Menu

Passer un Noël et un début d'année écolos : nos conseils et astuces

Noël et les fêtes de fin d'année peuvent revêtir des couleurs écologiques sans perdre de leur superbe.

Durant les fêtes de fin d'années, on oublie souvent la planète pour se concentrer sur la décoration et la préparation des retrouvailles familiales. Il existe pourtant bon nombre d'astuces pour passer un Noël et un début d'année écologiques. Selectra en a sélectionné quelques-unes pour vous aider à profiter des fêtes en restant soucieux de la planète. 

Faire rimer éclairage de Noël et économies d'énergie

Utiliser des minuteurs pour ses éclairages de Noël

Les guirlandes lumineuses qui ornent le sapin ou autres décorations lumineuses sont très gourmandes en énergie. Pour ne pas voir votre facture d'électricité exploser, utilisez des minuteurs pour ne pas dépasser les 4/5 heures d'éclairage. C'est largement assez pour en profiter sans pour autant surconsommer. Pour plus d'économies d'énergie, pensez également à les débrancher quand personne n'est à la maison. 

Investir dans des guirlandes solaires

Nouvelles arrivées sur le marché des décorations de Noël, les guirlandes solaires fonctionnent avec des LED, des ampoules à basse consommation. Elles sont idéales pour décorer le jardin sans générer de déperdition thermique. En fonction de l'ensoleillement, vous pourrez obtenir jusqu'à 5 heures de lumière dans votre jardin. Leur prix reste accessible (environ 15 euros), elles sont par ailleurs réutilisables chaque année.

Une carte de vœux écolo à planter

Pour lutter contre le gâchis de papier (un tiers du papier consommé en France n'est pas recyclé), certains sites, à l'instar de Growingpaper, proposent des cartes de vœux zéro déchet. Ludiques, les cartes sont ensemencées et se transforment en magnifiques bouquets de fleurs.

Idée de cadeau naturel et zéro déchet ! Le site Growingpaper propose également des calendriers personnalisés ensemencés 100% biodégradables. Ce calendrier fabriqué à la main est composé de 13 feuilles de papier biodégradables. Les graines sont placées entre deux feuilles. Un cadeau idéal pour allier poésie, utilité et écologie.

Un calendrier de l'avent : réutilisable ou solidaire 

Un calendrier "DIY" réutilisable à l'infini

Exit le calendrier de l'avant jetable avec des chocolats industriels, qui finalement ne sont pas si bons que ça. On lui préfère une version en bois ou en carton, si possible faite maison, en mode "Do It Yourself" (DIY). On le remplit avec des chocolats ou des bonbons artisanaux, (ou au moins issus du commerce équitable) meilleurs en termes de goût, de santé et surtout moins énergivores que ceux produits en usine. 

Le calendrier de l'avant à l'envers : une option solidaire

Si Noël peut être l'occasion de s'engager dans la transition énergétique, vous pouvez également donner une tournure solidaire aux fêtes de fin d'année. Comment ? En faisant un calendrier de l'avant inversé. Pour ce faire, prenez un carton, ou un sac à dos inutilisé et remplissez-le chaque jour d'un objet dont vous ne vous servez plus qui peut être utile ou faire plaisir à quelqu'un d'autre comme un gros pull, une couverture, une tablette de chocolat, des gants, une brosse à dents, etc. Le dernier jour, apportez-le à une association qui vient en aide aux personnes démunies ou offrez-le à une personne qui dort dans la rue.  

Une décoration eco-friendly pour une tradition respectueuse de l'environnement

Ecosapin : l'alternative écologique au sapin de Noël 

Plutôt qu'utiliser un sapin qui sera coupé et inutilisé après 10 années de vie en forêt, on pense à l'Ecosapin. Il s'agit d'un vrai sapin de Noël, livré en pot et qui sera replanté après. Ainsi, vous pourrez profiter d'un bel arbre de Noël en minimisant au maximum votre impact environnemental. 

