Prime économies d'énergie : jusqu'à 1300€ d'aide pour des travaux d’économies d’énergie

Annoncé jeudi dernier par la ministre de l'environnement Ségolène Royal, le lancement de la prime économies énergie a pour but d'encourager les ménages en situation de précarité énergétique à faire des travaux d'économies d'énergie. La subvention peut atteindre 1300 euros.

Grâce à ce nouveau coup de pouce aux ménages, Ségolène Royal vise le double objectif de booster la rénovation énergétique et de lutter contre la précarité énergétique. Pouvant aller de 50 à 1300 euros, le montant de l'aide instaurée par le gouvernement dépendra des travaux effectués.

Voir arrêté paru au Journal officiel

Prime économies énergie : de 50 à 1300 euros par foyer

Quel montant pour quels travaux ?
Type de travaux Installation d'un émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées Installation d'un programmateur centralisé pour radiateurs électriques Remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière au gaz ou au fioul à haute performance énergétique, neuve Remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière au bois de classe 5, neuve.
Montant de la prime accordée 50 euros 100 euros 800 euros 1300 euros

Qui peut bénéficier de la prime ?

Le dispositif, qui entre en vigueur le 1er mars 2017, sera valable jusqu'au 31 mars 2018. Tous les ménages ne sont cependant pas concernés, puisque la prime dépendra des ressources du ménage. Les conditions de ressources sont identiques à celles appliquées pour disposer des aides de l'agence nationale de l’amélioration de l'habitat, résumées dans le tableau ci-après.

Conditions de ressources pour bénéficier de la prime économies d'énergie
Nombre de personnes dans le foyer Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions
1 24 107 € 18 342 €
2 35 382 € 26 826 €
3 42 495 € 32 260 €
4 49 620 € 37 690 €
5 56 765 € 43 141 €
Par personne supplémentaire + 7 136 € + 5 434 €

Je suis éligible, comment obtenir ma prime ?

Le ménage intéressé devra "accepter l'offre du partenaire avant de signer le devis des travaux".

Les ménages éligibles devront obligatoirement choisir un prestataire ou fournisseur d'énergie partenaire certifié CEE (certificat d'économies d'énergie) ayant signé la charte d'engagement "Coup de pouce économies d'énergie". Ils devront accepter l'offre du partenaire avant signature du devis proposé par un professionnel RGE. Une fois les travaux réalisés, les bénéficiaires de la prime sont invités à retourner les documents au partenaire dans les délais impartis.

Logo CEE

Quelle forme la prime revêt-elle ?

La prime peut se traduire par un chèque, un virement ou une déduction sur la facture. Elle peut également être versée sous forme de bons d'achats pour des produits de consommation courante. Pour obtenir des infos, la plateforme "Rénovation info service" est mise à la disposition des ménages qui peuvent également appeler le 0 808 800 700 (service gratuit + prix de l'appel).

Cumul avec d'autres aides La prime économies d'énergie est cumulable avec l'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt pour la transition énergétique. Elle ne peut en revanche être cumulée avec d'autres offres CEE ou des aides de l'ADEME ou de l'ANAH.

45% des ménages concernés

Selon le ministère de l'environnement, 45% des ménages seraient éligibles à la prime. On compte en effet près de 12 millions de foyers en situation de précarité énergétique selon l'Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), c'est-à-dire dont 10% des revenus sont employés à assumer les dépenses énergétiques.

Mise à jour le

Léria

Diplômée en droit de l'université de Paris II et de l'institut de criminologie de la Sorbonne, Léria rejoint Selectra en 2011. Elle intègre d'abord le pôle contenus en tant que responsable webmarketing avant d’évoluer vers un poste de responsable de l'actualité et des réseaux sociaux.