Assurance mobile : Faut-il assurer son téléphone mobile ?

Avoir une assurance mobile est souvent synonyme de sûreté. Vous êtes rassuré, vous savez que si votre mobile tombe et se casse ou si vous vous le faites voler, vous n'êtes pas sans filet. Mais comment savoir sous quelles conditions vous êtes protégé ? Y a-t-il des clauses auxquelles vous n'avez pas fait attention ? Votre mobile va t-il vous être remboursé ou être échangé ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Notre guide fait le point avec vous pour tenter de répondre à toutes vos questions et pour vous éviter de payer sans vraiment savoir pourquoi.

devis assurance smartphone

Devis Assurance Mobile

Protégez votre smartphone contre la casse, le vol, l'oxydation,... Faites votre devis gratuit en 5' !

Que couvre une assurance mobile ?

Assurance mobile en cas de casse

téléphone mobile cassé

C'est la première raison qui amène à prendre une assurance mobile. Bien que de nos jours, les smartphones soient d'une taille conséquente, il est très fréquent qu'ils nous échappent des mains. Les écrans et les coques sont également bien moins solides que nos anciens portables, qui pouvaient tomber à plusieurs reprises sans être endommagés. Toutefois, sachez que votre assurance ne prend pas en charge tout type de dommage.

En effet, en cas de dommages sur votre téléphone, votre assurance intervient si et seulement si la casse est due à un événement extérieur. Cela signifie que si votre portable vous échappe simplement des mains comme nous le citions plus haut, aucune indemnisation ne sera possible de la part de votre assurance. Dans le cas où votre téléphone se brise par terre parce que vous avez été poussé ou bousculé dans la rue par exemple, vous êtes susceptible de faire intervenir votre assurance. Il s'agit en effet, dans ce cas-ci, d'un événement extérieur et indépendant de vous et de votre volonté.

Pour que votre téléphone soit remplacé ou envoyé en réparations (s'il peut être réparé, pour un changement de vitre par exemple), votre assureur vous demandera par contre de raconter la scène en détails voire le témoignage d'une tierce personne. Il faut savoir que chaque jour, nombreux sont les clients qui tentent d'arnaquer leur assureur en mentant sur l'origine de la casse, pour pouvoir profiter d'un tout nouveau smartphone. C'est pourquoi ce dernier doit s'assurer de la situation qui a entraîné la casse et identifier les fausses déclarations.

Vous avez ensuite 5 jours pour faire votre déclaration de casse, à défaut de quoi votre assurance peut vous refuser l'indemnisation. Et ce, même si le motif entre dans les clauses de votre contrat d'assurance.

A noter : votre assureur pourra, si la casse est due à un événement extérieur, changer ou réparer votre portable. En revanche, l'assurance smartphone ne couvre généralement pas les dommages qui n'altèrent pas le fonctionnement du mobile en lui-même. Une simple rayure, qui ne vous empêche pas de vous servir de votre téléphone, n'est donc souvent pas comprise dans les clauses du contrat d'assurance mobile.

Assurance mobile contre le vol

vol de téléphone

C'est la seconde raison qui nous fait réfléchir à l'assurance mobile. En effet, bien que le nombre de vols de smartphones ait légèrement baissé ces dernières années, il reste toutefois très élevé. Un téléphone dernier cri environne les 600/1000€, on comprend donc mieux pourquoi ils sont la première cible des voleurs.

Tout comme la casse, en cas de vol de portable, l’assurance le prendra en charge que dans certaines conditions et selon la situation du vol :

  • En cas d'agressions (verbale ou physique), de menaces ou d’effraction, votre assurance vous indemnisera dès lors que vous aurez déposé une plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie, et éventuellement apporté le témoignage d’un tiers.
  • En cas de vol à la tire (si votre téléphone est volé alors qu'il se trouve dans votre poche arrière de jean ou si vous le laissez rien qu'une minute seul sur la table d'un bar), votre assurance ne pourra rien faire. L'assureur estime en effet que les possibilités de négligence (défaut de surveillance par exemple) sont trop grandes et qu'il est presque impossible de les justifier. Le téléphone garanti peut parfois être couvert si vous pouvez prouver que votre portable se trouvait à moins d'un mètre de vous lorsqu'il a été dérobé. Trouver un justificatif est malheureusement souvent mission impossible.

