Hausse annoncée de 1,6% des prix du gaz naturel au 1er novembre

Les tarifs réglementés du gaz naturel d'Engie (ex-GDF Suez) connaîtront une hausse de 1,6% au 1er novembre prochain, en répercussion des mouvements sur les marchés internationaux.

Engie n'a pas encore transféré sa demande à la Commission de régulation de l'énergie (CRE), en charge de l'application des prix, mais le montant de l'évolution est déjà connu. Cette majoration est la conséquence d'une remontée des prix du pétrole et du gaz sur les marchés de gros sur les dernières semaines. Le prix du baril de Brent côté à Londres a dépassé le seuil des 50 dollars, soit presque le double de son niveau de début d'année. La hausse semble tendancielle, l'évolution du 1er novembre faisant suite à plusieurs hausses survenues lors de la période estivale puis à une légère baisse au mois d'octobre.

Surtout, cette hausse coïncide avec l'arrivée des basses températures, qui marquent l'entrée dans la "saison de chauffe". Les prix devraient donc progresser sur les mois à venir sous l'effet d'une inflation de la demande.

Le prix du gaz naturel demeure aujourd'hui historiquement faible, suite à une longue période de baisse en 2015 et sur la première moitié de 2016. Pour éviter les hausses à venir et profiter du prix actuel du kWh sur les prochaines années, les consommateurs peuvent opter pour une offre de gaz à prix fixe, comme celles que poposent eni et Direct Energie.

Plus d'informations sur l'évolution des tarifs réglementés du gaz.

Mis à jour le