Assurance décès : fonctionnement et comparatif

assurance deces

Avez-vous déjà pensé à ce que vous laisserez à vos proches après votre décès ? Pour garantir leur avenir ou simplement leur assurer une sécurité financière pour faire face à votre disparition, l’assurance décès est une assurance prévoyance incontournable. Selectra vous guide dans votre recherche d’assurance décès : comparatif, devis et garanties n’auront plus de secrets pour vous.

L'avis de l'assureur

Mon conseil : si vous avez des enfants la question ne se pose pas ! Je vous convie fortement à souscrire à une garantie “décès” pour leur transmettre un capital et protéger ainsi leur avenir (études, loisirs…) mais également pour maintenir le niveau de vie de la famille et de sa/son conjoint(e). Souscrire à une assurance “capital décès et/ou invalidité” dès son plus jeune âge, permet de répondre plus favorablement aux questionnaires de santé et de ne pas se voir refuser l’adhésion ou de subir une restriction des garanties.

Comparatif assurance décès

L’assurance décès garantit un capital ou une rente versés à vos proches lors de votre disparition. Pour assurer leur avenir avec sérénité, comparez les différentes offres d’assurance décès !

Comparatif assurance prévoyance décès
Assureur Type de protection Prix TTC/mois*
logo gmf

Accolia, capital de 20 000 €

  • Assurance succession gratuite
  • Capital doublé en cas de décès par accident
  • Avance immédiate de 10 000 € sous 2 jours ouvrés aux bénéficiaires désignés, avec déclaration du décès au téléphone

22,52€/mois*

Accolia, capital de 25 000 €

  • Assurance succession gratuite
  • Capital doublé en cas de décès par accident
  • Avance immédiate de 10 000 € sous 2 jours ouvrés aux bénéficiaires désignés, avec déclaration du décès au téléphone

28,15€/mois*

Accolia, capital de 30 000 €

  • Assurance succession gratuite
  • Capital doublé en cas de décès par accident
  • Avance immédiate de 10 000 € sous 2 jours ouvrés aux bénéficiaires désignés, avec déclaration du décès au téléphone

33,78€/mois*

Malakoff Médéric

Assurance décès toutes causes Familis

  • Assistance pour un décès survenu lors d’un déplacement (rapatriement du corps, prise en charge du déplacement de la famille)
  • Aide à l’organisation des obsèques
  • Service d’informations juridiques et vie pratique pour connaître les démarches à effectuer auprès des différents organismes (Sécurité sociale, Impôts)
  • Aide ménagère, garde d’enfants, transfert et garde de votre animal de compagnie
  • Capital de 20 000 € versé aux bénéficiaires en cas de décès

19,50€/mois*

logo AG2R La Mondiale

RNiveau 1

  • Capital décès en cas d’accident : 9 053,28 € (Capital versé en cas de décès accidentel jusqu’à 84 ans. À partir de 85 ans, le capital décès hors accident est versé, quelle que soit la cause du décès.)
  • Capital décès hors accident 2 263,32 € (Capital versé en cas de décès par maladie, mort naturelle...)
  • Assistance

19,95€/mois*

Niveau 2

  • Capital décès en cas d’accident : 12 081,16 € (Capital versé en cas de décès accidentel jusqu’à 84 ans. À partir de 85 ans, le capital décès hors accident est versé, quelle que soit la cause du décès.)
  • Capital décès hors accident 3 020,29 € (Capital versé en cas de décès par maladie, mort naturelle...)
  • Assistance

20,95€/mois*

Niveau 3

  • Capital décès en cas d’accident : 19 348,00 € (Capital versé en cas de décès accidentel jusqu’à 84 ans. À partir de 85 ans, le capital décès hors accident est versé, quelle que soit la cause du décès.)
  • Capital décès hors accident 4 837,00 € (Capital versé en cas de décès par maladie, mort naturelle...)
  • Assistance

32,95€/mois*

logo MAE

Formule décès par accident

Capital de 15 000 € versé aux bénéficiaires au moment du décès

2,30€/mois*

Formule décès toutes causes

Capital de 15 000 € versé aux bénéficiaires au moment du décès

18,75€/mois*

logo Aviva

Formule 1

  • Capital versé aux bénéficiaires en cas de décès suite à une maladie : 1200 €
  • Capital versé aux bénéficiaires en cas de décès suite à un accident : 6000 €

5,95€/mois*

Formule 2

  • Capital versé aux bénéficiaires en cas de décès suite à une maladie : 3600 €
  • Capital versé aux bénéficiaires en cas de décès suite à un accident : 18 000 €

17,85€/mois*

Formule 3

  • Capital versé aux bénéficiaires en cas de décès suite à une maladie : 7200 €
  • Capital versé aux bénéficiaires en cas de décès suite à un accident : 36 000 €

