Prise de participation dans Areva NP : un risque pour la note de crédit d'EDF ?

On apprenait le 3 juin dernier le soutien du gouvernement pour la cession des réacteurs nucléaires d'Areva à EDF. Moins d'une semaine plus tard, l'agence d'évaluation financière Moody's rédigeait une note rendue publique lundi. Ce communiqué prévient du potentiel impact crédit négatif de cette opération pour la note d'EDF.


Une étude financière peu optimiste pour EDF

Selon Moody's l'acquisition d'une partie d'Areva NP pourrait augmenter le profil risque d'EDF et peser sur ses ratios de crédits. Moody's affiche actuellement une "note A1 sur EDF assortie d'une perspective négative".

Détails de la négociation : un enjeu majeur pour les finances d'EDF

L'agence d'évaluation financière précise que l'on ne connaîtra le réel impact de l'opération d'acquisition que lorsque les termes exacts de la transaction seront connus. Les négociations sont encore en cours entre Areva et l'énergéticien. Moody's souligne aussi que l'impact dépendra également des clauses limitant le risque éventuel pris par les dirigeants d'EDF et le gouvernement français.

[...]l'impact final sur la solvabilité d'EDF dépendra des détails sur les termes de la transaction, qui font encore l'objet de négociations, ainsi que des mesures pour atténuer le risque que les dirigeants d'EDF et/ou le gouvernement français pourraient prendre. (Agence Moody's)
Mis à jour le