La CRE propose une hausse des tarifs réglementés, Emmanuel Macron officialise le plan de sobriété, les EnR, plus rentables que le gaz

15/07/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Les dirigeants d’Israël, de l’Inde, des États-Unis et des Émirats arabes unis ont annoncé jeudi deux projets de collaboration de grande envergure dans les domaines de la sécurité alimentaire et de l’énergie propre en Inde, avec notamment la création d’un projet d’énergie renouvelable hybride dans “l’état Gujarat de l’Inde, avec 30 mégawatts produits par les énergies éolienne et solaire, avec un complément assuré par un système de stockage d’énergie en batterie”, dit le communiqué conjoint. Le projet contribuera à la réalisation de l’objectif de l’Inde, qui est d’atteindre une capacité de 500 GW de combustibles non fossiles d’ici 2030 et de transformer le pays en une plaque tournante mondiale des énergies renouvelables.
  • Un cinquième projet de terminal flottant d’importation de gaz naturel liquéfié (GNL) en Allemagne a été lancé mercredi avec la participation du groupe français TotalEnergies, alors que Berlin tente d’éviter une crise énergétique cet hiver sur fond de menaces de coupures du gaz russe.
  • Alors que l’Allemagne presse la Finlande de participer à l’effort de sauvetage de Uniper (la société Fortum, détenue à 51% par l’Etat finlandais, en est le principal actionnaire), Helsinki rappelle que près de 8 milliards d’euros ont été fournis à Uniper plus tôt dans l’année. De plus, le ministre finlandais de l’Économie, Mika Lintilä, a qualifié de “décision incompréhensible” l’alignement de l’Allemagne sur sa politique antinucléaire et la reprise de l’utilisation du charbon. Le torchon brûle entre Berlin et Helsinki.

🐓 En France

  • Mercredi, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a proposé une hausse de 3,89% TTC des tarifs réglementés de vente d’électricité en France à compter du 1er août. Le gouvernement s’est opposé à cette hausse. Le ministère de la transition énergétique a par ailleurs confirmé à BFMTV qu’elle ne serait pas appliquée au 1er août sur la facture des consommateurs.
  • Emmanuel Macron a accordé sa deuxième interview télévisée à l’occasion de la fête nationale, au cours de celle-ci il a réaffirmé la constitution d’ “un plan de sobriété et de délestage” dès cet été. Ajoutant que nous devions ‘rentrer collectivement dans une logique de sobriété”. L’accent a été remis également sur l’importance du nucléaire, gage d’indépendance pour la France ainsi que sa volonté de “réformer le marché européen de l’électricité”. L’objectif affiché est une réduction de la consommation à hauteur de 10% d’ici à 2024.
  • “Après avoir lancé dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche un appel solennel aux citoyens à réduire leur consommation d’énergie, afin de se préparer à l’hiver prochain, les trois énergéticiens français [TotalEnergies, Engie et EDF] ont débattu avec les membres de la commission des affaires économiques de mesures plus volontaristes”. À l’issue de cette table ronde, la Commission appelle à :
    1. Un renforcement substantiel et une simplification de Ma Prime Rénov’ et des certificats d’économies d’énergie (CEE) ;
    2. Une accélération majeure des capacités de production renouvelables ;
    3. Une réforme du marché européen de l’électricité.
    En savoir plus

☀️ Energies renouvelables

  • Selon un récent rapport de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) il semblerait qu'en raison de la flambée des cours du pétrole et du gaz ainsi que la baisse des coûts de production des énergies renouvelables, celles-ci soient désormais plus compétitives. L'an dernier, le coût de production d'électricité éolienne terrestre a chuté de 15% par rapport à l'année précédente. Ceux de l'éolien en mer et le photovoltaïque ont quant à eux diminué de 13% en 2021.
  • “La société Yalong Hydropower construit un parc solaire de 1 GW qui sera relié à la centrale hydroélectrique existante de 3 GW sur la rivière Yalong, dans le sud-ouest de la Chine. Une fois achevé, le nouveau complexe hybride PV-hydroélectricité constituera le plus grand complexe de ce type au monde”.

💡 Autres

  • C’est une première en France, du méthane de synthèse a été injecté dans le réseau de distribution de gaz. Cette étape est jugée déterminante dans l’essor de ce type de gaz renouvelable, ont annoncé mercredi les parties prenantes à l'opération, dont GRDF et Engie. Tiré d'un processus dit de “méthanation” (aussi appelé "power to gas"), ce gaz est issu de l'association d'hydrogène, produit par électrolyse de l'eau, et du CO2 issu du méthaniseur qui jusqu'ici partait dans l'atmosphère.
Mis à jour le