Prix du gaz : la CRE recommande une baisse de 1,2% au 1er juillet 2016

Dans son troisième rapport d'audit sur les tarifs réglementés de vente de gaz naturel d'Engie publié ce jour, la Commission de Régulation de l'Energie recommande une nouvelle baisse de 1,2% au 1er juillet 2016.

Chaque année, le régulateur rend une analyse basée sur les coût d'approvisionnement et les coûts hors approvisionnement d'Engie, permettant au gouvernement de fixer la nouvelle formule tarifaire de gaz ainsi qu'un barème tarifaire.

Le constat fait par l'autorité administrative dans ce nouveau rapport révèle que les coûts du fournisseur historique Engie "on été couverts par les recettes issues des ventes aux clients aux tarifs réglementés en 2015." La CRE recommande donc une baisse des coûts hors approvisionnement (composés des coûts d'utilisation des infrastructures et des coûts commerciaux supportés par le fournisseur).

Malgré une évolution à la hausse des coûts d'utilisation des infrastructures d'Engie qui devrait avoir pour conséquence une augmentation des tarifs réglementés de 1,8%, le régulateur précise en effet une baisse significative des coûts commerciaux prévisionnels du fournisseur d'environ 3%. La CRE recommande ainsi une évolution globale à la baisse à hauteur de 1,2%.

Si cette baisse venait à se confirmer, elle s'inscrirait dans une tendance nettement baissière depuis le début de l'année 2015 (-20% depuis janvier 2015).

Mis à jour le