Halloween écologique : quelques bonnes pratiques 

halloween Ă©cologique

En 2019, la National Retail Federation prĂ©voyaient 8,8 milliards de dollars de dĂ©penses Ă  Halloween en produits jetables. Cette fĂȘte a donc un impact dĂ©sastreux pour la planĂšte. DĂšs lors, comment cĂ©lĂ©brer Halloween en limitant son empreinte carbone ? Du repas aux incontournables bonbons, en passant par la dĂ©coration, Selectra propose quelques astuces pour rĂ©ussir sa soirĂ©e d'Halloween et la placer sous le signe de l'Ă©cologie. Voici de quoi s'occuper pendant les vacances de la Toussaint en famille.


🎃 Utiliser des lumignons solaires dans les citrouilles-lanternes

Afin d'Ă©clairer sa maison avec Jack O’Lantern le soir d’Halloween, on choisit Ă©videmment une citrouille, des butternuts, des potirons ou des potimarrons, bios et locaux pour les tailler en monstre effrayant.

Pour l’illuminer, on remplace les bougies par des lumignons LED rechargeables au soleil. Il n’y a aucun danger de se brĂ»ler ou de s’électrocuter pour les enfants. Surtout, ça dure bien plus longtemps que les bougies. En effet, cette "bougie" se recharge Ă  l'Ă©nergie solaire. On pourra donc les rĂ©utiliser Ă  NoĂ«l, au nouvel an et pour Halloween l’annĂ©e prochaine.

💡 Éteindre la lumiĂšre 

Halloween est une occasion parfaite pour faire encore plus d’économies d’énergie que d’ordinaire. Quoi de plus terrifiant que de passer une soirĂ©e en s’éclairant seulement avec Jack O'Lantern ?

En jouant sur une ambiance tamisĂ©e et une atmosphĂšre de maison hantĂ©e, on peut passer toute une soirĂ©e sans avoir recours Ă  aucun Ă©clairage fort. On remplace les bougies en LED solaires pour Ă©viter tout risque et surtout parce qu’elles sont rechargeables Ă  souhait au soleil !

đŸ„— Faire un repas d’Halloween vĂ©gĂ©tarien 

cuisine halloween

Pas de gĂąchis, mĂȘme Ă  Halloween ! On ne jette surtout pas la chair de Jack O’Lantern qu’on a Ă©vidĂ©e, on va la rĂ©utiliser pour prĂ©parer un gĂąteau Ă  la citrouille, de la compote, de la purĂ©e ou encore une soupe. Pour un festival de saveurs automnales, on agrĂ©mente la citrouille de quelques Ă©pices : de cannelle pour le sucrĂ©, et de paprika, curcuma ou curry pour le salĂ©.

On peut mĂȘme faire tout un repas vĂ©gĂ©tarien et effrayant ! Voici quelques idĂ©es de recettes pour un menu d’Halloween trĂšs simple Ă  rĂ©aliser, vĂ©gĂ©tarien, Ă©conomique et savoureux :

  1. En entrĂ©e, par exemple, on peut confectionner des doigts de monstres, en dĂ©coupant des lamelles de pĂąte feuilletĂ©e, parsemĂ©es de gruyĂšre pour le goĂ»t et ornĂ©es d’une amande grillĂ©e en guise d’ongle. Et pour effrayer totalement les enfants, on peut tremper le tout dans du sang de tomates ;
  2. Pour le plat principal, il suffit de tailler des monstres dans des butternuts, des citrouilles, des potirons ou des potimarrons et d’en rĂ©utiliser la chair pour la farce. On la mĂ©lange Ă  des lĂ©gumineuses ou on la cuisine en risotto, on en remplit les monstres et le tour est jouĂ© ;
  3. Pour le dessert, une bonne mousse au chocolat servie dans des clĂ©mentines soigneusement vidĂ©es, c’est dans le thĂšme d’Halloween et en plus ça parfume la mousse au chocolat et c’est dĂ©licieux ! On ne jette pas les quartiers de clĂ©mentines, on peut s’en servir de dĂ©coration sur les mousses ou les transformer en jus Ă  boire, ou encore en faire une sauce pour la mousse, avec un peu de sucre et de crĂšme liquide.

