Classement Selectra 2016 des fournisseurs d'électricité et de gaz les moins chers : Direct Energie et Lampiris en tête

Pour la première fois, Selectra publie son palmarès des fournisseurs d'électricité et de gaz les moins chers. Le classement consacre pour l'électricité le leader des fournisseurs alternatifs Direct Energie, ainsi que son challenger d'origine belge Lampiris pour le gaz naturel. Il souligne par ailleurs la montée en puissance des offres 100% en ligne, qui permettent aux consommateurs à l'aise avec Internet et acceptant d'échanger avec leur service client uniquement par voie électronique d'obtenir des remise significatives sur le prix du kWh. Enfin, si ce classement reflète bien la compétitivité moyennes des meilleures offres de chaque fournisseur, l'usage d'un comparateur reste décisif pour tenir compte des spécificités du profil de consommation de chacun et des critères hors prix.

Selectra publie son premier classement des fournisseurs d'énergie

Premier acteur de la comparaison des fournisseurs d'énergie, Selectra dévoile son premier classement des offres des fournisseurs d'électricité et de gaz naturel. Ce classement a été établi automatiquement par l'outil de comparaison en ligne de Selectra, pour le segment des clients particuliers, sur le critère de la position moyenne de l'offre la moins chère de chaque fournisseur au cours du mois de février 2016. Le palmarès porte sur 16 490 requêtes pour l'électricité et 4 015 requêtes pour le gaz naturel.

Accéder aux méthodologies détaillées du palmarès Selectra et du comparateur en ligne.

Direct Energie, fournisseur le moins cher pour l'électricité

Podium électricité février

Comptant plus d'1,5 million de clients, Direct Energie se positionne comme le principal challenger des fournisseurs historiques EDF et Engie. Son offre Online Electricité, la moins chère, permet de réaliser 8% d'économies sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé d'EDF. En souscrivant simultanément à l'électricité et au gaz naturel, le client profite d'une réduction supplémentaire. L'offre Online Electricité+Gaz permet ainsi de réaliser une économie de 10% sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés pour les deux énergies.

Direct Energie n'est pas le seul fournisseur ayant fait le pari des offres 100% web. Le fournisseur historique de gaz naturel, Engie, s'est lancé sur le marché de l'électricité avec son offre tout en ligne Happ-e, qui se dote aussi d'une remise de 8% sur le prix du kWh HT. Alterna se place en troisième position, avec son offre Idea Elec, qui présente l'inconvénient de ne pas garantir de réduction claire par rapport aux tarifs réglementés. Idea Elec est donc parfois l'offre la moins chère pour certains profils (option tarifaire HPHC et consommation importante en HP), mais se révèle très chère pour d'autres (petites consommations et/ou prédominance des heures creuses).

En mars 2016, changer de fournisseur d'électricité et opter pour l'offre la moins chère permet de réaliser une économie d'environ 150 euros pour un foyer moyen tout électrique1.

Lampiris, le plus avantageux pour le gaz naturel

Podium gaz février

Sur le segment du gaz naturel, le fournisseur Lampiris propose une remise plus conséquente, jusqu'à 16% sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés2. La remise est sujette à variation selon les zones tarifaires du fournisseur, celles-ci étant différentes des zones tarifaires des tarifs réglementés.

Au deuxième rang du palmarès du gaz naturel, on trouve l'offre Webeo du fournisseur italien eni, qui a misé lui aussi sur une offre en ligne pour proposer un prix plus attractif. Cette offre se dote d'une remise de 13% sur le prix du kWh HT, figurant parfois en tête du classement sur les codes postaux où Lampiris n'affiche pas un pourcentage de remise très attractif. En troisième position, on trouve Dyneff, un nouveau venu arrivé sur le marché fin 2015, avec son offre Mon Contrat Serein à -10% sur le prix du kWh HT.

Pour un foyer moyen utilisant le gaz pour le chauffage, en février 2016, l’économie est de 90 euros par an2.

Les consommateurs ont toujours intérêt à comparer plus en détail

Si ce palmarès indique la position moyenne des offres, Selectra incite les Français à comparer les fournisseurs pour leur propre profil de consommation. En effet, l'ordre de compétitivité varie pour chaque foyer selon plusieurs facteurs :

  • le niveau de consommation ;
  • le code postal ;
  • la répartition de la consommation électrique entre heures pleines et heures creuses.

Les consommateurs ont par ailleurs le choix entre les offres à prix indexé, garantissant un certain niveau de remise dans le temps par rapport aux tarifs réglementés, et les offres à prix fixe, qui permettent de sécuriser le prix du kWh en dépit des évolutions des tarifs réglementés. Pour l'électricité, ce sont les offres à prix indexé qui se positionnent en tête de classement mais les offres à prix fixe ne sont pas pour autant une mauvaise alternative : les prix de l'électricité sont amenés à augmenter dans les mois à venir et bloquer son prix du kWh à un niveau raisonnable fait sens (ex : Lampiris électricité, -6% de remise sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés, prix fixe 1 an). Pour le gaz, c'est l'inverse. Les tarifs réglementés étant orientés à la baisse, les offres gagnant le classement sont des offres à prix fixe qui ne laisseront pas les consommateurs profiter de l'éventuelle poursuite de la baisse des prix, au contraire d'offres à prix indexés également compétitives (ex : offre Direct Energie Online Electricité et Gaz, -10% sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés).

Enfin, certains fournisseurs offrent l'avantage supplémentaire d'une énergie écologique (électricité 100% verte et gaz compensé carbone), un critère qui pèse de façon croissante dans le choix d'une offre pour les clients.

Comment les alternatifs peuvent-ils être moins chers ?

Face aux tarifs réglementés, les fournisseurs alternatifs proposent aujourd'hui des offres substantiellement moins chères pour attirer de nouveaux clients. Pour y parvenir, les fournisseurs comptent principalement sur deux facteurs :

  • une stratégie d'approvisionnement en énergie optimisée. Sur les marchés de gros de l'électricité, les prix sont désormais très attractifs grâce à la baisse du coût des matières premières et à la montée en puissance de l'offre d'énergie renouvelable. Les prix sont également orientés à la baisse sur les marchés de gros du gaz naturel, certains fournisseurs alternatifs comme eni faisant par ailleurs partie de grands groupes producteurs de gaz.
  • une structure de fonctionnement légère limitant les coûts fixes.

1 Economie calculée sur la base d’une consommation annuelle avec Direct Energie Online de 16565 kWh définie comme la consommation unitaire moyenne des résidences principales par l’ADEME en 2012 (chiffres-clés du bâtiment 2013). Hypothèses : puissance 9 kVA, conso HP 9276 kWh, conso HC 7289 kWh.

2 Economie calculée sur la base d’une consommation à Paris avec Lampiris de 13318 kWh, définie par l’ADEME comme la consommation moyenne des résidences principales pour les usages chauffage, eau chaude et cuisson en 2012 (chiffres-clés du bâtiment 2013).

Mis à jour le