Plan solaire : vers un déploiement du photovoltaïque en France

plan solaire
L'énergie solaire est amenée à se développer en France d'ici 2030, via le Plan Solaire.

Le gouvernement fait un pas de plus pour la transition énergétique : Barbara Pompili, ministre de la Transition Ecologique de France, a exposé un nouveau Plan solaire pour 2022. Quelques nouveautés et ajustements ont été réalisés avec le plan « Place au soleil » de 2018.


Le plan solaire : qu’est-ce c’est ?

Il s’agit d’un projet gouvernemental de transition écologique. En 2018, l’Etat a lancé le plan « Place au soleil » visant à favoriser l’usage des énergies renouvelables, et ainsi verdir la consommation énergétique globale du pays. Pour y parvenir, l’Etat avait mis en place de multiples subventions pour inciter les ménages à entreprendre des travaux de rénovation dans ce sens.

plan solaire

L’objectif était d’être capable en 2021 de fournir 23% d’énergie issue des énergies renouvelables. A l'heure actuelle, l'Hexagone n'a pas encore dépassé les 20%, mais l'énergie solaire progresse de façon constante : Au 31 mars 2020, le parc photovoltaïque en France comptait 461 801 installations. Pour 2030, le gouvernement a fixé un objectif de 32% du mix énergétique pour le solaire.

Dans cette optique, la Ministre de la Transition Ecologique de France, Barbara Pompili, relance un nouveau plan solaire pour cette année 2022. Elle veut multiplier par 3 la puissance solaire installée en France en sept ans.

On a besoin d'augmenter notre taux d'énergies renouvelables dans notre pays. Sur le solaire, on met le paquet car on est en retard sur ce sujet. Barbara Pompili

Plan solaire : le photovoltaïque à l’honneur

En 2018, Elisabeth Borne, ancienne ministre de la Transition Ecologique et solidaire, sous l’égide du plan « Place au soleil », avait appelé les Français à se mobiliser pour accélérer le déploiement de l'énergie solaire.

Cela passe notamment par l’installation de panneaux photovoltaïques et thermiques pour alimenter les logements en électricité. Des objectifs ont été fixés pour passer de 35,6 GW (gigawatt) à 44,5 GW d’ici 2028.

Des panneaux photovoltaïques sur les bâtiments publics

D'ici 2025, l'Etat installera 300 centrales solaires sur des terrains et bâtiments lui appartenant. L'objectif ? Montrer l'exemple et décarboner les bâtiments publics.

Le solaire obligatoire pour les entreprises ?

Afin de valoriser les toits, les entrepôts, hangars et parkings couverts de plus de 500 m2 devront automatiquement accueillir des panneaux photovoltaïques ou des toitures végétales. Cela deviendra également une obligation pour les immeubles de bureau d'une superficie supérieure à 1 000 m2.

Et chez les particuliers ?

plan solaire particuliers

Les particuliers peuvent également profiter des bénéfices de l'autoconsommation solaire. En installant des panneaux photovoltaïques sur leurs toits, ils peuvent réduire leur facture d'électricité. Pour les inviter à se lancer, l'Etat a mis en place une prime à l'autoconsommation solaire. Elle est de :

  • 370 € par kWc pour les installations de moins de 3 kWc ;
  • 280 € par kWc pour les infrastructures Entre 3 kWc et 9 kWc.

En plus, il est possible de revendre le surplus d'électricité produit en obligation d'achat (OA solaire).

Le kilowatt-crête (ou kWc) est une unité de mesure utilisée pour évaluer la puissance atteinte par un panneau solaire lorsqu’il est exposé à un rayonnement solaire maximal. Cette puissance de pointe est testée dans des conditions standard, de 1000w/m2 : en France, cela correspond aux heures autour de midi pendant une belle journée d’été. EDF ENR

On retrouve des offres d'autoconsommation chez de nombreux fournisseurs : ilek, ekWateur, Planète OUI ou encore Cdiscount Energie.

Passez à l'énergie solaire !

Faites une simulation en ligne gratuitement !

Simuler mes économies
Mis à jour le