Bientôt deux fois plus de centrales à gaz en Allemagne, La CGT menace de coupure les élus, Quel avenir pour le stockage d'électricité ?

17/01/2023

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • L’Agence fédérale des réseaux allemande prévoit désormais de doubler la puissance installée des centrales à gaz du pays. Sur la période 2025-2031, entre 17 et 21 gigawatts (GW) pourraient ainsi s’ajouter aux 27,5 GW existants, afin notamment de remédier à l’intermittence des renouvelables.
  • Lundi 16 janvier 2023, le prix du gaz sur le marché de gros de l'énergie en Europe est tombé à son plus bas niveau depuis plus de quinze mois. Celui-ci est en effet passé en dessous de 650 dollars pour 1 000 mètres cubes, pour la première fois depuis début septembre 2021, selon l'ICE (IntercontinentalExchange) de Londres, la bourse des produits énergétiques.
  • “La Grèce a annoncé ce samedi le lancement de la construction d'une nouvelle centrale électrique, alimentée au gaz naturel liquéfié (GNL) à Alexandroúpoli, dans le nord-est du pays. L'objectif pour Athènes est d'assurer sa sécurité énergétique ainsi que celle de la région, et d'exporter de l'électricité.”
  • “À l’occasion d’un évènement organisé à l’Ambassade de France en Pologne et en présence de l’ambassadeur de France en Pologne, Frédéric Billet, EDF et Respect Energy ont annoncé la signature d’un accord de coopération pour le développement de projets nucléaires basés sur la technologie SMR NUWARD™ sur des sites spécifiques en Pologne.”
  • “La Suisse et l'Allemagne ont exclu un accord bilatéral de solidarité sur le gaz, préférant opter pour une "approche pragmatique" pour résoudre les éventuels problèmes d'approvisionnement helvétiques, a indiqué le gouvernement suisse lundi.”

🐓 En France

  • Lundi matin, c’était près de 75 000 foyers de l’Ouest de la France qui étaient privés d’électricité, après le passage de la tempête Gérard, notamment en Normandie, en Bretagne et dans les Pays de la Loire, selon le gestionnaire du réseau Enedis. À 21h30 hier, ils étaient encore 15 000 à attendre le retour du courant, six fois moins toutefois qu'en fin de matinée.
  • Dans ses efforts visant à réduire sa consommation d'énergie de 10%, entre 2019 et 2024, l'administration française aurait affirmé lundi être “en avance sur [son] plan de route”, selon de premières données partielles, communiquées à l'AFP par le ministère de la Fonction publique. Après correction des données des variations saisonnières, la consommation d'électricité de l'administration (chauffage, éclairage...) serait en recul de 8,3% sur l’année, à en croire les données du gouvernement.
  • Selon le cabinet de la ministre déléguée aux PME (petites et moyennes entreprises) Olivier Grégoire lundi 16 janvier seules un peu moins de 500 entreprises auraient à ce jour bénéficié du dispositif de guichet, leur permettant de recevoir des aides publiques face à l'envolée de leur facture énergétique. “La principale difficulté, c'est que trop peu d'entreprises connaissent les dispositifs d'aide existants”, a reconnu Olivia Grégoire lors d'un point de presse téléphonique. À ce titre, des campagnes de phoning ont été mises en place par l’ensemble des CMA (chambres des métiers et de l'artisanat).
  • La Fédération CGT des mines et de l'énergie (FNME-CGT) menace de coupures ciblées les élus qui soutiendront la réforme des retraites. Le secrétaire général de la Fédération, Sébastien Menesplier, a par ailleurs déclaré ce lundi 16 janvier lors d'une rencontre au siège de la CGT à Montreuil : “On va aller voir ceux qui veulent la réforme, qui la soutiennent, ceux-là on va s'occuper d'eux. On va aller les voir dans leurs permanences, on va aller discuter avec eux, et puis si d'aventure ils ne comprennent pas le monde du travail on les ciblera dans les coupures qu'on saura organiser [...] On sera vigilant pour ne pas avoir de dommages collatéraux, l'objectif n'est pas de se mettre à dos les usagers”.

💡Autres

  • Alors que le monde produit de plus en plus d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables intermittentes, la quête de solutions de stockage de l’électricité est au coeur de toutes les préoccupations. À ce titre, des scientifiques proposent une solution de stockage d’énergie à long terme basée sur “l’Underground Gravity Energy Storage”. Une équipe internationale de chercheurs dirigée par l’IIASA (Institut international pour l’analyse des systèmes appliqués) en Autriche a développé une méthode qui consiste à transporter du sable dans des mines souterraines abandonnées. Une façon d’exploiter des sites miniers aujourd’hui disparus.

☀️ Energies renouvelables

  • Imaginé par Engie Green, en collaboration avec l'Inrae le démonstrateur Camelia est en place pour trois ans de test. Cet ensemble de panneaux bifaciaux verticaux - installé au coeur de la plateforme expérimentale pluridisciplinaire de recherche sur les herbivores et les prairies, dans le Puy-de-Dôme - a pour but de concilier production électrique et élevage. À l’étude pour ces trois ans :
    - L'étude du comportement des ruminants et la compatibilité des structures verticales avec l'utilisation d'engins agricoles ;
    - La mesure des effets agronomiques de l'installation agrivoltaïque.
  • “L’Union européenne (UE) a annoncé un financement de près de 16 millions de dollars pour soutenir les projets d’énergie renouvelable au Mozambique, dans le cadre de l’Initiative de financement de l’électrification (ElectriFI).”
Mis à jour le