La situation énergétique française s'améliore, Les boulangers dispensés de cotisations, Un nouveau parc éolien en mer pour Dieppe-Le Tréport

03/01/2023

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Ce lundi 2 janvier, le prix de gros du gaz en Europe est tombé à son plus bas niveau depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine. En août 2022, le prix du mégawattheure (MWh) avait culminé à pas moins de 342 euros, lundi, celui-ci oscillait autour de 73 euros, soit le plus bas niveau depuis le 21 février 2022.
  • En 2021, 25 % de l’électricité européenne a été produite par le nucléaire, indique Eurostat dans ses récentes données publiées en décembre. Ce qui représente 731 701 GWh produits par 106 réacteurs, dans treize États membres. La France demeure le plus gros producteur européen, avec 52 % de la production nucléaire européenne mais aussi le plus dépendant de cette énergie, qui représente 69 % de son mix électrique.
  • Le Kremlin vient de modifier un décret visant à accepter le paiement des dettes en devises étrangères de la part des pays qui ont fait des demandes d’approvisionnement de gaz provenant de Russie.
  • Fin septembre, en Belgique, les tarifs de l'électricité avaient augmenté de 81,3% sur un an, et ceux du gaz de 134,9%, selon des chiffres de Statbel, l'agence belge de statistiques : c'est 5 à 8 fois supérieur aux chiffres observés en France sur la même période (respectivement +10% à date sur l'électricité, plus 30% sur le gaz).
  • Afin de se passer de combustible nucléaire russe suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la Bulgarie a conclu vendredi un accord inédit de livraison avec le français Framatome. L'unique site nucléaire du pays, fournissant plus d'un tiers de l'électricité consommée sur le territoire fonctionnait jusqu'à présent grâce à du combustible russe. À compter de 2025 - et selon l'accord qui porte sur une durée de dix ans - le réacteur le plus récent des deux unités à 1000 MW chacune devrait pouvoir tourner grâce à Framatome.

🐓 En France

  • Grâce à des températures nettement au-dessus des normales de saison, la situation du réseau énergétique français s'améliore. Sur les 56 réacteurs que compte le pays, 22 sont toujours à l'arrêt dont 7 pour modulation (Tricastin 1, Saint-Laurent 1, Cruas 1, Chinon 4, Bugey 4, Chinon 2, Tricastin 4). Autrement-dit, la moindre consommation en cette période et sur le week-end à venir font que le réseau n'a pas besoin de tous les réacteurs disponibles
  • Le taux exact de la TICGN pour l’année 2023 a été fixé par l'exécutif à 8,37€/MWh. Ce montant de la taxe sur le gaz a été fixé sur les volumes de biométhane injectés en 2021 (4,3 TWh) et la consommation brute de gaz naturel cette année-là (474 TWh).
  • L'interconnexion IFA1 de 2 GW qui relie la France au Royaume-Uni fonctionnera de nouveau à pleine capacité le 23 janvier, 16 mois après un incendie dans une station de conversion dans le sud-est de l'Angleterre.
  • Pour faire face à la hausse des prix de l’électricité, les boulangers - qui doivent être reçus à Bercy dans la matinée - pourront “demander le report du paiement de leurs impôts et cotisations sociales” pour soulager leur trésorerie a annoncé Elisabeth Borne sur France Info.

📈 Conso

  • RTE vient d’annoncer que la consommation française d'électricité avait baissé de 7,4% sur les dernières semaines de décembre, par rapport à la moyenne de 2014 à 2019. Sur les quatre dernières semaines, la baisse atteint 8,7%.

💡 Autres

  • Selon l’Observatoire des inégalités (ONPE), le taux de précarité énergétique a nettement diminué en dix ans : il se situait à 13,7 % en 2010 contre 10,5 % en 2020. Pour l’ONPE, cette évolution est principalement liée au renouvellement du parc de logements et à la hausse des rénovations.
  • D'après la Confédération des petites et moyennes entreprises (Cpme), 9% des TPE et des PME, tous secteurs confondus, craignent de devoir se mettre à l'arrêt à cause de la flambée des prix de l'énergie.

☀️ Energies renouvelables

  • Le Conseil d'État a validé le projet d’éolien offshore de Dieppe-Le Tréport en déboutant, mercredi 28 décembre 2022 dernier, les pourvois des associations qui réclamaient son annulation. Le parc éolien devrait être mis en service en début d'année 2026 et regroupera pas moins de 62 éoliennes.
  • La Région Grand Est souhaite accélérer le développement des énergies renouvelables en créant sa propre société d’économie mixte “excluant développeurs et énergéticiens” à l’échelle des dix départements.
Mis à jour le