35,70€/mois*

Formule 4

  • Capital versé aux bénéficiaires en cas de décès suite à une maladie : 9600 €
  • Capital versé aux bénéficiaires en cas de décès suite à un accident : 48 000 €

47,60€/mois*

logo maif

Assurance décès Rassurcap Solutions

  • Assistance et soutien dans les démarches administratives
  • Capital de 20 000 € versé aux bénéficiaires désignés librement
  • Assurance couvrant le décès, mais également l’invalidité permanente et absolue (IPA)

26€/mois*

logo matmut

Prévoyance décès

Versement d’un capital de 20 000 € à vos bénéficiaires désignés en cas de décès.

29,16€/mois*

logo MAAF

Garantie décès

Versement d’un capital de 20 000 € à vos bénéficiaires désignés en cas de décès. Capital doublé en cas de décès par accident.

24,09€/mois*

*Tarifs au 27/11/18, sous conditions. Devis effectués pour une personne seule de 60 ans, non-fumeur.

Comment fonctionne une assurance décès ?

L'avis de l'assureur

On estime que le capital minimum à verser aux “vivants”, en cas de décès, est au minimum de 3 fois le montant du salaire net annuel de la personne disparue. Afin d’éviter que les autres membres de la famille n’est à souffrir de problèmes financiers (en plus de la douleur de voir disparaître un être cher) et de leur permettre de continuer à vivre décemment.

garantie assurance habitation

Une assurance prévoyance décès garantit le versement d’un capital financier défini au préalable à vos bénéficiaires désignés. Ce capital est constitué grâce à des cotisations mensuelles ou annuelles. Deux types de contrats sont à différencier pour l’assurance décès :

  • Le contrat temporaire : vous cotisez pendant une durée précise, indiquée dans votre contrat. Généralement entre 10 et 25 ans.
  • Le contrat permanent (viagère) : cette fois, vous cotisez à partir de la signature de votre contrat, sans échéance. Vous cotiserez donc jusqu’à votre décès, il existe toutefois des âges limites pour le versement des différentes prestations.

Selon les contrats, le capital pourra être doublé en cas de décès par accident : vérifiez bien les garanties et conditions de votre contrat ! Concernant les bénéficiaires, vous pouvez soit les désigner comme bon vous semble : famille, amis, proches… Tous les bénéficiaires doivent être clairement nommés, et le montant de leur part de l’assurance décès définie dès la conclusion du contrat.

Le capital leur sera ensuite reversé après votre disparition soit par un versement unique.

Bon à savoir Le capital versé par l’assurance décès n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu, aux prélèvements sociaux ou aux droits de succession en cas de conjoint ou d’enfants bénéficiaires.

Attention à ne pas confondre assurance décès et assurance obsèques ! Souvent confondues, ces deux assurances n’ont pourtant rien de semblable. L’assurance décès garantit le versement d’un capital à vos bénéficiaires, tandis que l’assurance obsèques prend en charge le financement et l’organisation des funérailles exclusivement.

Comment obtenir un devis d’assurance décès ?

Pour obtenir un devis assurance décès, vous devrez fournir plusieurs informations :

  • Votre date de naissance ;
  • Le montant du capital que vous souhaitez garantir ;
  • Le nombre de personnes à assurer : il est possible de souscrire à une assurance décès en couple par exemple.

Pour souscrire à une assurance décès, vous devez être âgé de 18 ans au minimum. L’âge maximum quant à lui dépend des assureurs. En général, la souscription est possible jusqu’à 65 ans, mais certaines compagnies l’autorisent jusqu’à 70 ans. Il est donc indispensable de prévoir et de souscrire à une assurance décès le plus tôt possible !

Certaines compagnies d’assurance pourront également exiger un bilan de santé ainsi que d’étudier vos antécédents médicaux afin d’évaluer le risque que vous représentez. Vous êtes dans l’obligation de répondre sincèrement au questionnaire médical, sous peine d’annulation de votre assurance décès.

Les questions posées peuvent être perçues comme intrusives, mais sont nécessaires à l’établissement de votre profil :

  • Votre taille et votre poids ;
  • Votre âge ;
  • Vos traitements médicaux ;
  • Vos antécédents médicaux sur au moins 5 ans ;
  • Vos antécédents familiaux ;
  • Votre rapport au tabac ou à l’alcool.

En plus, un rapport médical, une prise de sang ainsi qu’un électrocardiogramme peuvent vous être demandés lors de la souscription au contrat selon le capital souscrit.

En cas de profil médical délicat, rassurez-vous. Il existe des assurances décès qui accepte contre une "surprime" d'assurer le risque ou d'exclure de la garantie la maladie dont vous pouvez être atteint, mais de garantir toutes les autres causes de décès ou d'invalidité.

