Le groupe Engie ambitionne 7 millions de nouveaux clients d'ici 2020

Le groupe Engie a dévoilé ses objectifs internationaux mercredi dernier. Le géant de l'énergie vise 7 millions de clients en plus à l’international à horizon 2020, soit un total de 30 millions.


7 millions de nouveaux contrats en trois ans

Ascension Engie

C'est lors d'une conférence de presse que le directeur chargé des Solutions pour les particuliers et les professionnels, Eric Lestangue, a révélé les objectifs du groupe. Engie se laisse trois ans pour atteindre les 30 millions de clients particuliers et professionnels. Présent dans douze pays, l'énergéticien vise donc une croissance de 30% de son portefeuille mondial de clients.

Une nouvelle gamme d'offres d'électricité pour les particuliers

Elec week-end et Elec'Car

Pour atteindre cet ambitieux objectif, Engie a révélé de nouvelles offres d'électricité. Placée sous le signe de l'autoconsommation et de la mobilité, ces offres destinées aux clients particuliers se veulent innovantes. Fort de l'expérience concluante du lancement de ses offres d'électricité 100% verte (350 000 nouveaux contrats signés depuis le mois d'octobre 2016), le fournisseur historique de gaz a étendu son offre Elec week-end en permettant de réaliser 30% d'économies sur le prix du kWh les samedi et dimanche à l'ensemble de ses clients (compteurs classiques et Linky). Il propose également depuis le mois d'octobre 2016 une offre Elec'Car, qui prévoit une réduction de 50% pour recharger ses batteries en heures creuses. Des offres spéciales Linky ont aussi été développées pour cibler spécifiquement les clients équipés du nouveau compteur connecté.

L'autoconsommation : nouvel eldorado ?

La véritable innovation de Engie cette année, c'est sa solution d'autoconsommation My Power qui permet aux particuliers de consommer 90% de l'énergie qu'ils produisent depuis leurs panneaux photovoltaïques, grâce à un simple boitier. Selon Hervé-Matthieu Ricour, responsable particuliers et professionnels à Engie, cette solution pourrait faire réaliser 600 euros d'économies par an aux ménages. Si, comme l'indique Hervé-Matthieu Ricour, 4 millions de foyers sont actuellement éligibles à cette offre, cette solution pourrait demain être très prisée des consommateurs.

Plusieurs fournisseurs ambitions en compétition

Cela sonne comme un challenge entre les fournisseurs alternatifs d'électricité et de gaz. Le PDG du troisième fournisseur français Direct Energie, Xavier Caïtucoli, déclarait en effet le mois dernier souhaiter doubler le nombre de ses clients d'ici 2020. De son côté, le géant italien Eni devrait entrer sur le marché des électrons et présenter ses premières offres d'électricité fin mars. Enfin, le pétrolier Total, qui détient désormais le fournisseur belge Lampiris, pourrait également proposer bientôt quelques nouveautés.

Mis à jour le