Avec Cardif IARD, BNP Paribas veut s’imposer sur le marché des assurances dommages

cardif iard
Avec sa nouvelle compagnie d'assurance, BNP Paribas désire trouver sa place sur le marché des assurances dommages

Née début mai 2018 d’une collaboration entre BNP Paribas et la Matmut, la compagnie d’assurances Cardif IARD propose une série complète de contrats pour particuliers liée à l’assurance dommages. Une offre significative avec laquelle BNP Paribas désire s’imposer durablement sur le marché des assurances.


Banque et assurances : une histoire qui dure

L'association des banques et des assureurs est une stratégie bien connue afin de se rendre plus compétitif sur le marché des assurances.

Le milieu des assurances est en perpétuelle évolution. Et les banques sont depuis longtemps au cœur de ces changements. Ainsi, il n’est pas étonnant de voir BNP Paribas s’imposer sur le marché de l’assurance dommages en créant sa propre compagnie. Cela lui permet à terme d'avoir un total contrôle sur ses offres.

Dans le monde de la banque, il existe de nombreux bancassureurs avec les assurances habitation de la Banque populaire ou même les assurances habitation de La Banque Postale. Afin de se positionner sur le marché des assurances, les banques doivent ainsi établir des stratégies afin d’être compétitives et faire preuve d'imagination. Dans ce domaine, la collaboration peut souvent être la réponse aux exigences économiques du milieu.

L’assurance dommages : un enjeu majeur pour BNP ParibasLe lancement de Cardif IARD par BNP Paribas est la manifestation d’une réalité économique. L’assurance dommages s’élevait à un milliard d’euros de produit net pour la banque en 2017. Un chiffre peu élevé comparativement à ceux qu'elle a pu obtenir dans le domaine de la protection notamment.

BNP Paribas : une nouvelle offre d'assurance dommages en six contrats

La nouvelle compagnie d’assurances Cardif IARD lancée en mai 2018 par BNP Paribas en collaboration avec l’assureur mutualiste Matmut propose donc une nouvelle offre d’assurance dommages, comme cela a été rapporté par l’Agence Option Finance (AOF). La filiale est détenue à 66 % par BNP Paribas Cardif et à 34% par la Matmut. Décrite comme « complète et modulable », cette offre est essentielle pour la stratégie de BNP Paribas afin de s’imposer sur le marché compétitif de l’assurance dommages. Le cinquième groupe bancaire international a des buts affichés en matière de rendement :

  • Porter le taux d’équipement de ses clientes et clients particuliers en assurance dommages à 12% d’ici deux ans (actuellement à 8 %) ;
  • Tripler les ventes des contrats d’assurances dommages de BNP Paribas ;
  • Obtenir un montant total des primes d’assurances supérieur à 250 millions d’euros d'ici 2020.

Cette offre d’assurance dommages s’incarne avec six types de contrats d’assurance destinés aux particuliers :

La nouvelle compagnie d'assurances Cardif IARD est née de la collaboration de la BNP Paribas et de la Matmut. Un modèle qui s'impose de plus en plus sur le marché des assurances.

L'assurance multirisque habitation, l'assurance scolaire et l'assurance auto sont déjà disponibles, alors que les autres contrats devraient suivre d'ici la fin de l'année 2018 et début 2019.

Cardif IARD est donc une compagnie d’assurances avec des enjeux clairs. Dans le but de renforcer sa place, elle a annoncé le recrutement futur de 200 personnes d’ici à 2020, en plus de ses 230 collaboratrices et collaborateurs actuels.

Assurance dommages BNP Paribas : adieu Axa FranceLa création de Cardif IARD est un pas significatif pour BNP Paribas qui jusqu’ici s’associait à AXA France pour ses propositions liées à l’assurance dommages. Marie-Claire Capobianco, la responsable de la Banque de Détail en France a expliqué qu’« il n’y a pas d’insatisfaction [concernant cet ancien partenariat] », mais que BNP Paribas souhaite « avoir le contrôle au niveau du groupe, d’où le fait de créer [leur] propre compagnie ».
Mis à jour le