Le poids de la facture énergétique inquiète 64% des Français... Mais la plupart restent chez EDF-GDF Suez

Le poids de la facture énergétique inquiète 64% des Français... Mais la plupart restent chez EDF-GDF Suez

Le tarif réglementé de l'électricité a augmenté de 2,5% de novembre 2014. Dans un contexte de hausse des prix de l'énergie depuis plusieurs années, pour l'électricité comme pour le gaz, cette annonce a de véritables conséquences sur le quotidien des Français.


Des consommateurs toujours plus préoccupés par les prix de l'énergie

Un Français sur cinq juge que les dépenses d'énergie sont un sujet "important" ou "très important"

 

D'après les chiffres de l'étude du Médiateur de l'Energie, 64% des Français se déclarent inquiets de la part élevée des factures d'énergie dans leur budget, une statistique stable depuis 2007. Les dépenses d'énergie sont considérées comme un sujet "important" par 78% des ménages, et même 84% des 45-54 ans.

Bien sûr, cette préoccupation est plus marquée chez les plus modestes, dont 70% considèrent "important" le poids des factures d'énergie. On compte encore 13% de ménages ayant eu des difficultés à régler leurs factures cette année (stable par rapport à 2013).

Les aides à la consommation d'énergie

Depuis 2005 pour l'électricité et 2008 pour le gaz naturel, il existe des tarifs sociaux de l'énergie. Ouverts aux ménages les plus modestes, le tarif de première nécessité et le tarif spécial de solidarité pour le gaz naturel se traduisent par une réduction forfaitaire, qui peut s'élever à environ 150€ par an.

Tous les fournisseurs d'électricité et de gaz peuvent proposer ces tarifs sociaux. Cela signifie qu'en couplant le bénéfice du tarif social et les réductions permises par la comparaison des offres, un ménage peut potentiellement économiser plusieurs centaines d'euros par an sur ses factures.

Des solutions méconnues : les fournisseurs alternatifs d'énergie

Des Français encore mal informés des opportunités de la concurrence

La même étude révélait que 61% des Français ne savent pas qu'EDF et GDF sont deux entreprises différentes. Autre élément étonnant : changer de fournisseur d'électricité. Ainsi, même si les tarifs réglementés d'EDF et de GDF Suez perdent des clients, le nombre de clients des autres fournisseurs plafonne. Selon l'Autorité de la concurrence, les parts de marché des fournisseurs autres qu'EDF et GDF Suez, en 2014, dans le marché du gaz pour les clients résidentiels est de 9%. Elle est seulement de 2,6% pour l'électricité.

Comparer les prix et faire jouer la concurrence

Ces conclusions amènent de véritables questions. Par exemple, en comparant les prix de l'électricité, on s'aperçoit qu'un ménage habitant un maison de 150m2 chauffée à l'électricité (consommation annuelle de 17000 kWh) pouvait réaliser jusqu'à 150€ d'économies, par rapport aux tarifs réglementés, en changeant de fournisseur (la simulation a été réalisée en novembre 2014). Les proportions sont semblables pour le gaz. On notera que ces réductions peuvent s'ajouter aux allègements de factures proposés par l’État dans le cadre des tarifs sociaux de l'électricité et du gaz.

L'achat groupé d'énergie : l'autre solution pour faire des économies

Je suis gratuit et permets de négocier les prix avec les fournisseurs et de réduire ses factures. Je suis... L'achat groupé d'énergie. Popularisé par la campagne lancée en 2013 par l'UFC, l'achat groupé d'électricité et/ou de gaz est une bonne astuce pour les consommateurs qui souhaitent réduire leurs factures. Inconvénient : il faut être patient. En effet, le consommateur doit d'abord s'inscrire puis attendre que le groupe négocie une offre avec les fournisseurs du marché.

Mis à jour le