Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Ventilateur ou climatiseur : quelle consommation, quelle puissance ?

Réduisez votre facture d'électricité/gaz
Pour profiter de 10% de remise sur le prix du kWh, contactez Selectra :

 

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée

Selectra recommande l'offre Classique

Souscrire en ligne
Lequel est plus efficace ? Lequel consomme le plus d'électricité ? Et lequel coûte le plus cher à la fin ?

Le ventilateur ou climatiseur sont des dispositifs de rafraîchissement intérieurs. Leurs caractéristiques sont différentes ; le ventilateur brasse de l'air alors que le climatiseur refroidit la pièce. L'efficacité n'est donc pas la même, mais le prix d'achat et les consommations électriques non plus. Ce comparatif des avantages et des inconvénients entre chaque types de climatiseurs et de ventilateurs permet de s'assurer de trouver l'appareil qui conviendra à ses besoins, selon le prix que l'on est prêt à mettre.

Comparaison climatiseur ou ventilateur : lequel choisir ?

Nous avons réalisé un comparatif entre clim et ventilateur afin de permettre aux consommateurs de choisir l'option la plus en adéquation avec leurs besoins et leur porte-monnaie. En outre, pour les consommations électriques, notre estimation électrique est faite sur la base de 30 jours de chaleurs par an, pour une utilisation journalière de 6 heures pour un appartement de 70 m2, un prix du kWh aux tarifs réglementés d'EDF et une puissance de compteur de 6 kVA. Par rigueur, Selectra a considéré que trois ventilateurs pouvaient aérer le logement quand un seul climatiseur suffit.

Comparaison ventilateur et climatiseurs : avantages et inconvénients
Type de climatiseurs Ventilateur Climatiseur
Dimensions Petit et léger Compacte et lourd
Installation Se branche à une prise et facilement transportable. Fixe et demande de petits travaux.
Efficacité Brasse de l'air de 1 à 5 mètres Refroidit toute la pièce.
Bruit Moyen Léger à moyen
Prix d'achat A partir de 20 €. A partir de 300 €.
Durée de vie De 3 à 35 ans. De 10 à 25 ans.
Consommations électriques Autour de 40 kWh par an. Autour de 1450 kWh par an.
Coût des consommations Autour de 5,50 € par an. Autour de 210 € par an.
Environnement Impact faible. Rejet possibles de fluides frigorigènes qui contribuent à l'effet de serre.
Santé Aucun effet particulier. Choc thermique, irritations et infections des zones ORL.
Entretien Aucun. Recommandé à chaque hiver.

Moins efficace, les ventilateurs sont néanmoins suffisants dans la plupart des cas. Faciles à installer et déplacer, ils consomment beaucoup moins que les climatiseurs, qui représentent une part plus importante d'année en année de la facture globale d'électricité en France et dans le monde, alors même que ses effets sur la santé et la couche d'ozone peuvent être très nocifs. Ainsi, il est recommandé d'opter davantage pour un ventilateur, d'autant plus qu'il existe aujourd'hui des appareils de qualité qui coûtent toujours bien moins cher à l'achat et au niveau des consommations.

 

S'il existe plusieurs types de ventilateurs et de climatiseurs, il demeure possible de tirer des enseignements généraux sur les deux appareils. Par exemple, certains climatiseurs sont aujourd'hui plus respectueux de l'environnement, nettement plus économes et moins néfastes pour la santé lorsqu'ils sont bien entretenus. Ainsi, pour plus de détails, nous vous invitons à lire la suite de ce guide.

Ventilo

Ventilateurs : prix, avantages et inconvénients

La solution la plus économique pour se protéger des fortes températures est le bon vieux ventilateur ! Il en existe de toutes les formes (à colonne, à pince, sur pied, au plafond avec ou sans pales…) et à tous les prix (entre 20 et 500 euros selon le modèle). Ces derniers sont réputés pour leur maniabilité et leur discrétion, mais ils ont cependant un inconvénient : ils ne permettent pas de faire baisser la température d’une pièce, ils se contentent de brasser l’air.