Pour obtenir plusieurs devis simultanément, utilisez un comparateur d’assurance décès ! Après avoir renseigné vos informations, vous accéderez à plusieurs devis personnalisés selon votre profil, gratuitement et directement en ligne.

Pourquoi souscrire une assurance décès ?

relevé d'information assurance

Souscrire à une garantie assurance décès, c’est assurer l’avenir financier de ses bénéficiaires. Vous pouvez choisir entre un versement unique de votre capital au moment de votre décès, ou bien opter pour une rente mensuelle. Plusieurs garanties optionnelles existent au sein d’un contrat d’assurance décès :

  • La rente éducation : votre capital est versé sous forme de rente mensuelle à vos enfants pour les aider à finir leurs études, jusqu’à leurs 26 ans ;
  • La rente conjoint : cette rente est versée mensuellement à votre conjoint ;
  • La garantie Invalidité et Incapacité : cette garantie vous protège en cas d’incapacité ou d’invalidité permanente et vous verse le capital assuré par anticipation.

Attention aux exclusions de garanties Comme pour tout contrat d’assurance, l’assurance décès fait l’objet d’exclusions de garantie. Ainsi, vous ne serez pas assuré en cas de suicide, d’accident entraîné par l’alcool, ou en cas de pratique de sport à risques.

L’assurance décès évite également à vos proches de devoir vendre un bien immobilier, comme le logement que vous habitez avec votre conjoint, pour faire face à la baisse de revenus au sein du foyer.

En cas de problèmes financiers pour votre conjoint, vos enfants peuvent être placés sous tutelles : avec une rente mensuelle assurance décès, pas d’inquiétude quant à leur avenir.

L’assurance décès, lorsqu’elle a pour bénéficiaire votre conjoint ou vos enfants, est exonérée de droits de succession. C’est donc un bon moyen d’optimiser la gestion de votre patrimoine en offrant un avantage fiscal à vos bénéficiaires.

Il est également possible de souscrire à une assurance décès au moment de la signature d’un crédit, en désignant la banque comme bénéficiaire. Dans ce cas, le capital sera versé à la banque et non pas à vos proches, mais servira à rembourser votre prêt. Votre famille n’aura donc pas à supporter le poids de vos dettes éventuelles.

Comment trouver une assurance décès pas chère ?

documents

Pour trouver une assurance décès pas chère, utilisez un comparateur d’assurance décès ! Chaque compagnie d’assurance dispose de ses propres conditions générales, et les garanties ne sont pas toujours les mêmes d’un contrat à l’autre.

Il est donc indispensable de bien comparer les garanties et les plafonds d’une assurance décès avant d’y souscrire. Les exclusions de garanties diffèrent également selon les assureurs, et votre profil ne sera pas évalué de la même façon.

Faites le point sur les garanties qui vous semblent indispensables, et au montant du capital que vous souhaitez garantir. Sachez également que plus votre âge est avancé, plus votre prime d’assurance décès sera élevée. Il est donc plus économique de souscrire à une assurance décès avant ses 50 ans !

Pour trouver le meilleur contrat assurance décès au meilleur prix, effectuez plusieurs devis ! En remplissant un questionnaire simple, vous obtiendrez des devis personnalisés à votre profil, que vous pourrez classer selon vos priorités.

Enfin, utilisez ces devis et faites jouer la concurrence pour obtenir un tarif plus avantageux, ou de meilleures garanties.

Quel est le tarif d’une assurance décès ?

Le tarif d’une assurance décès dépend bien évidemment de votre contrat et de la compagnie d’assurance, puisque cette dernière est libre de fixer ses tarifs comme bon lui semble.

Cependant, d’autres critères sont pris en compte pour établir le montant d’une prime d’assurance décès :

  • Le montant du capital garanti : plus le capital que vous souhaitez verser à vos proches après votre disparition est élevé, plus vos cotisations seront élevées.
  • Votre âge : les cotisations d’une assurance décès dépendent de votre tranche d’âge au moment de la souscription du contrat. Plus vous êtes âgé, plus votre prime sera élevée.
  • Votre condition physique : une personne en bonne santé, non-fumeuse et ne présentant pas d’antécédents lourds bénéficiera de cotisations plus faibles qu’une personne malade ou présentant des risques de maladies graves.
  • Les garanties optionnelles choisies telles que : capital pour maladies redoutées ou encore pour la maladie partielle.

Regroupez vos contrats ! Pour bénéficier d’un tarif avantageux sur votre assurance décès, regroupez vos différents contrats d’assurance chez la même compagnie. Vous pourrez ainsi négocier un tarif groupé pour votre assurance décès, habitation, auto…

Mise à jour le