Greta Thunberg arrêtée en Allemagne, 143 000 emplois menacés par la hausse des prix de l'énergie, Encore des risques de coupures d'électricité en février

18/01/2023

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Près d’un mois après la mise en service de son premier terminal méthanier flottant en Mer du Nord, dans le port de Wilhelmshaven, le chancelier allemand Olaf Scholz a inauguré le 14 janvier dernier le nouveau terminal méthanier du pays. Baptisé le “Neptune”, celui-ci devrait présenter une capacité d’importation annuelle d’environ 5 milliards de mètres cubes (mmc), soit moins d’un dixième de la quantité de gaz qui était auparavant transporté par le gazoduc Nord Stream aujourd’hui détruit.
  • “La centrale nucléaire de la Slovénie a obtenu l’autorisation environnementale et de sécurité nécessaire à la prolongation de son activité pour vingt ans, a annoncé lundi le gouvernement, conforté dans cette décision par le contexte énergétique.”
  • Mardi dernier, la jeune militante suédoise écologiste Greta Thunberg a été interpellée puis placée en garde à vue en Allemagne, où elle manifestait contre l'extension d'une mine de charbon, dans l’ouest du pays. Elle a été relâchée quelques heures plus tard.

🐓 En France

  • Depuis plusieurs mois et face à la hausse des prix de l’énergie, la situation des entreprises ne cesse d’inquiéter. Selon l’Institut Altarès, spécialiste de l’information sur les entreprises, “la France enregistre la plus forte hausse des défaillances jamais connue avec 49,9 % d’ouvertures en plus sur un an [l’institut signale] 42 500 défaillances en 2022 dont 12 256 au 4e trimestre”. De son côté, Franceinfo estime que 143 000 emplois resteraient menacés par la flambée des prix en cette mi-janvier.
  • Hier, mercredi 17 janvier, le Sénat a démarré l’examen du projet de loi sur l’accélération des procédures pour construire de nouveaux réacteurs nucléaires. Porté par Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique, ce texte vise à raccourcir les délais nécessaires à la construction de nouveaux réacteurs nucléaires.
  • Face à un hiver doux et une consommation faible, les stocks de gaz français vont devoir être “un peu” vidés au cours des prochaines semaines, afin de respecter des “contraintes techniques” habituelles dans ces infrastructures, a indiqué mercredi 18 janvier 2023 le gestionnaire du réseau de transport de gaz GRTgaz. Les stockages sont en effet “historiquement bien remplis” avec un niveau qui atteignait 80 % des capacités le 15 janvier, bien au-delà de la moyenne de 55 % observée à la même période ces six dernières années.
  • Le risque de coupure d'électricité en France cet hiver s'éloigne, selon Xavier Piechaczyk. Le président du directoire du gestionnaire du réseau d'électricité, RTE, était l'invité de franceinfo ce mercredi 18 janvier. Celui-ci précise tout de même qu’il “reste encore une période qui présente quelques risques [...] autour de la deuxième quinzaine de février”, en cas de “vague de froid importante et longue”.

💡Autres

  • Depuis le 1er janvier 2023, la mise en location de logements classés G au diagnostic de performance énergétique est interdite. Toutefois, selon l’étude du réseau d’agences Guy Hoquet dévoilée par le Journal du Dimanche, la part de logements classés F et G mis en vente en 2022 est restée stable, représentant 8 % de l’offre immobilière. L’Observatoire national de la rénovation énergétique note quant à lui que 190 000 logements à la location sont notés G+ au DPE.

☀️ Energies renouvelables

  • Iberdrola conclut une alliance avec le fonds souverain norvégien, géré par Norges Bank Investment Management, afin de co-investir 1,2 milliard d’euros dans les énergies renouvelables en Espagne. Iberdrola détiendra une participation majoritaire de 51 % dans les actifs.
  • Selon une étude publiée lundi par le journal Nature Water le potentiel hydroélectrique non utilisé à ce jour représente 2,89 millions de rivières dans le monde. Pour procéder à ce calcul, ils ont exclu les “emplacements sensibles”, afin que le résultat ne présente qu’un potentiel “respectueux de l’environnement”. “Les chercheurs concluent que le potentiel pour de nouveaux projets hydroélectriques rentables et respectueux de ces critères [environnementaux] représente 5,27 pétawattheures par an, soit 5 270 milliards de kilowattheures (kWh)”.
  • Le groupe automobile Stellantis, en partenariat avec la start-up australienne Vulcan Energy Resources - spécialiste du lithium - a annoncé mardi son intention d’alimenter en énergie géothermique son usine de Rüsselsheim en Allemagne, site historique de la marque Opel, où sont notamment fabriqués ses modèles phares : la DS 4 et l'Opel Astra.
Mis à jour le