Assurance mobile : les exclusions

Vous l'avez compris, les exclusions dans un contrat d'assurance mobile sont nombreuses, prenez le temps de lire entièrement et attentivement votre contrat et l’étendue de sa couverture avant d'y souscrire. Vous risquerez d'être perdant au bout du compte puisqu'une assurance téléphone va tout de même vous coûter chaque mois.

En plus des situations de vol et de casse non prises en charge, sachez que d'autres exclusions sont souvent présentes dans les contrats d'assurance :

  • Les téléphones commerciaux et professionnels sont très rarement couverts par les assurances mobile.
  • Si votre téléphone portable est dérobé alors qu'il se trouve dans votre voiture (si celle-ci est garée sur la voie publique), vous ne pouvez pas faire marcher votre assurance.
  • Si vous perdez votre portable, votre assurance mobile ne pourra pas être utilisée (sauf en cas de perte accidentelle liée à un événement extérieur).
  • De même, si votre mobile est en panne, il ne sera pas pris en charge par votre assurance smartphone. En revanche, votre garantie constructeur (généralement valable un an à compter de l’achat), pourra vous en fournir un autre.

Bon à savoir : une fois la première année passée, vous n'êtes plus couvert en cas de panne. Mais certains opérateurs ou distributeurs vous proposent une extension. Vous pourrez donc continuer à être couvert, moyennant des frais. Apple propose par exemple une garantie Care Protection Plan iPhone, pour 69 € les 2 années de garantie et la Fnac facture 139 € l'extension d'un an.

Est-ce rentable de prendre une assurance téléphone ?

Avantages d'une assurance smartphone

L'avantage premier est bien entendu le fait de pouvoir échanger, faire réparer ou se faire rembourser son smartphone selon les situations. En effet, sans assurance, la casse ou le vol de son téléphone signifie débourser à nouveau une grosse somme, sans même espérer une participation de l'assurance.

De plus, si vous avez acheté un téléphone avec un forfait mobile, vous allez devoir continuer à payer votre forfait et le remboursement d'un téléphone que vous n'avez même plus en votre possession ! Même en cas de résiliation, si vous n'êtes pas à la fin de votre engagement, vous devrez vous acquitter des pénalités de résiliation.

Si votre situation fait partie des clauses d'échange ou de remboursement de votre contrat d'assurance smartphone, vous êtes ici gagnant en tout point, même si vous avez dû payer chaque mois une somme plus ou moins élevée pour votre assurance téléphone.

Inconvénients d'une assurance smartphone

Il existe aujourd'hui de plus en plus d'offres d’assurances mobile, variant entre 35 et 200 € par an. Toutefois, seulement 10,8 % d'entre nous optent pour cette solution, souvent trop coûteuse et trop stricte pour être rentabilisée.

argent

En effet, prendre une assurance téléphone représente un coût certain, mais malheureusement, les restrictions sont nombreuses et les clauses sont très strictes. Il est donc courant de ne pas pouvoir en profiter, même lorsque l'on en possède une ! Une assurance s'avère donc intéressante en théorie, mais vous devez bien comprendre les exclusions de votre contrat pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

On constate au final qu'une assurance téléphone reste rentable que pour un temps limité (souvent durant la première année seulement). En effet, un téléphone perdant 50% de sa valeur après la première année, il est à partir de ce moment, considéré comme ancien et il est donc difficile de se le faire rembourser par son assurance.

Une assurance smartphone est donc rentable si la valeur de votre téléphone dépasse un certain montant. Vous pouvez faire un simple calcul, le coût de votre assurance mobile (pour 2 ans) doit être inférieur au tiers de la valeur de votre téléphone. Par exemple, si votre mobile vaut 600 €, le coût de votre assurance smartphone ne doit pas dépasser 200 € pour 2 ans.

A noter également que votre assurance peut faire mention d'une limite financière. Cela signifie que si votre smartphone a un coût plus élevé que celui inscrit dans votre contrat d'assurance, vous ne serez pas remboursé en totalité. Si la limite imposée est de 300€ par exemple et que vous possédez un iPhone 8 (qui coûte environ 800€), votre assurance vous remboursera uniquement 300€ ou remplacera votre téléphone par un mobile de moins haute gamme. Si vous possédez un smartphone dernier cri, une assurance sans plafond d’indemnisation sera plus adaptée.

Quelle assurance mobile choisir ?

