Panneaux solaires photovoltaïques : prix, aides, rentabilité

panneaux solaires

☀️ Et si vous produisiez vous-même votre électricité ?

Demandez votre étude gratuite pour l'installation de panneaux solaires !

Grâce à leur démocratisation, les prix des panneaux solaires a nettement baissé. Ils coûtent désormais 65% moins cher qu'il y a 10 ans. Cette baisse de prix est renforcée par la multitude d'aides mises en place autour des panneaux photovoltaïques qui rendent l'investissement plus accessible. Aussi, les revenus générés par la vente de l’électricité produite ou bien la baisse des factures d'électricité liée à l'autoconsommation combinée à la baisse du prix des panneaux photovoltaïques permettent de rendre le projet rentable rapidement.


Quel est le prix d'une installation photovoltaïque ?

Quel est le prix d'un panneau solaire ?

Les panneaux solaires se sont beaucoup démocratisés ces dernières années. Leur prix devient de plus en plus accessible. Aujourd'hui, les panneaux photovoltaïques coûtent 65% moins cher qu'il y a 10 ans. Quand bien même, ces derniers demeurent un réel investissement pour les ménages. On estime qu'il faut prévoir un budget de 3 € à 4 € par Watt installé, soit 3 000 à 4 000€ pour 10m2 de panneaux.

Il est important de comprendre que le prix du matériel, c'est-à-dire des panneaux, ne représente "que" 60% dans la facturation d'un projet. D'autres facteurs, nombreux, sont à prendre en compte dans la budgétisation du projet. C'est pourquoi il est plus intéressant de s'intéresser au prix d’une installation de panneaux solaires plutôt qu'à celui d'un panneau solaire.

Facteurs impactant le prix d'une installation 

Il est impossible d'indiquer un prix unique pour une installation photovoltaïque ou encore le coût de panneaux solaires au m2 dans la mesure où tout cela dépend de nombreux critères.

  • Critères ayant un impact sur le prix d'une installation photovoltaïque :
  • Le type de projet (et donc les aides qui y sont associées);
  • La puissance de l'installation en kilowatt-crête (kWc) ;
  • Le type de pose (panneaux intégrés ou surimposés) ;
  • Le type de matériel choisi (à savoir le type de cellules photovoltaïques) ;
  • Le type de toit ;
  • La configuration du bâtiment et son accessibilité (hauteur, distance entre le toit et le compteur électrique, etc.) ;
  • etc.

Il est intéressant de noter que plus la surface à équiper est grande, plus de prix des équipements et de leur installation diminue. La différence entre des installations de deux puissances différentes n'est donc pas si importante.

En effet, les prix moyens sont :

Prix moyens d'une installation de panneaux solaires
Puissance de l'installation photovoltaïque Prix
3 kWc entre 9 000 € et 13 000 €
6 kWc entre 16 000 € et 19 000 €
9 kWc entre 25 000 € et 30 000 €

Quel est le taux de TVA appliqué aux installations de panneaux solaires ? Le taux de TVA est de 10% pour les installations dont la puissance ne dépassent pas les 3 kWc. Au-delà de cette puissance, le taux du TVA est de 20%.

Quelles sont les aides aux panneaux solaires en 2021 ?

Afin d'encourager les ménages français à se tourner vers les énergies renouvelables, l'État propose plusieurs aides pour les aider à financer leurs travaux d'économies d'énergie. Ils existent actuellement cinq dispositifs allant en ce sens.

Les obligations d’achat

Le dispositif des obligations d’achat permet aux particuliers de revendre l’électricité qu’ils produisent aux fournisseurs. Les tarifs de rachat de l’électricité solaire est fixé par la loi et évoluent tous les trimestres. Cela permet donc aux particuliers de toujours tirer des bénéfices de leur installation de panneaux solaires, même s’ils ne consomment pas eux-même l’électricité produite.

Le taux de TVA réduit et les aides locales

Les projets d’installation de panneaux photovoltaïques qui sont raccordés au réseau peuvent bénéficier d'un taux de TVA réduit à 10%. Pour pouvoir en bénéficier, il faut que les panneaux soient raccordés au réseau et que la puissance de l'installation soit inférieure ou égale à 3 kWc.

