Linky "inutile" : les consommateurs ont-ils raison ?

Compteur Linky
Le compteur Linky fait, une nouvelle fois, preuve d'un déficit d'image. Selon l'UFC-Que Choisir, 56% des foyers équipés d'un boitier vert n'en comprennent pas l'utilité.

Peu populaire, le compteur Linky continue son déploiement dans les foyers de l'Hexagone. Jugé dangereux pour la santé ou peu respectueux de la vie privée, il fait aujourd'hui face à une nouvelle polémique, celle de son utilité. En effet, selon un sondage mené par l’UFC Que-Choisir, 56% des Français équipés d’un compteur connecté Linky n'en voient pas l'intérêt au quotidien. Ont-ils raison de le penser ou de sont-ils simplement pas assez informés des fonctionnalités du compteur communicant ?

Que reproche-t-on à Linky ?

Une récente étude menée par l'UFC-Que choisir a révélé que plus de la moitié des foyers équipés du boitier jaune considérait le compteur Linky comme "inutile". Réalisée sur un panel de 1 200 personnes s'étant déjà vues installer le compteur, l'enquête révèle de "nombreux motifs d'insatisfaction". En tête des problèmes rencontrés par les consommateurs, les poses de compteur mal réalisées. Les clients pointes du doigt des coffrages qui ne ferment pas, des coupures de connexion sur leur box Internet, des installations qui disjonctent ou des appareils qui tombent en panne. Au total "17% des usagers ont été confrontés à l'une de ces anomalies depuis la pose."

Outre ces problèmes, 56% des consommateurs interrogés jugent Linky simplement "inutile" et deux tiers d'entre eux estiment que le compteur communicant ne leur permet pas de gérer plus simplement leur consommation. Seul point positif selon les personnes intérrogées : Linky simplifie les démarches liées à la relève du compteur, celle-ci pouvant désormais s'opérer à distance.

Le compteur Linky reste fortement sujet à polémique. Certains "Anti-Linky" lui reprochent depuis longtemps de générer des effets négatifs sur la santé. On l'accuse notamment de causer des migraines aux personnes électrosensibles du fait des ondes qu'il dégagerait. Cette théorie est réfutée par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui fait savoir que le compteur Linky n'émet pas plus d'ondes qu'une "plaque de cuisson à induction"

D'autres reprochent à Linky de servir des fins marketng. Enedis se veut rassurant sur ce point et fait savoir que la collecte des données liée au compteur est cryptée et réalisée dans le respects des normes imposées par la CNIL. Dès lors, pas d'inquiétudes à avoir concernant sa vie privée.

Fonctionnalités de Linky : une communication insuffisante ?

Un suivi de consommation facilité

Si deux tiers des sondés n'ont pas constaté une amélioration dans la gestion de leur consommation, c'est pourtant bien la première fonctionnalité du compteur Linky. Le boitier jaune permet en effet aux consommateurs de suivre leur consommation d'électricité au quotidien via l'espace client d'Enedis. Ils peuvent ainsi observer leur courbe de charge sur une période donnée. Cette fonctionnalité a pour but d'aider les usagers à prendre conscience de leur consommation et à la réduire. Malheureusement, le suivi de consommation n'est pas optimal et reste difficile à lire pour la plupart des ménages. La consommation n'est affichée qu'en kwh et non en euro, ce qui ne leur permet pas de se faire une idée des dépenses alloués à l'énergie, ni de réduire leur facture d'électricité. D'ailleurs, peu se servent de l'espace client. Les chiffres sont parlants ! En 2017, à peine plus d'1,5% des particuliers bénéficiant d'un compteur Linky s'est rendu sur l'espace dédié sur le site d'Enedis. 

Une facturation au réel

Si le suivi de consommation ne s'est pas forcément démocratisé auprès des consommateurs, il reste très utile pour les fournisseurs d'électricité. En effet, au lieu d'envoyer des factures sur la base d'une estimation ils pourront facturer leurs clients au réel. Fini les factures de rattrapages difficiles à comprendre. Exit aussi les passages des techniciens Enedis venant relever les compteurs.

Une amélioration de la maintenance des compteurs

Enfin le compteur Linky peut être piloté à distance. Cela permet de réduire drastiquement le temps d'ouverture du compteur électriqueAu lieu de 5 jours, seules 24 heures seront nécessaires à la mise en service de l'électricité dans un logement. D'autres part, la plupart des opérations de maintenance et de dépannage seront également télé-réalisées, un gain de temps considérable pour Enedis comme pour les consommateurs.

Linky, un déploiement impulsé par l'Union européenne

Le compteur Linky est né de directives européennes. En effet, les institutions communautaires envisagent de simplifier le marché européen de l'énergie. Pour cela, elles souhaitent mettre en place un système de Smart Grids, un réseau électrique intelligent. La notion d'intelligence recouvre deux volets :

  1. La possibilité de communiquer de manière très simple entre les différents acteurs (clients, fournisseurs, distributeurs, producteurs, etc.) : on parle d'ailleurs bien du "compteur communicant Linky" puisque ce dernier ne se contente pas de mesurer la consommation électrique sinon de renvoyer l'information au gestionnaire de réseau, Enedis, de manière automatique ;
  2. La possibilité d'adapter mieux les flux électriques à la demande, ce qui permet de mieux gérer les pics et creux de consommation en faisant des économies d'énergie.

Suite à une expérimentation concluante en 2011, les pouvoirs publics ont chargé Enedis d'assurer le développement du compteur Linky en France entre 2015 et 2021.

Mise à jour le