Des décorations en matières recyclables 

On change les bougies traditionnelles et industrielles par des oranges plantées de clous de girofles afin d'avoir une bonne odeur partout dans la maison. On peut également faire appel à des bâtons d'encens ou aux huiles essentielles pour diffuser un bon parfum d'ambiance. Par ailleurs, avec du papier, du carton recyclé ou des pots en verres réutilisables, des rubans ou chutes de tissus, il est facile de créer des guirlandes inspirées par exemple des "papeles picados" mexicains, des cadres photos, ou des petits bocaux pour les bonbons ou les gâteaux aux épices.  

Astuce : recycler les emballages cadeaux et la décoration Si les papiers ou emballages ne sont pas trop déchirés, on peut les garder pour le Noël d'après ou une autre occasion comme un anniversaire ou la Saint-Valentin. Il en va de même pour la décoration qui peut être récupérée pour l'année d'après ou recyclée en servant de base à un nouveau projet DIY.

Cadeaux écolos : privilégiez l'expérience au lieu des objets

Les cadeaux de Noël se font malheureusement souvent sous forme d'objets et sont peu écologiques. Cette année on évite les tablettes, cafetières électriques et autres objets connectés responsables de gaspillage énergétique. Il en va de même pour les vêtements ou autres bricoles de décoration qui se démodent vite et finissent au fond d'un placard. On se tourne vers des options plus écologiques et économiques comme les cadeaux "DIY" que l'on fabrique soit-même. Pour des présents encore plus écologiques et personnalisés, on opte pour des cadeaux dématérialisés choisis en fonction des goûts de la personne. On peut offrir par exemple : 

  • Un cours de cuisine avec un grand chef ;
  • Un stage de photographie ;
  • Une randonnée à cheval ;
  • Un restaurant dans le noir ;
  • Un massage dans un spa ;
  • Une place de concert, de théâtre ou une entrée dans un festival ;
  • Une nuit dans un logement insolite éco-friendly (Une cabanes dans les arbres, un igloo transparent, une yourte, etc.).

Des voyages oui, mais régionaux ! Les billets d'avion sont à proscrire puisque ce mode de transport a, on le sait, un fort impact environnemental. Ils contreviendraient donc à vos belles résolutions écologiques. Ne vous inquiétez pas, il existe sûrement de nombreuses jolies escapades insolites ou gourmandes à faire dans votre région.

Un repas de fête végétarien

Un menu sans viande pour une empreinte carbone minimisée

La production de viande génère est par nature génératrice de pollution. Nous vous proposons d'innover en concoctant un repas végétarien. Contrairement à ce que l'on pense, c'est assez facile à faire avec des produits de saison et vous ne serez pas en reste en termes de saveurs. Il existe en effet de nombreuses alternatives aux plats traditionnels à base de viande comme un hachis parmentier végétarien, des lasagnes chèvres-épinards, un bourguignon de betteraves ou encore un tajine de légumes. Pour le dessert, un cheesecake végan au citron, une tarte aux pommes ou même une salade de fruits à base d'agrumes remplaceront très bien la bûche souvent trop lourde en fin de repas. 

Cuisiner à partir des produits locaux

Pour réduire son impact environnemental, pensez à vous tourner vers les circuits courts et à acheter dans les AMAPs au moins pour le repas de Noël. Vous limiterez ainsi la pollution engendrée notamment par les transports intercontinentaux de fruits et légumes. Pas de mangues ou d'ananas cette année mais des produits du terroir et issus de l'agriculture biologique. Si vous venez d'une région viticole, privilégiez également les vins locaux. En plus des bénéfices pour la planète, vous soutiendrez les agriculteurs locaux et savourerez des produits de qualité. 

Et après les fêtes ?

Enfin, la nouvelle année est aussi synonyme de bonnes résolutions. Parmi elles, on peut choisir d'opter pour un mode de vie bon pour l'environnement. Inutile d'être parfait mais on peut prendre certaines mesures quotidiennes pour être plus vert. Voici de simples gestes qui peuvent vous permettre de faire la différence tout en ne perdant pas ou peu en confort de vie : 

Mise à jour le