En plus des aides de l'État, il est possible que certains ménages bénéficient d'aides proposées par leur collectivité locale (de la région, du département ou encore de la commune). Pour le savoir, la meilleure solution est de se renseigner directement auprès de sa mairie ou du conseil régional.

La prime à l'autoconsommation photovoltaïque

L'État a mis en place, en février 2017, une prime à l'autoconsommation électrique (aussi appelée prime à l'investissement) pour aider les ménages souhaitant utiliser l'énergie solaire et donc participer à la transition énergétique. Elle permet, tout simplement, de réduire le prix d’achat d’une installation photovoltaïque.

La prime à l'autoconsommation s'applique aux ménages optant pour l’autoconsommation photovoltaïque avec vente de surplus de leur production d’électricité solaire. Sans revente du surplus, il ne sera pas possible de prétendre à la prime à l'autoconsommation. Aussi, les installation dépassant les 100 kWc de puissance ne sont pas éligibles.

Son montant est dégressif et varie en fonction de la puissance de l'installation photovoltaïque selon le tableau suivant :

Montants de la prime à l'autoconsommation valables au 1er trimestre 2021
Puissance de l'installation photovoltaïque Montant de la prime
Inférieure ou égale à 3 kWc 380 €/kWc
Entre 3 kWc et 9 kWc 280 €/kWc
Entre 9 kWc et 36 kWc 160 €/kWc
Entre 36 kWc et 100 kWc 80 €/kWc
Au-delà de 100 kWc 0 €/kWc

Source : site du gouvernement.

Le versement de la prime est réparti sur les 5 premières années de fonctionnement des panneaux solaires. Par exemple, un ménage dont le projet permet de toucher 2 520€ touchera, chaque année, 504€.

EDF Obligation d'Achat

Afin d'encourager les ménages à investir dans les panneaux photovoltaïques, l'État français a mis en place un dispositif permettant aux producteurs d'énergie solaire de vendre leur production à EDF Obligation d'Achat et ce, à un tarif préférentiel. Ce tarif varie en fonction de l'utilisation qui est faite de l'électricité, à savoir autoconsommation ou revente totale mais aussi en fonction du mode d'intégration des installations photovoltaïques au bâti. Il est fixé pour une durée de 20 ans.

Quels sont les tarifs de rachat par EDF de l'énergie photovoltaïque ?

Complétez votre installation avec une offre d'électricité verte Choisissez une offre verte et moins chère dans le cas où votre production n'est pas suffisante pour vos besoins. Comparez avec Selectra :
☎️ 09 73 72 73 00.

Est-ce rentable d'installer des panneaux photovoltaïques ?

En principe, l’installation de panneaux photovoltaïques a pour vocation de devenir rentable à plus ou moins long terme. Certains estiment même que cela pourrait être l'investissement le plus intéressant à faire. Cependant pour que cela soit effectivement le cas, il faut que le projet soit bien étudié et mené. Par exemple, une mauvaise orientation des panneaux pourrait amener le projet à ne pas être rentable.

 

Les panneaux photovoltaïques se sont beaucoup démocratisés ces dernières années et leur prix a baissé contribuant ainsi à rendre leur installation rentable plus simplement et plus rapidement.

Les panneaux solaires peuvent être utilisés par les ménages de deux manières différentes :

  1. L'autoconsommation ;
  2. La revente.

Les deux sont rentables dans la mesure où l'autoconsommation permet aux ménages de réduire le montant de leurs factures d'électricité (jusqu'à 50% pour les plus grosses installations) et la revente leur permet de générer des revenus qui peuvent parfoisatteindre les 1 800 € par an.

Les critères qui impactent la rentabilité des panneaux solaires

On estime, qu'en moyenne, les projets d'installation de panneaux solaires seraient rentables en 8 à 14 ans et ce quelque soit l'endroit où l'on habite en France. Plusieurs critères expliquent que cette moyenne présente un écart de 6 ans. En effet, quatre critères ont une influence sur la rentabilité du projet.