Comparaison de ventilateurs : caractéristiques et tarifs
Type de ventilateurs Ventilateur sur pied Ventilateurs colonne Ventilateurs plafond Ventilateurs sans pale
Prix moyen Entre 50 et 450 € Entre 40 et 430 € Entre 50 et 200 € Entre 350 et 450 €
Puissance électrique 70 W 45 W 55 W 65 W
Consommation électrique environ 12,5 kWh/an environ 8 kWh/an environ 10 kWh/an environ 11,5 kWh/an
Coûts consommation électricité 2€ /an 1,20€ /an 1,5€ /an 1,70€ /an
Avantages Permet de rafraîchir une grande surface Permet de rafraîchir une grande surface tout en étant plus discret Plus puissant que les deux autres cités, discret, pas besoin d'être rangé et peut intégrer une lampe Sécurité totale car pas de pale, il est en plus très design
Inconvénients Peu esthétique Peu esthétique Peu esthétique Un prix élevé

A mi chemin entre un ventilateur et une climatisation, il existe le rafraîchisseur d’air. Ces appareils intègrent de l’eau sous forme condensée dans l’air, ce qui les rendent plus efficaces qu’un ventilateur. Ils consomment également moins qu’un climatiseur et respectent davantage l’écologie. Comptez une centaine d'euros au minimum pour l'acquisition d'un rafraîchisseur.

Climatiseurs : prix, avantages et inconvénients

Un climatiseur est une sorte de réfrigérateur sur lequel aurait été greffé un ventilateur. Il permet donc de faire baisser la température d’une pièce de quelques degrés en une heure tout en renouvelant l’air. On distingue deux types de clim’ : les monoblocs et les splits.

Le climatiseur monobloc

Ce type de climatiseur est le plus répandu en France, puisqu'il coûte moins cher alors que son rendement est bien plus efficace que le ventilateur. On estime qu'aujourd'hui en France plusieurs millions de climatiseurs de ce types sont installés. L'été, ils peuvent représenter jusqu'à un tiers des factures d'énergie d'un foyer. Il en existe deux types : mobile et mural.

Climatiseur Monobloc

Le climatiseur mobile peut être déplacé de pièce en pièce grâce à ses roulettes. Généralement, il peut refroidir une pièce de 30 m2 et son prix est raisonnable : aux alentours 500 euros. Mais il a deux inconvénients, qui sont également communs au climatisateur mural :

  • Il nécessite une sortie vers l’extérieur pour la gaine d’évacuation. En effet, ces appareils aspirent l’air chaud de la pièce et rejettent les calories à l'extérieur par la gaine. Il faut donc prévoir une évacuation par une fenêtre ou une porte.
  • Il est généralement aussi bruyant qu’un réfrigérateur.

Le climatiseur split

Climatiseur Split

Contrairement au climatiseur monobloc qui, comme son nom l’indique, n'est composé que d’un seul bloc ; le climatiseur split comprend une unité extérieure et une unité intérieure. Plus discrets, plus silencieux, plus esthétiques et capables de rafraîchir des pièces de grandes tailles (et parfois même servir de chauffage en hiver avec une option réversible), ces climatiseurs présentent cependant des inconvénients :

  • Ils sont chers (1000 euros au minimum) et nécessitent une installation adaptée qui demandent généralement des travaux de bâti ;
  • Ils nécessitent une révision annuelle dont le prix se situe aux alentours de 120 euros ;
  • Ils sont de gros consommateurs d’énergie et ne respectent pas l’environnement.
Comparaison de climatiseurs : caractéristiques et tarifs
Type de climatiseurs Climatiseur monobloc Climatiseur Split
Prix moyen dès 300 € dès 1000 €
Puissance électrique 130 W/m² 100 W/m²
Consommation électrique 1638 kWh/an 1260 kWh/an
Coûts consommation électricité 240 €/an 185 €/an
Avantages Pour climatiser de manière occasionnelle, transportable et moins cher qu'un climatiseur split Permettent de climatiser une grande surface et peu bruyants
Inconvénients Bruyant et doit être placés à côté d'une fenêtre pour le tuyau d'évacuation Une partie du climatiseur placée à l'extérieur, peu respectueux de l'environnement

Consommations estimées pour un logement de 70m², au tarif réglementé d'EDF.

Nous recommandons la lecture de cet article du Monde diplomatique sur l'évolution de l'implantation des climatiseurs dans les sociétés Occidentales et le changement des modes de vie qu'il a engendré.

