Selon waterfootprint.org, voici notre consommation d'eau virtuelle selon chaque industrie et production :

Notre consommation d'eau virtuelle selon les industries / productions
Produit / service Eau nécessaire
Une pinte de bière 74 litres
Un verre de vin 129 litres
Une banane 160 litres
Un t-shirt 2495 litres
Un pantalon 8000 litres

Source : waterfootprint.org

Chacun se doit ainsi d’être conscient de son empreinte d’eau à travers son mode de consommation alimentaire et industrielle. Voici quelques solutions simples pour limiter sa consommation d’eau indirecte :

  • Limiter sa consommation de viande : la viande est extrêmement consommatrice d'eau, en raison de la culture de céréales nécessaires à la nutrition des animaux. Pour limiter son empreinte hydrique agricole, il est conseillé de diminuer sa quantité de viande (sachant que les Français en consomment en moyenne deux fois plus que la génération précédente aujourd'hui), en variant avec des protéines végétales ;
  • Bien choisir ses vêtements : les chiffres concernant les productions textiles sont alarmants : la culture d'1 kg de coton requiert 10 000 litres d’eau. Le chanvre, le lin, le tencel ou le coton biologique sont des alternatives largement plus économiques ;
  • Privilégier les cosmétiques solides : les shampoings et les gels douche sont essentiellement composés d'eau (entre 60 et 90% du volume total du produit). Il est donc conseillé de se tourner vers des alternatives plus écologiques, avec des compositions vraiment naturelles et biologiques. Autre conseil : opter pour des produits sans packaging, sachant que la fabrication du packaging nécessite aussi de l'eau.
Mis à jour le