Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 74 59 43 80 Rappel gratuit

Premier logement étudiant : conseils de recherche, aides et démarches

C'est bientôt la rentrée et de nombreux étudiants commencent à rechercher un appartement pour se loger. Si cette étape du logement peut paraître compliquée, le parfait nid douillet n'est pourtant pas difficile à trouver si l'on sait comment s'y prendre. Pour mettre toutes les chances de son côté durant ses recherches, Selectra a dressé un guide des démarches à faire et des astuces à ne pas oublier.

 

Check list déménagementPour ne rien oublier lors de votre déménagement ou premier emménagement, Selectra vous a concocté une checklist pratique avec toutes les démarches auxquelles il faut penser !

Réserver un logement temporaire pour se mettre dans de bonnes conditions de recherche

Avant de commencer à foncer tête baissée dans la recherche de son appartement, il peut être de bon de prendre un hébergement temporaire sur des plateformes comme Airbnb ou Booking.com. En effet, vous serez sur place et pourrez en profiter pour visiter les différents appartements qui vous intéressent. Cela vous permettra de vous rendre compte de la réalité des logements proposés qui sont malheureusement parfois bien différents des photos vues sur internet. Par ailleurs, vous pourrez en profiter pour poser toutes les questions qui vous viennent en tête au propriétaire ou à l'agence vous faisant visiter.

Enfin, et c'est non négligeable, vous découvrirez le quartier. Pensez à regarder l'accessibilité en transports du quartier tant au niveau global que pour vous rendre dans votre université ou votre école. Vous pourrez également prendre la mesure de l'ambiance du quartier et voir s'il correspond à votre style de vie. Si vous êtes plutôt de nature tranquille, évitez de vous mettre dans un quartier très animé la nuit et souvent bruyant. A l'inverse, si vous êtes fêtard, un quartier avec une importante vie nocturne vous plaira d'avantage.

Les différents types de logements étudiant

Cité U Crous

crous logement

Les chambres du Crous (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires) sont des chambres à bas coût dans les cités universitaires. Elles sont réservées aux étudiants boursiers, internationaux ou présentant un handicap. Pour en bénéficier, il faudra vous tourner vers le CROUS de votre académie et constituer un Dossier Social Etudiant.

Logement universitaire ou de l'école

logement universitaire

A l'instar du Crous, certaines écoles et universités proposent des logements pour leurs étudiants dans des résidences dédiées. Pensez alors à vous renseigner en envoyant un mail à votre futur établissement pour savoir qu'elles seraient les conditions pour en bénéficier car ces chambres sont souvent moins chères que les prix du marché.

Logement en foyer étudiant

Certaines associations proposent des logements un peu moins chers aux étudiants, en pension ou demi-pension et souvent avec d'autres étudiants. Il s'agit de foyers étudiants avec un nombre de places limitées. Pour y prétendre, pensez à vous y prendre à l'avance car les chambres partent généralement assez vite. Plusieurs organismes et associations regroupent différents foyers et il est possible de se renseigner sur internet, notamment sur les sites suivants :

  • l'UNME (Union Nationale de Maisons d'Étudiants) ;
  • l'ARFJ (Association des résidences et des foyers de jeunes) ;
  • l'UNHAJ (Union nationale pour l'habitat des jeunes).

Chambre chez l'habitant

chambre habitant

Certaines familles proposent des chambres dans leur appartement ou maison dans les grandes villes. Généralement, elles sont un peu moins chères qu'une location simple mais plus contraignantes. En effet, en vivant avec une famille, il est souvent délicat d'inviter des amis, par exemple.

Il existe également la possibilité de "logement contre service". Il s'agit d'être logé à titre gracieux ou à très bas coût par des familles en échange de baby-sitting par exemple ou par des retraités vivant seuls qui vous demanderont des les aider à faire les courses ou le ménage, etc.

Agences de location ou particuliers

Enfin, il est possible de louer un appartement seul ou en colocation. En passant par une agence, vous aurez souvent plus de choix et serez accompagné dans la recherche. Toutefois, ils vous faudra vous acquitter de frais d'agence dont vous pourrez vous passer si vous vous mettez directement en relation avec le propriétaire.

