Tous les tarifs de l'électricité et du gaz

Retrouvez tous les prix de l'énergie en France chez les différents fournisseurs (EDF, Engie, Direct Enegie, etc.) et nos conseils pour choisir la bonne offre.

L'automne 2018 est marqué par de fortes hausses des prix du gaz, avec une hausse de 5,79% annoncée en novembre.

Les prix du gaz aux tarifs réglementés d'Engie augmenteront de 5,79% au mois de novembre 2018. Il s'agit de la septième hausse de suite des prix du gaz observeé pour les millions de clients du fournisseur historique de gaz naturel en France, et l'une des plus fortes jamais observées depuis la mensualisation des évolutions des prix du gaz en 2013.

Les horaires des heures creuses dépendent de la ville et non du fournisseur (EDF, Engie, Direct Energie, etc.)

Actuellement en France, 45% des logements disposent de l'option Heures Pleines / Heures Creuses. Pour en profiter pleinement et réellement faire des économies, il est indispensable de connaître précisément les plages horaires sur lesquelles il est conseillé de déplacer sa consommation.

Graphique et analyse de l'évolution des prix de l'électricité de 2003 à 2018.

Les prix de l'électricité ont une forte incidence sur le pouvoir d'achat des ménages. C'est pourquoi leur évolution est scrutée de près par les pouvoirs publics et les ménages. Mais d'ailleurs, qui décide de cette évolution ? A quelle fréquence peuvent évoluer les prix de l'électricité ? Quelles ont été les dernières hausses et baisses ? Et enfin, comment s'en prémunir à l'avenir ?

Les prix de l'électricité dépendent du fournisseur, de l'option tarifaire et de la puissance du compteur.

Le prix de l'électricité en France en 2018 est en moyenne de   centimes d'euros par kWh, auquel il faut ajouter un abonnement annuel de   €. La facture d'électricité est en effet composée d'un abonnement, additionné à un prix du kWh qu'il convient de multiplier par la consommation du ménage pour obtenir le montant total.

Après des mois de juin et de juillet marqués par de fortes hausses, les prix du gaz continuent de grimper en août et novembre 2018.

Plus attractifs que les prix de l'électricité, les prix du gaz naturel évoluent plus fréquemment ; en moyenne chaque mois. Ils sont déterminés par une méthode de calcul complexe, et dépendent ensuite de la classe de consommation du logement et de la zone tarifaire de la commune. La comparaison entre les différents fournisseurs de gaz est donc complexe, c'est pourquoi Selectra vous informe et vous accompagne pour alléger vos factures.

Les tarifs du gaz dépendent essentiellement du lieu d'habitation, de l'utilisation faite du gaz et du fournisseur choisi par le client.

Les fournisseurs de gaz facturent les foyers selon un abonnement forfaitaire et le nombre de kWh consommés. Or le prix du gaz n'est pas le même selon la classe de consommation, la zone tarifaire de la ville de résidence, et surtout d'un fournisseur de gaz à l'autre. Si le prix du kWh en France évolue tous les mois et reste dans la moyenne des prix de l'UE, il est tout à fait possible de faire des économies sur sa facture de gaz en regardant les rabais proposés par certains fournisseurs alternatifs.

Le tarif EJP d'EDF vaut-il encore le coup pour ses clients?

Si l’option EJP n’est plus proposée depuis 1998, elle concerne encore environ 1% des clients EDF. Ce sont donc des abonnés de longue date, qui ont appris avec le temps à optimiser leur option. Cependant, est-elle encore avantageuse, alors que ses prix n’ont cessé d’augmenter ?

Les annonces de la suppression des tarifs réglementés et les conséquences attendues.

Le 19 juillet 2017, le Conseil d’Etat français déclarait que les tarifs réglementés du gaz naturel étaient contraires au droit de l’Union européenne et son marché intérieur de l’énergie ; ouvrant ainsi la voie à la disparition des tarifs réglementés du gaz naturel. Qu’est-ce que cela signifie et implique exactement pour les consommateurs ? Cette décision va-t-elle avoir des conséquences dommageables pour le fournisseur historique de gaz naturel ? Et enfin, cela ouvre-t-il la voie à la suppression des tarifs réglementés de l'électricité ?

Il existe 4 options tarifaires : Base, Double tarif, Tempo et EJP. Laquelle est la plus intéressante ?

Chaque mois, des centaines de consommateurs décident de changer d'option tarifaire pour leur compteur électrique. Plus pratique, plus adapté à leur rythme de vie et de consommation, plus économique... les raisons invoquées sont diverses. Retrouvez les démarches à réaliser, ainsi que les coûts et délais d'intervention nécessaires.

L'option Base peut être plus intéressante que l'option HP/HC pour certains profils de consommation.

Lors de son installation dans un nouveau logement, il faut souscrire un nouveau contrat auprès d’un fournisseur d’énergie. Il y a de forte chance que votre compteur électrique soit en option Base, qui est le plus répandu en France. Découvrez le fonctionnement de cette option tarifaire et ses caractéristiques principales.

Pages