Vérifier ce que couvre son assurance habitation

Lorsque vous souscrivez une assurance multirisque habitation, tout ce qui se trouve à l'intérieur de votre maison est couvert. S'il arrive malheur à votre portable, vous pouvez donc faire marcher votre assurance. Mais si votre portable est endommagé alors que vous vous trouvez hors de chez vous (ce qui est souvent le cas), votre assurance habitation ne le prendra souvent pas en charge.

Certains assureurs ont donc fait la démarche d'étendre leur contrat d'assurance pour vous couvrir en cas de dommages sur votre mobile, même en dehors de chez vous. La MAIF fait par exemple partie de ces assureurs. Elle propose un contrat Raqvam qui couvre l’habitation et les biens de l’assuré. C'est un avantage certain car même sans assurance mobile à proprement parler, si votre téléphone est volé (même hors de chez vous), votre assurance habitation fera effet. Vous pouvez donc, après l'achat de votre téléphone, modifier votre contrat d'assurance habitation pour y inclure la couverture de votre mobile.

Ensuite, si votre assurance habitation n'est pas suffisante, tournez vous vers une assurance mobile spécifique.

Bon à savoir : Vous pouvez faire une simulation assurance habitation en ligne sur le site Selectra pour gagner du temps et comparer les différentes offres !

Assurer son smartphone auprès de son opérateur

Les grands opérateurs proposent presque tous des assurances smartphone. C'est le cas d'Orange, de SFR Altice et de Bouygues Telecom. En revanche, Free n'en propose pas. Lors de l'achat de votre portable, votre opérateur vous proposera de souscrire l'assurance mobile. Vous aurez alors un délai de réflexion de 30  jours pour souscrire ou non après quoi vous ne pourrez plus être éligible à l'assurance téléphone proposée.

Orange en revanche vous permet de souscrire son assurance smartphone à tout moment, même plusieurs mois après l'achat de votre téléphone. L'opérateur propose 3 types d'assurance mobile avec 12 mois d'engagement :

  • L'assurance Casse et Vol pour smartphone à 9,99€/mois : elle couvre la casse peu importe la cause, le vol en cas d'agression, d'effraction, d'introduction clandestine, le vol à la sauvette et à la tire ainsi que l'oxydation peu importe la cause. Votre portable est alors réparé ou remplacé par un portable identique (dans la limite de 2 sinistres par an avec un plafond de 400€ par sinistre). Orange vous rembourse également le coût des appels frauduleux et le coût de renouvellement de votre carte SIM.
  • L'assurance Casse et Vol pour tablette et smartphone à 13,99€/mois : cette assurance est complètement identique, elle couvre les mêmes choses, également dans la limite de 2 sinistres par an. En revanche, elle couvre également votre tablette et ne possède pas de plafond financier.
  • L'assurance Casse et Vol Multi-produits à 19,99€/mois : tous les smartphones, tablettes et ordinateur de votre famille sont compris dans cette unique assurance. Vous êtes couvert dans la limite de 2000€ et pour 3 sinistres par an. Les accessoires tels que les casques audio acheté chez Orange ou Sosh sont également pris en charge en cas de casse, vol ou oxydation.

Lors de l'achat de votre téléphone, ou dans les 30 jours qui suivent, vous avez la possibilité de souscrire une assurance mobile SFR. Votre téléphone est alors couvert contre la casse accidentelle, contre le vol et contre l'oxydation. Par contre, la perte ou la panne n'est pas prise en charge.

Vous êtes également couvert en cas de vol ou casse de vos accessoires (jusqu’à 100€ en cas de vol simultané au vol de votre mobile), contre le vol à l'étranger ou encore pour être remboursé des communications frauduleuses et pour le renouvellement de votre carte SIM. Vous avez ensuite 5 jours pour déclarer votre casse accidentelle et 48h seulement en cas de vol.

SFR Altice dispose d'un service nommé CHUBB qui s'occupe des assurances mobile. Tout comme chez Orange, vous êtes couvert jusqu'à 2 sinistres par an. Pour ses tarifs, SFR Altice a prévu une grille tarifaire en fonction de la classe de votre téléphone portable :

  • Classe 1 : vous payez 2,99€/mois si votre mobile vaut jusqu'à 70€.
  • Classe 2 : vous payez 6,99€/mois si votre mobile vaut entre 70 et 170€.
  • Classe 3 : vous payez 8,99€/mois si votre mobile vaut entre 170 et 270€.
  • Classe 4 : vous payez 10,99€/mois si votre mobile vaut entre 270 et 370€.
  • Classe 5 : vous payez 13,99€/mois si votre mobile vaut entre 370 et 520€.
  • Classe 6 : vous payez 14,99€/mois si votre mobile vaut plus de 520€.

