La palme d'or de l'augmentation des prix revient à ...

Produit de base, l'électricité coûte 790 euros par an au ménage français moyen. Entre 2010 et 2015, le prix du kWh d'électricité TTC au tarif réglementé d'EDF est passé de 10,9 centimes à 14,3 centimes, soit une hausse de 31%. Et ce alors que le SMIC n'augmentait sur la même période que de 8,4%! Que fait le gouvernement, et que faut-il faire pour juguler ces augmentations fréquentes et douloureuses de la "facture bleu ciel"?


Pourquoi le prix de l'électricité explose?

Les prix de l'électricité augmentent sous la pression conjointe de 2 facteurs:

  • Le coût de la transition énergétique est supporté par les consommateurs d'électricitéEvolution comparée du SMIC et du prix de 100 kWh

Le principal facteur d'augmentation du tarif réglementé de l'électricité est la Contribution au Service Public de l'Electricité (CSPE). Cette taxe est passée de 10,5 à 22,5 euros par MWh depuis 2010, soit 114% d'augmentation! Elle sert essentiellement à financer les tarifs de rachat de l'électricité renouvelable (panneaux photovoltaïques, éoliennes...). Injustice notable, elle n'est supportée que par les consommateurs d'électricité, de sorte que les foyers chauffés au fioul ou au gaz finance nettement moins la transition énergétique que les foyers chauffés à l'électricité.

  • EDF a besoin d'argent pour couvrir le renouvellement et les coûts de démantèlement de ses centrales nucléaires

Les centrales nucléaires d'EDF ont procuré une électricité bon marché au pays pendant les 40 dernières années. Elles sont aujourd'hui vieillissantes et font l'objet de contestations croissantes depuis l'accident nucléaire de Fukushima. On ne sait pas exactement combien coûte le démantèlement et la dépollution d'une centrale, mais EDF met des milliards d'euros de côté pour préparer ces travaux extrêmement coûteux.

Que faire pour réduire l'impact de ces augmentations sur la douloureuse facture EDF ?

On a tout essayé, même en cessant totalement de vous chauffer et de consommer de l'électricité, vous continuerez de recevoir des factures. Et pour cause, même sans consommation, l'abonnement du ménage français moyen est de 90 euros par an. La solution est ailleurs:

  • Surveiller son chauffage: le poste n°1 de dépenses

Le chauffage est responsable de 2/3 de la consommation d'un foyer chauffé à l'électricité. Surveiller sa consommation, c'est une série de gestes simples: contrôler la température du chauffage, installer des contacteurs jour-nuit si vous êtes en heures pleines heures creuses, éduquer les enfants à une consommation responsable de l'électricité, fermer les portes...

  • Changer d'offre de fourniture d'électricité

L'abonnement d'électricité, c'est comme le forfait mobile, il n'y a pas que le fournisseur historique EDF! Changer de fournisseur, c'est sans interruption, sans déplacement du technicien, sans frais, et ça met 10 minutes! L'économie réalisée par un ménage français moyen est de 70 euros par an! Comment faire? Appelez le 09 87 67 17 24, on vous guide!

  • Le service de changement d'offre d'électricité Sélectra
  • Service gratuit, numéro non surtaxé, ouvert de 8h à 21h
  • Proposé par une start-up française avec des conseillers polis et professionnels
  • Premier service de comparaison des fournisseurs d'électricité en France


  •  
Mis à jour le