Les tarifs réglementés de GDF Suez baissent de 1,72% le 1er juin 2014

Bonne nouvelle pour les consommateurs de gaz : les tarifs réglementés du gaz naturel baissent de 1,72% en moyenne en juin. Pour les particuliers, cette baisse se traduira par une économie autour de 0,10 centimes d'euros TTC par kilowattheure sur leurs factures dès le 1er juin.


Nouvelle baisse des tarifs réglementés du gaz en juin 2014

Baisse des prix le 01/06/2014

Les tarifs réglementés du gaz de GDF Suez vont baisser le 1er juin 2014. Pour les Français chauffés au gaz naturel, la baisse atteint -1,7%. Pour les autres utilisations du gaz (foyers n'utilisant le gaz que pour la cuisson ou l'eau chaude), la baisse des prix du gaz se situe autour de -1%.

Pourquoi le prix du gaz baisse-t-il davantage pour les consommateurs l'utilisant pour le chauffage ?
Le prix du kWh de gaz est dégressif. Plus les quantités de gaz consommées sont importantes, moins le prix du kWh de gaz est cher. Les foyers consommant beaucoup de gaz (parce qu'ils sont chauffés au gaz) paient donc leur gaz naturel moins cher que les foyers ne consommant que de très faibles quantités de gaz (pour la cuisson). La baisse des prix du gaz est de 0,09 centimes d'euros HT par kWh pour tous les particuliers. Dès lors, en proportion, la baisse est plus importante pour les foyers chauffés au gaz que pour les foyers n'utilisant le gaz que pour la cuisson.

La baisse des tarifs réglementés de GDF Suez au 1er juin 2014 est la conséquence de l'évolution des coûts supportés par le fournisseur historique. Plus d'informations sur la formule tarifaire qui est derrière les variations des tarifs réglementés.

Qui est concerné par la baisse des tarifs réglementés du gaz ?

  • Les Français qui relèvent des tarifs réglementés sont concernés par la baisse des prix du gaz. Celle-ci prendra effet à partir du 01/06/2014.
  • Les Français qui ont souscrit une offre de marché indexée moins chère que les tarifs réglementés (exemple : Evolucio d'eni, offre Directe gaz de Direct Energie) sont également concernés par la baisse des prix du gaz. Leur prix du kWh baissera dans les mêmes proportions que les tarifs réglementés.
  • Par contre, les Français qui ont choisi une offre à prix fixes ne sont pas concernés par la baisse des prix du gaz. Toutefois, ils peuvent à tout moment changer de fournisseur : aucune durée minimale d'engagement ni aucun frais de résiliation ne peut leur être imposé (informations / comparaisons des tarifs : Selectra au 09 73 72 73 00, lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30 - Me faire rappeler gratuitement).
Evolution du prix du kWh TTC (tarifs réglementés) en centimes d'euros au 01/06 par rapport au 01/05
Tarif Prix du kWh TTC en avril 2014 Prix du kWh TTC en mai 2014 Evolution
CuissonBase (cuisson) 10,21 10,10 -1,08%
Eau chaudeB0 (cuisson et eau chaude) 8,62 8,52 -1,16%
Chauffage au gazB1 (chauffage) Entre 5,62 et 5,98 Entre 5,52 et 5,88 env. -1,7%

La grille des tarifs réglementés de GDF Suez en juin 2014

  Abonnement (en €/an) Prix du kWh (en c€/kWh)
kWh/an Toutes zones Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6
0-1000 (cuisson) 58,34 10,10
1000-6000 (chauffe-eau) 70,24 8,52
>6000 (chauffage) 214,99 5,52 5,59 5,66 5,73 5,80 5,88

En zone GRDF, le prix du kWh est différent selon la zone tarifaire dont relève le lieu de consommation. Plus d'informations sur la zone tarifaire.

Une bonne nouvelle pour le consommateur ?

Le gaz naturel, une énergie bon marché

La baisse des tarifs réglementés de juin 2014 confirme l'intérêt de cette énergie pour le chauffage. Le gaz naturel reste une énergie bon marché, comme le révèle plusieurs études, par rapport aux autres énergies (électricité, fioul, propane).

Une tendance à la baisse des prix du gaz

Si les tarifs réglementés du gaz naturel avaient beaucoup augmenté entre 2005 et 2013, on observe une tendance à la baisse des prix du gaz. Si on observe un recul des prix du gaz naturel depuis l'année 2013, les hausses de prix semblent majoritairement intervenir en hiver tandis que les baisses de prix interviennent au printemps ou en été. Or, lorsque le gaz est utilisé pour le chauffage, la consommation de gaz intervient principalement durant les mois d'hiver. Les tarifs réglementés du gaz ont ainsi augmenté en novembre dernier (+0,63%), en janvier (+0,38%) et en février (+0,1%) tandis qu'ils ont baissé en décembre 2013 (-0,13%), en mars 2014 (-1,18%) et en mai 2014. En avril 2014, les prix du gaz auraient dû très significativement baisser, mais une nouvelle taxe (la TICGN) a été instaurée, neutralisant les effets de la baisse des prix du gaz hors taxes.

Mis à jour le