Le degré d'ensoleillement de la maison

La rentabilité d'une installation de panneaux solaires dépend forcément du niveau d'ensoleillement de l'endroit où elle se situe. Logiquement, Marseille qui cumule le plus d'heures de soleil par an est la région la plus propice pour investir dans le photovoltaïque.

Le degré d'ensoleillement a un impact sur la rentabilité des panneaux solaires certes mais il faut néanmoins savoir que, peu importe la localisation en France, le projet sera rentable. En effet, contrairement à certains de ses voisins comme l'Allemagne par exemple, la France dispose d'un climat particulièrement propice à la production d'énergie solaire.

Production annuelle d'électricité estimée en fonction de la ville
Ville Production annuelle
par kWc installé
Production annuelle
pour une installation de 6 kWc
Lille 800 kWh/kWc installé 4 800 kWh/an
Strasbourg 800 kWh/kWc installé 4 800 kWh/an
Paris 800 kWh/kWc installé 4 800 kWh/an
Rennes 1 000 kWh/kWc installé 6 000 kWh/an
Nantes 1 000 kWh/kWc installé 6 000 kWh/an
Bordeaux 1 100 kWh/kWc installé 6 600 kWh/an
Lyon 1 100 kWh/kWc installé 6 600 kWh/an
Toulouse 1 200 kWh/kWc installé 7 200 kWh/an
Grenoble 1 200 kWh/kWc installé 7 200 kWh/an
Montpellier 1 400 kWh/kWc installé 8 400 kWh/an
Marseille 1 400 kWh/kWc installé 8 400 kWh/an
Nice 1 400 kWh/kWc installé 8 400 kWh/an

L'orientation de la maison

L'orientation de la maison joue effectivement un rôle dans le rendement des panneaux solaires. Selon les professionnels, les panneaux solaires orientés Sud captent le maximum de rayonnement cependant, l'orientation ne fait pas une grande différence. Peu importe l'orientation, les panneaux seront capables de produire de l'énergie solaire.

L'inclinaison du toit

Les professionnels préconisent que les panneaux solaires soient inclinés de 30° à 35°. Cela permettrait d'assurer leur productivité maximale. Cependant, si cela n'est pas possible pour certaines habitations, il faut se rassurer : l'inclinaison de la toiture ne fera pas beaucoup de différence. Peu importe si la toiture est plate ou très inclinée, dans tous les cas, l'installation de panneaux solaires sera rentable dans les 10 ans.

Les ombrages

Maisons voisines, grands arbres, des obstacles proches ou lointains de l'installation de panneaux photovoltaïques peuvent créer des zones d'ombrages sur ceux-ci. Il faut à tout prix les éviter puisque ces dernières font baisser le rendement des panneaux. Le professionnel étudiant le projet saura les détecter et, si possible, les éviter. Il est tout de même utile de notifier que des ombrages partiels ne doivent pas remettre en cause un projet de panneaux solaires dans la mesure où leur impact sur le rendement des panneaux peut être minime.

Complétez votre installation avec une offre d'électricité verte Choisissez une offre verte et moins chère dans le cas où votre production n'est pas suffisante pour vos besoins. Comparez avec Selectra :
☎️ 09 73 72 73 00.

Les frais annexes à prévoir en plus de l'installation des panneaux solaires

Il existe 4 types de dépenses à prévoir en plus de l'installation des panneaux solaires.

Ces frais annexes ne sont pas à minimiser. En effet, si certains ne sont à payer qu'une seule fois, d'autres constituent une dépense régulière. C'est le cas, logiquement, des frais d'entretien des panneaux qui devront doivent être nettoyés fréquemment pendant toute leur durée de vie mais, plus surprenant, c'est le cas également de l'onduleur.

Le TURPE

Le TURPE rémunère les gestionnaires de réseau, de transport et de distribution de l’électricité qui sont le RTE, Enedis et les régies locales. Peu importe si le ménage opte pour la revente totale ou la revente du surplus, cette taxe sera à payer. En revanche, son montant varie en fonction de l'option choisie.

