Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat groupé Assurance Santé

Pré-inscrivez-vous gratuitement et sans engagement à l'achat groupé santé de Familles de France et Selectra pour réduire vos frais de santé.

Pourquoi les assurances habitation en Bretagne sont aussi peu chères ?

L’assurance habitation est quasi indispensable. Pourtant, en fonction de l’endroit où quelqu’un réside, son prix peut varier significativement. Ces disparités tarifaires s’expliquent assez facilement, la prime d’assurance habitation fixant son prix en fonction de certaines caractéristiques et statistiques précises.


Assurances habitation : des prix variables à travers la France

Qui n’a pas envie de vivre en Bretagne, une si belle région de France ? Et en plus, l’assurance habitation y coûte moins cher !

Il y a quelque temps, Selectra se demandait pourquoi les prix de l’assurance habitation sont-ils si élevés en Corse. Effectivement, la disparité des tarifs à travers la France peut questionner. L’enquête menée par les journalistes Hélène Battini et Marion Galland pour France Bleu RCFM révélait une situation singulière, très spécifique au paysage social et politique de la Corse ces dernières années.

Peu importe la région, en cas de sinistres, il est important de savoir comment faire marcher son assurance habitation. Mais il est indispensable de regarder à l’autre bout de l’échelle tarifaire. Il est donc aussi intéressant de se questionner sur les raisons des prix de l’assurance en Bretagne, bien plus bas que partout ailleurs en France. Là encore, des facteurs sont à prendre en considération, et ceux-ci sont caractéristiques de la région bretonne. En France, les écarts tarifaires de la prime à l’assurance peuvent atteindre les 75 %.

Assurances habitation en Bretagne : un taux de déclaration de sinistre peu élevé

Malgrés des sinistres importants souvent causés par des intempéries, la Bretagne reste la région de France enregistrant le moins de déclarations de sinistres auprès des assureurs.

On connaît la Bretagne pour ses traditions culturelles ou encore ses magnifiques paysages. Ce que l’on sait moins est qu’il s’agit aussi de la région la moins sinistrée de France. En tout cas, cela est vrai pour le nombre de déclarations de sinistres enregistrées auprès des différentes compagnies d’assurances.

Des chiffres révélés par Lynx.fr viennent appuyer ce constat. En 2016, les Bretons et les Bretonnes ont déclaré 2 % des sinistres sur tout le territoire français. Un pourcentage très bas lorsque l’on sait que la population de la Bretagne représente 4 % de celle du territoire français. Le plus grand risque en Bretagne est très certainement la possibilité de dommages provoqués par des intempéries comme les tempêtes. Et en 2017, selon le comparateur de prix, 48 % des déclarations dans la région concernaient les dégâts des eaux.

Quelles conséquences alors pour la Bretagne ? En vivant dans une zone où le taux de déclarations de sinistres est significativement bas, les habitantes et les habitants de la région profitent de tarifs qui le sont tout autant. Nous vous en parlions déjà dans notre comparatif des prix de l’assurance habitation 2018 : alors que la prime à l’assurance annuelle s’élève en moyenne à 285 € par an – chiffres de février 2018 –, en Bretagne, on paye en moyenne 240 € tout type de logement confondu, soit 45 € de moins. Ce prix peut aussi varier en fonction du statut de la personne signataire du contrat d’assurance habitation ou du type de logement. Le prix moyen d’une assurance habitation pour une maison est de 365 € par an, alors qu’il descend à 225 € par an pour un appartement.

Assurances : quelle région déclare le plus de sinistres ?Sans trop de surprise, l’Île-de-France domine ce classement, selon LeLynx.fr. En 2016, elle enregistrait 33 % des déclarations de sinistres auprès des assureurs sur tout le territoire français. En revanche, en matière de prix de la prime d’assurance habitation, Nice est en tête sur l’année 2017, alors qu’il s’agissait de Marseille pour l’année précédente.
Mis à jour le