Des coupures hivernales en perspective, Vers la fermeture des Universités ?, Coup de boost sur MaPrimeRénov'

20/09/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Le gouvernement a déclaré d'intérêt public le projet de créer une première liaison électrique entre la France et l’Irlande, en vue de favoriser le développement des renouvelables mais aussi renforcer la sécurité d’approvisionnement des deux pays, selon un arrêté paru dimanche au Journal officiel. Ce projet de liaison, d'une longueur d’environ 575 km, baptisé “Celtic Interconnector”, devrait être mis en service en 2026, selon ses porteurs, le gestionnaire du réseau électrique français RTE et son homologue irlandais Eirgrid.
  • L’AIEA a annoncé que la centrale ukrainienne de Zaporijjia a été reconnectée au réseau électrique permettant ainsi de renforcer la sûreté nucléaire et de prévenir des risques d’accident.
  • Alors que bon nombre de pays de l’UE se pressent en direction de l’Algérie en vue de compenser leurs approvisionnements en gaz russe, le Quotidien d'Algérie soulève le mirage que ce projet de remplacement représente. Le pays ne disposant pas à court terme des ressources nécessaires à pallier la carence Russe.

🐓 En France

  • Hier, Emmanuelle Wargon, présidente de la Commission de régulation de l'énergie, a affirmé que le scénario extrême impliquant des coupures d’électricité ciblées et temporaires cet hiver était plausible sous certaines conditions, même si “c'est normalement un cas qui ne doit pas se produire”. Toutefois, “s'il fait vraiment froid cet hiver et d'EDF a du retard dans la réouverture des réacteurs nucléaires, on rentrera dans des mesures exceptionnelles”, a-t-elle ainsi prévenu.
  • Ce lundi 19 septembre, l’université de Strasbourg a annoncé un nouveau plan de sobriété énergétique. Compte-tenu de la hausse du prix du gaz et de l'électricité, l’établissement a pris la décision de mettre en place plusieurs mesures, dont l’une radicale. En effet, l’unistra fermera ses bâtiments deux semaines de plus cet hiver. “Pendant ces périodes de fermeture des locaux, peu d’étudiants seront présents sur les campus et peu de cours seront assurés, précise Michel Deneken, même en distanciel et les personnels – sauf cas exceptionnels justifiés - mèneront leurs activités depuis leur domicile, en télétravail. Nous serons néanmoins attentifs à maintenir ouverte une bibliothèque pour permettre aux étudiantes et étudiants de travailler et préparer leurs examens” précise Michel Deneken, le président de l'université.
  • “Le gouvernement veut revoir le budget du dispositif “Ma Prime Rénov” à la hausse. “600 millions d’euros supplémentaires, soit un budget global de 2,6 milliards d’euros en 2023”, précise la journaliste Anne-Claire Le Sann, présente, lundi 19 septembre, sur le plateau du 12/13. L'aide financière concerne “les propriétaires et bailleurs avec des revenus modestes, pour des travaux dans des appartements ou maisons d’au moins 15 ans”.

💡 Autres

  • L’inquiétude enfle autour des bornes de recharge de véhicules électriques. En effet, dans ses projections pour l’hiver, le gestionnaire de réseau RTE explique qu’en cas d’épisodes de grand froid, des coupures de courant sur certaines infrastructures pourraient avoir lieu, notamment sur les zones de recharge. RTE stipule ainsi que “l’usage des bornes de véhicules électriques présentes dans les parkings et les immeubles du secteur tertiaire pourrait être restreint à une utilisation d’urgence entre 08h et 13h et entre 18h et 20h”.

☀️ Energies renouvelables

  • Sweetch Energy “spécialiste de l'énergie osmotique annonce un financement de 6 millions d'euros mené notamment auprès de deux industriels : EDF Hydro et la Compagnie nationale du Rhône”. Cette énergie fondée sur le principe de la rencontre entre l'eau douce et l'eau salée (la différence de salinité contribuant à créer de l'énergie) est aujourd’hui massivement inexploitée. De quoi laisser présager de belles perspectives.
  • Afin d'augmenter la production d'énergies propres dans le pays, l'administration Biden, qui s'est déjà engagée à donner un nouvel élan aux éoliennes en mer, veut désormais aussi mettre l'accent sur les éoliennes flottantes. Son dernier objectif : déployer suffisamment d'éoliennes en mer flottantes pour produire 15 gigawatts en 2035, de quoi alimenter 5 millions de foyers en électricité.

👾 Insolite

  • Les moutons, meilleurs alliés des énergies renouvelables 🐑 ? C’est en tout cas ce qu’explique le “Wall Street Journal”. L’animal est en effet très prisé des exploitants de fermes solaires, dans la mesure où il permet un meilleur fonctionnement des panneaux solaires, en broutant les herbes qui, cas échéant, font de l'ombre sur la surface des panneaux et réduisent leur efficacité. De par sa taille et son appétit modéré, il est le compagnon idéal de ces installations EnR. En effet, les chèvres dévorent de manière indifférenciée herbes et câbles électriques, quant aux vaches ou chevaux, ils sont trop grands pour passer sous les panneaux.
Mis à jour le