Le grand retour du charbon, EDF rengorge son portefeuille clients, le solaire Allemand a le vent en poupe

30/06/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Suite à la crise du secteur de l’énergie, on observe au sein de l’Europe un retour accru du charbon. Au niveau européen, le charbon est passé de 12,7 % à 14,8 % de la production d'électricité entre 2020 et 2021. Dans la même veine, l’Allemagne a annoncé que certaines centrales dont la fermeture était prévue prochainement, resteront finalement opérationnelles. Même son de cloche pour la France, qui envisage de redémarrer cet hiver la centrale de Saint-Avold. L'Italie, les Pays-Bas , l'Autriche et la Bulgarie réfléchissent à des solutions similaires.
  • Après la publication dans la presse d’un article indiquant que le Royaume-Uni envisage de cesser ses approvisionnements en Europe continentale en cas de pénurie grave, les cours européens ont augmenté de pas moins de 6,8%, ce qui porte actuellement le MWh à 138€.

🐓 En France

  • Alors que les syndicats réclament des hausses de salaires très substantielles pour compenser l'inflation, une nouvelle journée de grève s’est tenue ce mardi 28 juin. Conséquence : un nouveau pic de prix de l'électricité en France, sur le marché à court terme. “À la fin de la journée, selon les données de RTE, [les prix] atteignaient plus de 470 euros le MWh. Soit près de 20 % de plus que le pic de prix observé ce lundi”.
  • La crise permet à EDF d'engranger de nouveaux clients. Le fournisseur a vu son portefeuille de clients particuliers passer de 25,7 millions (à fin août 2021) à 26,2 millions (en mai 2022). Toutefois, le directeur exécutif d’EDF indique : “Cela nous amène à acheter des volumes à un prix supérieur auquel on revend aux clients aux tarifs réglementés”.
  • “Venant tout juste de recevoir les membres du Haut Conseil pour le climat et les conclusions de leur quatrième rapport annuel, Matignon annonce que la France vise désormais l’objectif d’une réduction de ses émissions brutes de gaz à effet de serre de 50 % entre 1990 et 2030 (contre 40 % jusqu’à présent)”.

☀️ Energies renouvelables

  • Alors que près de la moitié des réacteurs nucléaires français sont à l’arrêt (27 sur 56) et que la production est au plus bas, le parc d’énergie solaire Allemand est quant à lui à son maximum. Pendant toute la semaine du 13 au 19 juin, entre 10 h 30 et 16 h 30, [...] les panneaux solaires allemands fournissaient la moitié de la consommation électrique du pays [...] et produisaient plus d’électricité que l’ensemble de la puissance nucléaire disponible en France.
Mis à jour le