Le prix d’une heure de climatisation

Petit rappel du calcul de la consommation d’électricité

Calculette

La consommation électrique d’un appareil, comme un ventilateur ou une climatiseur, se calcule en kilowatts-heure (kWh). Pour calculer la consommation en kWh, il faut prendre en compte trois données :

  1. La puissance de l’appareil en watts ;
  2. Le nombre d’heures par jour pendant lesquels le climatiseur ou le ventilateur fonctionne ;
  3. Le nombre de jours par an pendant lesquels l’appareil fonctionne.

Le calcul est ensuite le suivant :

[nombre d'heures d'utilisation]  x [nombre jours d'utilisation] x ([puissance appareil en watts] /1000) = nombre kWh

Par exemple, un ventilateur de 50 watts qui fonctionne 5 heures par jour pendant trois mois dépensera 22,5 kWh. Sachant que le prix du kWh en option base au tarif bleu d’EDF est de 0,1467 € TTC, il faudra donc dépenser un peu plus de 3 euros.

Combien coûtent un climatiseur et un ventilateur en électricité ?

Réduisez votre facture d'électricité/gaz
Pour profiter de 10% de remise sur le prix du kWh, contactez Selectra :

 

Comme expliqué ci-dessus, la consommation électrique d’un appareil est déterminée par sa puissance. Il faut savoir que la puissance d’un climatiseur varie entre 2000 W et 3500 W alors que celle d’un ventilateur se situe généralement autour de 50 W et peut atteindre plus 200 W.

Ventilateur vs clim : combien consomment-ils ?
Type d’appareils Puissance Combien de temps l’appareil doit-il fonctionner pour atteindre 1 € de consommation ?
Ventilateur sur pied 70 W 4 jours et 1 heure
Ventilateurs colonne 45 W 6 jours et 8 heures
Ventilateurs plafond 55 W 5 jours et 4 heures
Ventilateurs sans pale 65 W 4 jours et 9 heures
Climatiseur split 3 000 W 2 heures 20 min
Climatiseur monobloc 2 500 W 2 heures 43 min

Conclusion : La consommation électrique d’un climatiseur est 62 fois plus importante que pour un ventilateur.

Comment faire baisser sa facture d’électricité en été ?

L’étiquette énergie, un allié pour faire baisser la facture d’électricité

Etiquette énergie

Lors de l’achat d’un ventilateur ou d’un climatiseur, il est important de jeter un oeil à l’étiquette énergie de l’appareil. Cette étiquette, en vigueur depuis 2013, classe les appareils électrique en fonction de leur performance énergétique.

Une climatisation avec une classe énergétique A+++ sera moins énergivore qu’une climatisation de classe A de même puissance. Certes un appareil de classe A+++ sera plus onéreux, mais sera plus économe à terme puisqu'il consommera moins d'électricité. Par exemple, pour un climatiseur Split de la marque Klarstein, l'appareil de classe A consommera 1,7 fois plus d'énergie à l'année pour une utilsiation standard que l'appareil de classe A+++. 

Bien choisir la puissance de son climatiseur ou ventilateur

Autre piste à explorer pour réduire sa facture d’électricité : la puissance du climatiseur ou du ventilateur. Plus un climatiseur sera puissant, plus il consommera de l’énergie, mais il faut également prendre en considération la taille de la pièce à rafraîchir. D’une manière générale, on calcule qu’il faut environ 100 W pour chaque m2 afin que le climatiseur ne tourne pas en sous ou en sur-régime.

Une offre chez un fournisseur d’électricité moins chère

Pourquoi ne pas profiter de la libéralisation du marché de l’énergie pour comparer les offres de différents fournisseurs d'électricité, et ainsi faire baisser sa facture d’électricité ? En effet, certains fournisseurs alternatifs propose des tarifs inférieurs à ceux EDF. Ces tarifs peuvent intéressants pour sa résidence principale comme pour sa résidence secondaire.

Prix pour l’utilisation d’un climatiseur (3000 W) 5 heures par jour pendant trois mois selon les fournisseurs
Total Direct Energie Cdiscount Energie EDF Engie
Offre Online Offre Cdiscount Energie Tarif réglementé Offre Elec Ajust 3 ans
191 euros 188 euros 207 euros 204 euros
Mix à dominante nucléaire Mix à dominante nucléaire Mix à dominante nucléaire Electricité verte
Numéro Total Direct Energie Numéro Cdiscount Energie Numéro EDF Numéro Engie

Les calculs des consommations électriques sont réalisés hors abonnement, sur les tarifs de Base de kWh, pour un compteur de 6 kVA au 1er juillet 2019.

Mise à jour le