Le raccordement des panneaux

Hors projet de maison autonome, l'installation de panneaux solaires devra être raccordée au réseau électrique. C'est Enedis, le gestionnaire de réseau, qui se charge des travaux. Les devis sont sur-mesure en fonction de la difficulté et de l'envergure des travaux. Le prix du raccordement est inclus dans le devis des panneaux solaires. Il est néanmoins possible d'avoir une idée de ce coût en se rendant sur le site d'Enedis proposant un simulateur (accessible depuis son espace client).

L'achat de l'onduleur

L'onduleur est un frais annexe indispensable à tout projet de panneaux solaires. Il s'agit du dispositif capable de convertir le courant continu de l'énergie solaire captée par le panneau en courant alternatif nécessaire à l'alimentation des appareils électriques. Il doit donc impérativement être pris en compte dans le calcul du budget. À plus forte raison, qu'il ne s'agit pas de l'acheter une seule fois. En effet, l'onduleur doit être remplacé tous les 10 ans. Son prix se situe entre 1 000€ et 2 000€ et varie en fonction de la puissance choisie.

L'entretien des panneaux

L'entretien des panneaux solaires, contrairement à l'idée que l'on peut s'en faire, ne demande pas beaucoup d'efforts. Financièrement, l'entretien des panneaux solaires ne caractérise pas non plus une grosse dépense. Les panneaux doivent seulement être nettoyés au minimum tous les cinq ans. Un nettoyage tous les deux ans est la fréquence recommandée pour les panneaux installés dans des zones fortement polluées.

Questions fréquentes

Les kits de panneaux solaires coûtent-ils vraiment moins cher ?

Les kits de panneaux solaires à installer soi-même fleurissent sur le marché. De par le fait qu'ils ne nécessitent pas l'intervention d'un installateur, ces derniers coûtent moins cher. Cependant, la différence de prix n'est pas si importante. Tout du moins, elle pourrait ne pas être suffisante pour faire pencher la balance du côté des kits de panneaux solaires qui, il faut le savoir, présentent de nombreux inconvénients.

En effet, s'ils sont mal installés, il existe des risques de sinistres tels que des départs de feu, des infiltrations, des chutes ou encore des électrocutions. Or, la bonne installation des panneaux solaires nécessite des compétences en bricolage mais aussi des connaissances quant à comment manipuler l'électricité.

En plus de cela, un ménage qui opte pour un kit de panneaux solaires se prive des différentes garanties qui sont accordées lorsque l'on fait appel un artisan RGE pour son installation. Ces garanties se composent de la garantie de parfait achèvement (via laquelle l'artisan s'engage à venir réparer tout problème d'installation), des biennales (qui imposent à l'installateur de venir réparer et/ou remplacer tout élément dans les deux ans suivant l'installation) ainsi que des décennales (qui correspond à la responsabilité pesant sur les constructeurs à l’égard des maîtres d’ouvrage et qui s'applique aux 10 années suivant l'installation des panneaux).

Aussi, il est nécessaire de prendre en considération, avant d'opter pour les kits de panneaux solaires, qu'il sera très compliqué, voire impossible, de trouver un artisan qui accepte de réparer l'installation en cas de soucis car cela mettrait en jeu son assurance décennale.

Quelle est la différence entre un panneau solaire et un panneau photovoltaïque ?

Il existe bel et bien une différence entre un panneau solaire et un panneau photovoltaïque. Tous deux fonctionnent avec l’énergie solaire mais l’utilisation qu’ils en font est un peu différente. En effet, le panneau solaire la transforme en chaleur pour l'eau chaude sanitaire ou encore le chauffage de la maison tandis que le panneau photovoltaïque la transforme en électricité pour alimenter les appareils de la maison.

Dans les faits, très peu de personnes font la distinction entre les deux et bien souvent le terme "panneau solaire" est utilisé pour faire référence au panneau photovoltaïque (et donc, pour produire de l’électricité). Comme c’est le cas dans cet article par exemple.

Mis à jour le