La Macif s’apprête à racheter Aviva France pour 3,2 milliards d’euros

La Macif s’apprête à racheter Aviva France pour 3,2 milliards d’euros

Fin février 2021, la Macif est entrée en négociations exclusives pour s’emparer de la filiale française de l’assureur britannique Aviva. Une acquisition qui s’élèvera à 3,2 milliards d’euros. Pour le groupe Aéma (alliance des assureurs mutualistes Macif et Aésio), il s’agit d’un projet structurant et stratégique qui lui permettra, à terme, d’imposer sa place de leader assurantiel en France.


  • En bref : Rachat d’Aviva, le paysage assurantiel français va-t-il se métamorphoser ?
  • Si plusieurs candidats étaient en lice pour racheter Aviva France, depuis l’automne dernier, la Macif était régulièrement citée comme favorite ;
  • Fin février 2021, l’annonce officielle s’est faite via communiqué : la Macif est entrée en négociations exclusives avec Aviva France ;
  • Le montant de l’acquisition a été donné : 3,2 milliards d’euros ;
  • Pour Aéma Groupe, association des assureurs mutualistes Macif et Aésio, cette acquisition est significative : son chiffre d’affaires va doubler et sa position va se renforcer, en particulier sur le secteur de l’assurance vie ;
  • En effet, deux des filiales d’Aviva co-assurent les contrats collectifs de l’Afer, ce qui représente 756 000 adhérents et plus de 55 milliards d’euros ;
  • La finalisation de l’opération devrait se faire d’ici la fin de l’année 2021, et certains observateurs estiment que celle-ci placera Aéma Groupe dans le top 5 des plus grands acteurs assurantiels français.

Reprise d’Aviva France : la Macif entre en négociations exclusives

Cela a été annoncé dans un communiqué de presse officiel fin février 2021 : « Aéma Groupe a manifesté son intérêt pour le rachat d’Aviva France et a déposé une offre ferme au travers de son affiliée Macif […]. Après plusieurs semaines de travaux communs, les deux groupes ont décidé d’entrer en négociations exclusives ». Un projet de rachat « stratégique » qui a fait le tour de la presse en raison de son importance. « Le financement de cette acquisition à 3,2 milliards d’euros s’appuiera sur les fonds propres du groupe et une levée de dette subordonnée », est-il ainsi précisé.

aviva france
Le rachat d'Aviva est un événement significatif pour le secteur assurantiel français, lequel pourrait bien se transformer.

Ces derniers mois, plusieurs candidats potentiels avaient été évoqués pour le rachat d’Aviva France, indique Le Figaro. Entre autres : Allianz, Generali, Athora ou encore la société d’investissement française Eurazo. Cependant, depuis l’automne 2020, la Macif semblait en pole position.

En 2019, Aviva France a réalisé un bénéfice net de 335 millions d’euros, et un chiffre d’affaires de 7,8 milliards d’euros. L’assureur généraliste comptait alors quelque 3 millions de clients. Son intérêt pour la Macif est évident, puisqu’Aviva profite « de positions fortes en épargne retraite, sur les marchés de l’assurance dommages, de la prévoyance, de l’assurance santé, de la gestion d’actifs ainsi que sur l’assurance des professionnels ».

Au total, Aviva France regroupe 4 200 collaborateurs et jouit d’un vaste réseau de distribution composé entre autres de 1 000 agents généraux, et d’autant de courtiers partenaires, rappelle le communiqué.

Qui est Aéma Groupe ?Aéma Groupe, c’est la maison-mère de la Macif. Le nom est d’ailleurs une contraction des noms des deux acteurs du groupe : « Aésio » et « Macif ». Sa naissance est très récente, puisqu’elle ne date que du 1er janvier 2021. Néanmoins, les deux assureurs mutualistes avaient déjà travaillé à l’élaboration d’offres communes bien avant leur alliance officielle. Aéma Groupe se positionne comme le « deuxième groupe mutualiste en santé individuelle et collective » en France.

Acquisition d’Aviva France : Aéma Groupe doublera son chiffre d’affaires

La finalisation de cette opération de rachat devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année 2021. Selon le Figaro, « la candidature de la Macif a toujours eu la préférence des organisations syndicales d’Aviva France, qui voient dans son projet un moyen de "préserver l’avenir des salariés" et donc l’emploi ».

L’acquisition d’Aviva par Aéma Groupe, si peu de temps après sa création, est significative pour le monde de l’assurance. En s’emparant d’Aviva France, la Macif apprête à asseoir sa place dans le paysage assurantiel français et à s’imposer comme l’un des géants du secteur. « Ce projet s’inscrit dans le cadre de sa stratégie visant à devenir un acteur de référence du marché de l’assurance en France », confirme le communiqué de presse.

aviva france
Avec le rachat d'Aviva France, Aéma Groupe fait une démarche stratégique.

Avec cette acquisition, le futur groupe représenterait à lui seul un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros, ce qui le placerait en haut de la liste, soit parmi les « cinq premiers groupes d’assurance en France ». L’opération permet à Aéma Groupe de doubler son chiffre d’affaires et de renforcer sa position face à la concurrence, notamment dans le secteur de l’assurance vie. Grâce à Aviva, la Macif récupère les contrats de l’Afer (pour Association française d'épargne et de retraite), ce qui représente quelque 756 000 adhérents et plus de 55 milliards d’euros, précise La Tribune. En effet, deux des filiales d’Aviva France (Aviva Vie et Aviva Épargne Retraite) co-assurent les contrats collectifs d’assurance vie Afer.

Dans son dernier baromètre, le cabinet Facts & Figures estimait que le rapprochement entre Aéma Groupe et Aviva France pourrait faire d'Aéma le deuxième groupe français en santé individuelle, le troisième en prévoyance individuelle, et le quatrième en assurance dommages à destination des particuliers, rapporte Boursorama.

Mis à jour le