Rénovation énergétique : vers une diminution des aides ?

aides rénovation énergétique 2022
Travaux de rénovation thermique : quels sont les changements liés aux aides à la rénovation en 2022 ?

La France compte 4,8 millions de "passoires thermiques" : il s'agit de logements mal isolés, souvent occupés par des ménages en situation de précarité énergétique. Alors que des travaux permettent d'améliorer le confort des occupants, le gouvernement semble baisser les aides à la rénovation énergétique. Qu'en est-il vraiment ? Selectra démêle le vrai du faux.


1️⃣ MaPrimeRénov' restreinte en 2022

aides rénovation énergétique 2022

Lancée en 2020, MaPrimeRénov' est une aide accessible à tous. Jusqu'au 31 décembre 2021, elle permettait de prendre en charge des travaux de rénovation énergétique (isolation, changement du chauffage, amélioration de la ventilation) dans les logements principaux et construits depuis plus de deux ans.

Depuis le 1er janvier 2022, elle ne concerne plus que les résidences principales de plus de 15 ans d'âge. Cette décision permet de rediriger les aides vers les bâtiments moins bien isolés ou moins bien chauffés.

2️⃣ MaPrimeRénov' Sérénité : un plafond qui augmente

Venue remplacer l'aide Habiter Mieux Sérénité de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH), MaPrimeRénov' Sérénité s'adresse aux ménages modestes et très modestes. Elle permet d'entamer des travaux de rénovation induisant un gain énergétique de 35% minimum dans une résidence principale de plus de 15 ans.

Cette aide prend en charge les travaux à hauteur de 50% HT. Alors que le plafond du programme Habiter Mieux était porté à 15 000 €, le montant maximal de la nouvelle aide est revalorisé à 30 000 €. On peut la demander sur la plateforme FranceRénov'.

Bon à savoir :Pour l'instant, MaPrimeRénov' Sérénité n'est pas cumulable avec les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) mais la situation est amenée à changer. A l'été 2022, les ménages pourront bénéficier d'une Prime CEE ou "Prime Energie" en complément de MaPrimeRénov' Sérénité. Pour trouver la meilleure offre de prise en charge des travaux, on peut comparer les primes énergie.

3️⃣ Le plafond de l'éco-PTZ en hausse

aides rénovation énergétique 2022

Crédit bancaire avec un taux d'intérêt à 0%, l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est poursuivi jusqu'en 2023 et son plafond est augmenté : il passe de 30 000 € à 50 000 € dans le cadre d'un bouquet de travaux, d'une rénovation globale.

Ce prêt est disponible sans condition de revenus. Il suffit de le demander dans une banque ayant signé un partenariat avec l'Etat.

4️⃣ Coup de pouce isolation : une fin prévue en juin 2022

Le Coup de Pouce Isolation permet de bonifier une prime CEE dans le cadre de travaux d'isolation des combles ou des planchers bas. Le montant a été diminué une première fois en juillet 2021, passant de 20 € maximum à 12 €. En juin 2022, cette aide sera définitivement supprimée.

5️⃣ Lancement du prêt avance rénovation

Enfin, 2022 est marquée par le lancement du prêt avance rénovation par la Banque Postale et le Crédit Mutuel. Ce prêt aidera les ménages modestes ayant des difficultés d'accès au crédit.

Il s’agit en fait d’une avance octroyée par les banques. Celle-ci est destinée aux propriétaires de passoires thermiques, c’est-à-dire de logements classés F et G sur l’échelle du diagnostic de performance énergétique (DPE). TotalEnergies

Le remboursement a lieu au moment de la vente du logement ou de la succession. Avant cela, les foyers précaires n'ont que les intérêts à rembourser.

Mis à jour le