+264 % sur les factures d'électricité, EDF réclame à l'Etat 8,34 milliards d'euros, coupures de courant au programme pour le Royaume-Uni

10/08/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • L'entreprise publique d'électricité du Sri Lanka - Ceylon Electricity Board (CEB) - a annoncé une hausse de ses tarifs de l’ordre de +264 % pour les petit consommateurs, les plus gros consommateurs quant à eux bénéficieront d'une augmentation moins élevée. À titre d’exemple, un consommateur utilisant moins de 30 kWh par mois paiera désormais 28,50 roupies le kWh, contre 7,85 roupies actuellement.
  • Ce vendredi 5 août, la Russie a adopté un nouveau décret, signé de la main de Vladimir Poutine et publié dans la foulée, afin d'interdire aux pays Occidentaux de céder leurs participations dans des projets financiers et énergétiques russes.
  • À en croire Bloomberg, le Royaume-Uni plancherait sur d’éventuelles coupures de courant pour l'hiver prochain. Des interruptions volontaires, décidées dans le cadre d'un plan d'urgence énergétique, concerneraient non seulement les industriels mais également les foyers britanniques. Si ces coupures ne sont pas prévues dans le scénario “de base” du gouvernement, elles pourraient s’appliquer dans le cadre d’hiver particulièrement froid combiné à “des pénuries de gaz permettant de faire tourner certaines centrales”.

🐓 En France

  • 8,4 milliards d'euros : c’est le montant des indemnités réclamées par EDF auprès de l’État. En effet, l’énergéticien estime avoir été lésé par les mesures engagées en janvier dernier par le gouvernement, en vue de contenir la hausse du prix de l'électricité. EDF annonce à ce titre avoir déposé un recours auprès du Conseil d'Etat et une demande indemnitaire, ce mardi 9 août.

☀️ Energies renouvelables

  • Selon une étude de l’Université de Stanford menée en examinant pas moins de 145 pays à travers le monde, “le passage à une énergie propre ainsi que l’électrification de tous les secteurs de l’énergie ne mènerait pas à des pannes générales ni à une augmentation de prix [...] de tels changements induiraient une chute des prix et les coûts initiaux du passage aux 100% renouvelables seraient atténués au bout de 6 ans d’utilisation”.

💡 Autres

  • Depuis le 21 juillet dernier, un décret publié au Journal officiel définit la liste des travaux de rénovation énergétique qu'un locataire peut entreprendre à ses frais, sans accord écrit du propriétaire. Parmi ces travaux, on compte notamment :
    - L’isolation des planchers bas ;
    - L’isolation des combles et des plafonds de combles ;
    - Le remplacement des menuiseries extérieures ;
    - La protection solaire des parois vitrées ou opaques ;
    - L’installation ou le remplacement d'un système de ventilation ;
    - L’installation ou le remplacement d'un système de production de chauffage et d'eau chaude sanitaire et interfaces associées.
  • Interrogé par Franceinfo, Thibaud Laconde, fondateur de Callendar, une entreprise spécialisée dans l'évaluation des risques climatiques déclare : “Actuellement à peu près un million de climatiseurs sont vendus chaque année. Aujourd'hui, selon les évaluations d'EDF, à peu près un quart des Français sont équipés de climatisation”. Selon lui, “le vrai risque, ce sont les gens qui franchissent le pas parce qu'ils n'en peuvent plus, qui vont acheter un climatiseur dans une grande surface qui est de qualité très médiocre et qui vont ensuite avoir une climatisation qui va consommer beaucoup plus qu'ils ne devraient. C'est-à-dire que vous pouvez potentiellement avoir une facture d'électricité qui va être multipliée par deux, voire trois !”. Un rappel donc des recommandations de l’Ademe en cette période caniculaire : vérifier les étiquettes de performances énergétiques des appareils.
Mis à jour le