🍭 Trick or Treat : prĂ©parer des bonbons maison

Halloween sans les bonbons ce n’est pas envisageable, pour les petits comme pour les grands ! Et pour une fĂȘte plus Ă©cologique, on prĂ©fĂšrera faire soi-mĂȘme les confiseries. 

D’abord, on remplace la gĂ©latine Ă  base de graisse animale par du gĂ©lifiant naturel et vĂ©gĂ©tal : l’agar-agar, extrait d’une algue rouge. Ce produit est 100% vĂ©gĂ©tarien et son pouvoir gĂ©lifiant est 8 fois supĂ©rieur Ă  celui de la gĂ©latine. En plus, il agit comme un coupe-faim naturel en gonflant l’estomac. Cela permet de ne pas abuser des bonbons. C'est meilleur pour la santĂ©.

Il est Ă©galement possible de prĂ©parer des fruits confits. Attention, il faut s’y prendre quelques jours Ă  l’avance, mais c’est vraiment facile et dĂ©licieux.

Une idĂ©e succulente et super simple : napper de chocolat fondu des fruits, des noix, des noix de pĂ©can ou de macadamia, des amandes, des noisettes ou des cacahuĂštes et les laisser prendre quelques heures. Pour Ă©viter une hausse des factures d'Ă©lectricitĂ©, il faudra faire refroidir la prĂ©paration hors du rĂ©frigĂ©rateur. En effet, en plaçant un plat chaud dans un frigidaire, l'appareil a tendance Ă  surconsommer.

đŸ‘» Faire un dĂ©guisement Ă©cologique 

Halloween, c’est avant tout un dĂ©filĂ© de monstres et une farandole de spĂ©cimens abominables. Alors, pas question de renoncer Ă  se dĂ©guiser ! Pour se faire un costume d’Halloween 100% Ă©cologique, il suffit de rĂ©utiliser de vieux vĂȘtements si l'on en a, ou d’aller en friperie dĂ©nicher des trĂ©sors abandonnĂ©s.

Cette annĂ©e, un accessoire indispensable s’invite Ă  Halloween : le masque ! Cela tombe bien parce que pour le dĂ©guisement d’Halloween le masque est une source inĂ©puisable d’idĂ©es. Avec des marqueurs textiles non toxiques, adultes et enfants peuvent laisser aller leur imagination pour dĂ©corer leur masque et l’intĂ©grer au costume d’Halloween. On prĂ©fĂšrera les masques en tissu lavables certifiĂ©s AFNOR que les jetables qui ne sont pas trĂšs Ă©cologiques.

A ce propos, Ă  cause de la Covid-19, on Ă©vite Ă©galement de s’échanger les costumes et on respecte les gestes barriĂšres si l'on va chez les voisins.

🍂 Une dĂ©co eco-friendly 

Outre les citrouilles, potirons, potimarrons et butternuts Ă©clairĂ©s de LED solaires, il y a plein de choses Ă  faire pour dĂ©corer sa maison, sans rien dĂ©penser. On peut sortir ramasser les feuilles mortes du jardin ou du parc d’à cĂŽtĂ© pour en faire un tapis Ă  l’entrĂ©e ou sur le palier pour accueillir les voisins. On peut agrĂ©menter le tout avec une guirlande de pommes de pin. 

Afin de donner un cĂŽtĂ© effrayant Ă  la fĂȘte, on peut faire tourner dans la maison une playlist de musiques de films d’horreur. Cela dit, pour Ă©viter les Ă©missions de CO2 liĂ©es au streaming, on limite ces heures d'Ă©coute et l'on privilĂ©gie une app plus verte. Selon GreenPeace, Itunes, Google Play et Apple Music sont les services de streaming les plus Ă©cologiques.

Mis Ă  jour le