Les meilleurs sites internet pour trouver un appartement

appartement étudiant

Le site Lokaviz géré par le Crous permet de trouver facilement un logement étudiant chez un particulier. Sinon, si vous préférez être guidé dans vos démarches, tournez-vous vers les sites des agences immobilières comme Fnaim ou Logic-Immo.

Si vous optez pour une solution de recherche plus longue mais souvent plus économique, les sites de petites annonces et de mise en relation entre particuliers comme Paru Vendu, Se loger, PAP ou encore Le Bon Coin sont plus indiqués.

  • Lexique des différents logements
  • Studio : l'appartement est constitué d'une seule pièce avec un coin cuisine et une salle de bain séparée. Il mesure au minimum 9m² et peut monter jusqu'à 30m² en loi Carrez ;
  • Studette : la studette est un studio dont les toilettes se trouvent généralement sur le palier. Elle correspond souvent à ce qu'on appelle les chambres de bonnes ;
  • T1/F1, T2/F2, etc. : il n'y a aucune différence entre les lettres F et T. Le chiffre qui les suit indique le nombre de pièces à vivre (hors cuisine et salle de bain) ;
  • Duplex : il s'agit d'un appartement sur deux étages, avec un escalier ;
  • Souplex : à l'inverse du duplex, il s'agit d'un rez-de-chaussée avec un sous-sol aménagé.

Préparer son dossier pour son premier logement

Réunir tous les documents qui seront demandés en avance

Avant de visiter, pensez à réunir les documents qui vous seront demandés par le propriétaire et préparer votre dossier de location. Si vous avez un coup de cœur pendant la visite, vous pourrez alors immédiatement vous porter candidat.

  • Liste des papiers à réunir par l'étudiant ou le candidat :
  • une fiche de renseignement de candidat à la location ;
  • une photocopie de votre carte d’identité ;
  • une photocopie de votre carte étudiante et une attestation d'inscription à l'université ;
  • éventuellement, une convention de stage.
  • Documents à fournir par les garants (parents ou tuteurs) :
  • photocopie d’une carte d’identité ;
  • des bulletins de salaire et une attestation employeur ou un extrait KBIS ainsi que le bilan comptable dans le cadre d'une profession libérale ou de commerçant ;
  • le dernier avis d’imposition ;
  • la taxe foncière (si votre garant est propriétaire) ou les trois dernières quittances de loyer (si ce dernier est locataire).

Les documents qu'il est interdit de demander

Pour éviter les abus, le propriétaire de l'appartement ne peut pas vous demander les documents suivant :

  • votre carte d’assuré social ;
  • une attestation d’absence de crédit, un relevé bancaire, une attestation de bonne tenue de compte ;
  • un certificat de concubinage, un contrat de Pacs ou de mariage ;
  • un dossier médical ;
  • un extrait de casier judiciaire ;
  • un chèque de pré-réservation ;
  • une attestation de votre précédent propriétaire ;
  • une photo d'identité.

Attention, si vous souhaitez vous mettre en colocation, l'ensemble des pièces sera demandée à chaque colocataire. Par ailleurs, pensez à regarder si dans le contrat se trouve une clause de solidarité. Si un des colocataires décide de changer d'appartement ou n'est plus en mesure de payer, son loyer retombera sur les autres.

Quel budget pour un premier logement étudiant ?

Poids du loyer dans le budget mensuel

budget logement

Le montant du loyer dans votre budget n'est pas à négliger. Pour ne pas vous retrouver dans une situation inconfortable, évitez de consacrer plus d'un tiers de votre budget mensuel dans votre loyer. Bien entendu, certaines villes présentent des loyers plus élévés que d'autres et il est difficile de respecter cette règle des 1/3 comme à Paris, par exemple.

Frais d'installations pour le premier mois de location

Avant d'emménager, pensez à prendre en compte dans votre calcul les frais exceptionnels du premier mois. Il s'agit en général du dépôt de garantie ou de la caution, soit une somme encaissée par le bailleur pour couvrir les éventuelles dégradations ou accidents à la sortie du locataire. Si, à la fin de votre contrat et après l'état des lieux, l'appartement est en bon état, elle vous sera rendue. La caution correspond en général à un ou deux mois de loyer.

assurance habitation

Par ailleurs si vous passez par une agence, vous devrez vous acquitter de frais d'agence pour rémunérer cette dernière.

