Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de FranceAchat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat Groupé Mutuelle Santé

Obtenez -10% à vie sur votre prime d'assurance santé. Jusqu'à -28% pour les profils retraités !

Covid-19 : quel coût pour le marché de l’assurance britannique ?

Covid-19 : quel coût pour le marché de l’assurance britannique ?

La période actuelle est souvent celle de la publication des résultats semestriels des assureurs. Le marché britannique de l’assurance et de la réassurance, Lloyd’s of London, a ainsi profité de l’occasion pour faire un point sur les conséquences concrètes de la crise sanitaire sur ses finances.


  • En bref : Le Lloyd’s of London annonce ses résultats et fait un point sur l’impact de la pandémie de Covid-19
  • Le marché de l’assurance et de la réassurance britannique, le Lloyd’s of London, estime qu’il devra verser 5 milliards de livres (en net) à ses clients touchés par la pandémie de Covid-19 – soit 5,5 milliards d’euros ;
  • Sur cette somme, 2 milliards de livres sont réassurés. En brut, la somme déboursée par le Lloyd devrait donc représenter 3,3 milliards de livres, soit 3,6 milliards d’euros ;
  • Au premier semestre de 2020, le marché britannique indique avoir versé 2,4 milliards de livres – soit 2,6 milliards d’euros – d’indemnités à ses clients ;
  • Pour le secteur de l’assurance, évaluer l’impact économique réel de la crise sanitaire est compliqué tant ses conséquences sont hétéroclites et importantes ;
  • Malgré des pertes enregistrées au premier semestre de 2020, le Lloyd’s of London indique que sa structure solide lui permettra très certainement de résister aux répercussions de la pandémie sur le long terme.

Covid-19 : le Lloyd’s of London revoit le coût de la pandémie à la hausse

En Grande-Bretagne, le Lloyd’s of London est une institution. Le marché de l’assurance et de la réassurance britannique existe depuis le XVIIe siècle, ce qui en fait l’un des plus anciens à travers le monde – et aussi l’un des plus importants. Son rôle est ainsi déterminant pour le secteur. En septembre 2020, à l’occasion de la publication de ses résultats, le Lloyd’s of London faisait part de ses difficultés financières au premier semestre de l’année en raison de la pandémie de Covid-19 dans un communiqué de presse.

Lloyd’s of London
Le marché de l’assurance britannique est aussi impacté par le Covid-19.

Le Lloyd’s of London confirmait ainsi s’attendre à verser jusqu’à 5 milliards de livres d’indemnisation à ses clients impactés par le Covid-19. Cela représente près de 5,5 milliards d’euros en brut. Le coût net devrait lui se situer autour des 3 milliards de livres – soit près de 3,3 milliards d’euros – en raison des recouvrements de réassurance. « Au cours des six premiers mois de 2020, les réclamations liées au Covid-19 du Lloyd’s après les recouvrements de réassurance ont totalisé 2,4 milliards de livres sterling [2,6 milliards d’euros, NDLR], contribuant à hauteur de 18,7 % au ratio combiné du marché de 110,4 % et ont entraîné une perte globale du marché de 0,4 milliard de livres », est-il précisé.

Le marché britannique estime donc le coût de la pandémie à la hausse par rapport à ses calculs du mois de mai dernier. Le Lloyd avait alors annoncé un coût brut de 3,3 milliards de livres, soit 3,6 milliards d’euros. John Neal, directeur général de Lloyd’s of London, explique que « la pandémie a infligé des dégâts catastrophiques à la fois économique et pour la société, ce qui a nécessité des mesures sans équivalent pour enrayer la propagation du virus et remettre les entreprises et les économies d’aplomb ».

Comme le précise l’Agence France Presse – ou AFP, le coût de la crise sanitaire liée au Covid-19 sera l’un des plus importants de l’histoire du marché de l’assurance, comparativement à celui des ouragans de 2017 ou même des attentats du 11 septembre.

Assurances : les multiples et imprévisibles conséquences de la pandémie de Covid-19

Le temps passant, l’on constate ainsi des multiples conséquences de la crise sanitaire sur l’économie mondiale. Le Lloyd’s of London, mais aussi de multiples acteurs du secteur à l’international, insiste sur la difficulté à estimer le coût réel de la pandémie en raison des incertitudes qui persistent, mais aussi de la fragilité économique globale.

Lloyd’s of London
À l’international, le monde de l’assurance doit faire face à la crise sanitaire.

Le marché londonien avait ainsi précisé au printemps dernier que le rôle des assureurs est si prégnant face à la situation – puisqu’ils accompagnent les particuliers et les entreprises –, qu’il est compliqué de déterminer les conséquences sur le long terme.

La pandémie implique une quantité de couvertures assurantielles différentes, tout particulièrement en ce qui concerne l’annulation de voyages, mais aussi d’événements divers. « La pandémie va soutenir la hausse de prix qui avait déjà démarré, et elle devrait se prolonger sur la fin de l’année et l’an prochain », précise Bruce Carnegie-Brown, dans des propos rapportés par Les Échos.

Enfin, indique l’AFP, au mois de septembre 2020, l’agence de notation S&P Global Ratings avait de son côté estimé que fin juin, le coût mondial de la crise liée au Covid-19 pour le secteur de l’assurance et de la réassurance se situait entre 35 et 50 milliards de dollars – soit entre 30 et 43 milliards d’euros environ.

Malgré les résultats déficitaires enregistrés au premier semestre de 2020, le Lloyd’s of London précise dans son communiqué que sa bonne réserve de capital et de sa forte solvabilité lui permettront « de résister aux répercussions continues de la Covid-19 ». De fait, les ressources du marché ont augmenté de 7,2 % au 30 juin 2020, indique-t-il.

Mis à jour le