Quel profil de consommateur pour l'assurance 100% digitale ?

Ces derniers mois, Leocare a tranquillement mais sûrement fait son entrée sur le marché des assurances. Créées par la néoassurance française Insurlytech, ces offres totalement digitales présentent des opportunités inédites pour les consommateurs. Et début décembre 2018, Leocare a tenté de dresser le profil type de ces assurés nouvelle génération.

Leocare, acteur connecté et neuf du marché de l’assurance 100 % digitale

Les offres d’assurance 100 % digitales se multiplient avec le temps, venant bouleverser le secteur et un ancien modèle qui ne semblent plus répondre aux attentes des consommateurs. L’automation créée par la domotique, l’amélioration du rapport aux clients ont bouleversé la manière d’envisager les services pour les particuliers.

Plus modulables et adaptées aux besoins momentanés, plus ajustables, les offres assurentielles s’adaptent peu à peu aux envies et besoins des personnes.

La start-up rennaise Insurlytech a donc lancé il y a un peu plus d’un an les offres 100 % mobiles de Leocare. Les néoassurances viennent progressivement changer la donne dans un secteur de l’assurance mouvant, pour venir proposer des contrats assurantiels optimisés grâce à la technologie. Leocare est donc sans engagement et flexible. Et on ne manquera pas de voir ses propositions évoluer au même rythme que l’innovation.

Par exemple, récemment, Leocare annonçait la possibilité d’obtenir ses services sur Google Home, l’assistant vocal et intelligent de Google. Un premier pas vers la convergence de la révolution domotique et des offres digitales des assureurs 2.0.

L’assuré digital : le profil type selon Leocare

Leocare est une réponse à un changement, le produit d’une transformation contemporaine. Avec ses assurances automobile et habitation 100 % mobiles, la création d’Insurlytech s’impose comme un modèle audacieux à adopter. Début décembre 2018, l’assureur nouvelle génération a dressé via une infographie le profil type de leur clientèle en 2018, lequel assure son habitation ou son véhicule donc dans le cadre d’offres digitales. Grâce à sa base de données, Leocare a réalisé cette estimation sur la base de 3 369 personnes, âgées de 18 à 70 ans parmi son audience.


© Leocare

A priori, il s’agirait donc d’un homme (à 81 %), dont l’âge se comprend entre 36 et 46 ans (à 33 %) et plutôt urbain puisque vivant principalement en Île-de-France (à 39 %). Cet assuré branché et contemporain privilégie la couverture auto digitale (à 72 %), plutôt que celle de l’habitation (à 28%). Et dans le processus global, ce profil rejoint l’évolution plus générale de la jeune génération, laquelle était soulignée par une récente étude de Facebook IQ et Accenture. Celle-ci montrait les tendances digital actives, des consommateurs qui sont progressivement en train de changer le marché. La technologie est au cœur de leur vie, et ainsi, ces primoacheteurs privilégient le Web pour leurs recherches concernant un contrat d’assurance. Selon Leocare, l’assuré type digital de son audience fera en moyenne deux demandes de devis. Enfin, celui-ci privilégierait un paiement mensuel (à 78 %) pour régler la prime, assurances auto et habitation confondues. Les dépenses consacrées à l’assurance automobile peuvent aller de 8,77 € et 43,77 € par mois, en moyenne. Néanmoins, les prix débutent à 13€33/mois pour l'auto. Pour l’assurance habitation, les prix vont en moyenne de 18,25 € à 94,41 € par mois et les prix sont à partir de 6,5€/mois..

Il est intéressant de noter que pour la tranche d’âge des 23 à 28 ans, les femmes sont majoritaires à 25 % pour l’assurance digitale.

Mise à jour le