Si le loyer constitue la majeure partie de votre budget, ne négligez pas non plus l'assurance habitation. N'hésitez pas à comparer les différentes assurances habitation pour trouver celle qui sera la plus adaptée à vos besoins car la fourchette de prix est très large. A titre d'exemple, pour un studio de 20m2, les prix oscillent entre 60 € et 320 € par an.

Les frais réguliers auxquels vous ferez face

Les frais annexes sont les frais qui reviendront régulièrement et qui creuseront votre budget. Généralement, les propriétaires se chargent des factures de gaz, d'électricité et d'eau. Si votre contrat indique que le loyer est toute charge comprise, ces frais là sont d'ores et déjà compris dans votre loyer. Sinon, les charges sont à part et seront à votre charge. Attention : elles varient tous les mois. Pensez alors à demander à votre propriétaire une estimation des factures d'électricité et de gaz qui peuvent être plus ou moins importantes selon le mode de chauffage, notamment en hiver.

Changer de fournisseur de gaz et d'électricité lorsqu'on est locataireIl est possible et légal de changer de fournisseur d'électricité ou de gaz lorsque l'on est locataire, afin de réaliser des économies sur ses factures d'énergies. Pour comparer les fournisseurs et trouver l'offre la plus adaptée à votre profil, rendez-vous sur le comparateur Selectra.

Viennent ensuite les frais liés à internet et à la téléphonie mobile. Pensez à regarder les offres groupées ou spéciales étudiantes, pour ne pas qu'ils constituent un trou dans votre budget.

Enfin, vient souvent le choix d'une banque. Généralement, les besoins des étudiants en termes de gestion de compte sont très limités et le choix d'une banque en ligne spéciale étudiant, généralement moins couteuse, peut être avantageux.

Quelles aides pour m'aider à me loger ?

Plusieurs aides au déménagement sont proposées pour faire baisser le budget de votre appartement. Certaines sont dédiées globament au logement et d'autres sont réservées aux étudiants.

Les aides spécifiques au logement

L'avance loca-pass permet de financer le dépôt de garantie ou la caution. Il s'agit d'un prêt sans intérêt d'emprunt et sans frais de dossier. Elle s'adresse notamment aux étudiants boursiers, aux étudiants salariés en contrat à durée déterminée (CDD) de 3 mois minimum, ou aux étudiants en alternance ou en stage d'au moins 3 mois au moment de la demande d'aide.

L'aide personnalisée au logement (APL) est l'aide la plus connue en matière de logement. Elle est distribuée par la Caisse d'Allocation Familiale (CAF) et son montant dépend de vos revenus, du loyer et de l'emplacement de votre appartement.

Les aides à destination des étudiants

Le dispositif Visale permet à tous les étudiants sans garants d'avoir une entité pour financer la caution auprès de leur bailleur. Elle est portée par Action Logement. Tout étudiant entre 18 et 30 ans peut la demander sans conditions de ressources.

Pour les étudiants en alternance, que ce soit en contrat de professionnalisation ou d'apprentissage, une aide a été mise en place : Mobili-jeune. Elle vous aide au maximum à hauteur de 100 euros par mois et est compatible avec Loca-pass et les APL.

Certaines villes, régions ou départements proposent également des aides au logement destinées aux étudiants. Par exemple, la Mairie de Paris propose aux boursiers l'Aide à l'installation dans un logement pour les étudiants (AILE), une aide de 900 euros qui permet de faire face aux premiers frais comme l'achat de meubles.

Attention aux arnaques Un loyer très bas ou des photos trop alléchantes cachent souvent une arnaque. Elles sont souvent rapidement décelables mais de nombreux étudiants tombent encore dedans. Méfiez vous des propriétaires qui "résident à l'étranger" et qui vous demandent des transferts via Western Union. De même pour ceux qui proposent de vous envoyer les clés via internet moyennant un chèque. De manière générale, n'envoyez jamais d'argent avant d'avoir signé un contrat.

Mise à jour le