SFR est légèrement au dessus d'Orange pour son assurance la plus chère mais propose des prix très attractifs si votre mobile a déjà quelques années. Pour souscrire une offre mobile SFR-Altice, appelez le 09 87 67 96 18 ou demandez à être rappelé gratuitement.

Quant à Bouygues Telecom, il propose 3 assurances :

  • L'assurance mobile : elle couvre le vol, la casse et l'oxydation. Tous comme chez SFR-Altice, vous payez en fonction de la gamme de votre téléphone. 3,99€/mois pour la gamme 1, 6,99€/mois pour la gamme 2, 9,99€/mois pour la gamme 3 et 14,99€/mois pour la gamme 4.
  • L'assurance Echange 24 : elle couvre le vol, la casse et la perte. Vous recevez un mobile identique dès le lendemain ! En revanche, vous devez vous engager pour 6 mois. De la même manière, vous payez plus ou moins cher en fonction de la gamme de votre mobile.
  • L'assurance TranquiAssur : elle couvre le vol, la casse accidentelle et l'oxydation. Vous payez 2,90€/mois pour la formule 1 étoile, 4,90€/mois pour la formule 2 étoiles, 7,90€/mois pour la formule 3 étoiles et 11,90€/mois pour la formule 4 étoiles. Si les 3 premières formules imposent un plafond plus ou moins élevé, la dernière (et la plus chère) ne comporte pas de plafond.

A noter : Avec Bouygues Telecom, vous pouvez souscrire dans les 5 jours après l'achat de votre smartphone. Souscrivez facilement auprès de Selectra au 09 87 67 18 00 ou en demandant à être rappelé gratuitement.

Concernant Free, l'opérateur ne propose pas d'assurance sur les smartphones qu'il met en location. Toutefois, il existe aujourd'hui des assurances pour la location longue durée, ce qui évite des frais supplémentaires (et pas des moindres) en cas de dommages sur le smartphone loué.

Assurer son smartphone auprès des distributeurs

De nombreux distributeurs, tels que la Fnac, The Phone House, Darty, Auchan, Carrefour ou Leclerc, proposent également des assurances téléphone. Lorsque vous achetez un mobile dans ces enseignes, vous devez par contre prendre l'assurance mobile dans la foulée, vous n'avez donc pas de délai de réflexion comme chez votre opérateur.

Ainsi, Carrefour propose une assurance sur tous les smartphones et tablettes d'une famille pour 12,90€/mois seulement. Quant à Darty, il propose une formule Essentielle et une formule Premium, qui vous couvrent contre la casse, l'oxydation et/ou le vol. Les tarifs varient entre 3,99€/mois et 14,99€/mois en fonction de la valeur de votre smartphone. Le distributeur propose également une assurance Multimédia foyer (à 9,99€/mois ou à 11,99€/mois en fonction de la formule choisie) pour couvrir jusqu'à 6 appareils dans votre habitation.

Enfin, The Phone House propose 4 assurances en fonction de vos besoins :

  • Tablette : casse, oxydation, vol caractérisé.
  • Essentielle : casse, oxydation, vol caractérisé et appels frauduleux.
  • Master : casse, oxydation, vol toutes causes, appels frauduleux et perte.
  • Smart : casse, oxydation, vol toutes causes, appels frauduleux, perte et panne.

Assurer son smartphone auprès de sa banque

Il est également possible de prendre une assurance smartphone auprès de sa banque. Elles sont nombreuses à le proposer : BNP Paribas, Crédit mutuel, Caisse d’épargne, Société générale, Crédit agricole, LCL, HSBC, CIC, etc.

Par exemple, le Crédit Agricole propose l’assurance Tous Mobiles dans laquelle tous les appareils électroniques (de moins de 5 ans lors du sinistre) sont couverts.

Vous êtes ainsi remboursés jusqu'à 400€ pour les portables, jusqu'à 100€ pour les accessoires et jusqu'à 1800€ pour les autres appareils.

Quant à la Caisse d'épargne, elle couvre votre mobile quelque soit l’opérateur, pour 3€/mois avec l'assurance individuelle et couvre tous les mobiles d'une famille pour 4€/mois avec l'assurance Famille.

Mise à jour le