Gaz : nouvelle baisse des tarifs réglementés en décembre, portant à 9,1% la baisse cumulée sur l'année 2015

valve

Les tarifs réglementés de vente (TRV) hors taxes du gaz, appliqués par Engie - ex GDF Suez - baisseront de 1,26% en moyenne le 1er décembre 2015. Comme le note la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) qui a dévoilé cette baisse hier, cela porte la baisse HT moyenne à 9,1% depuis le mois de janvier.


Des baisses de prix du gaz différentes selon les usages

Si le mois de décembre marque la 8ème baisse des prix HT du gaz de l'année 2015, le taux de décote n'est pas le même selon votre usage du gaz. Cela dépend en effet du tarif auquel vous avez souscrit - base, B0 ou B1.

En effet, ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson uniquement verront le prix du kWh HT baisser de 0,4% au 1er décembre, tandis que les Français se chauffant au gaz bénéficieront d'une baisse de 1,3%. Enfin, les consommateurs faisant un double usage cuisson-eau chaude verront les prix du kWh HT baisser de 0,8%.

Expliquer cette nouvelle baisse des prix du gaz

Cette évolution à la baisse des tarifs réglementés du gaz s'explique par la diminution des coûts d'approvisionnement en gaz du fournisseur historique Engie. La formule tarifaire des tarifs réglementés du gaz prend principalement en compte les indices mensuels du prix à terme sur les marchés de gros des Pays-Bas et du marché français PEG Nord ; or ces derniers poursuivent une tendance à la baisse depuis 2013.

Tout le monde pourra-t-il en bénéficier ?

Cette baisse sera effective pour les 6,5 millions de clients aux tarifs réglementés d'Engie, ainsi que pour les millions de clients ayant souscrit une offre à prix indexés aux tarifs réglementés du gaz chez un fournisseur alternatif. Ces offres sont en effet calculées à partir des prix du kWh HT des tarifs réglementés du gaz, et offrent un pourcentage de réduction basé sur ces derniers. Seuls les clients ayant souscrit une offre à prix fixe ne verront pas les effets de cette baisse, puisque les prix du kWh de gaz HT sont alors bloqués selon la date à laquelle ils ont signé leur contrat.

Mis à jour le