Menu

L'éclipse lunaire la plus longue du siècle aura lieu demain : comment l'observer ?

Ce vendredi aura lieu la plus longue éclipse lunaire du XXIème siècle.

Ce vendredi se tiendra l'éclipse de Lune la plus longue du siècle. Un phénomène rare qui sera observable un peu partout dans l'Hexagone. 

L'éclipse lunaire la plus importante du XXIème siècle

Dans la nuit du 27 au 28 juillet aura lieu l’éclipse lunaire la plus importante du siècle. Le Soleil, la Lune, la Terre et Mars seront alors parfaitement alignés et l'astre lunaire prendra une couleur rouge vif. Le phénomène aura lieu pendant exactement 103 minutes et débutera aux alentours de 21h30, elle sera alors peu visible du fait de la lumière du jour. Mais si vous persévérez, vous pourrez l'observer lorsque la nuit sera tombée, la phase de totalité ayant lieu un peu après 23h

Nul besoin de se protéger les yeux. En effet, contrairement aux éclipses solaires, il est possible de regarder sans danger une éclipse lunaire à l'œil nu.

La lune et le soleil, sources d'énergie

L'énergie marémotrice : le futur de l'électricité ?

L'énergie marémotrice est générée grâce aux mouvements des marées. La gravitation de la Terre autour du soleil et de la lune autour de la Terre sont à l'origine du phénomène des marées. Prévisibles grâce à des calculs, on connait leurs dates et leurs puissances. Dès lors, il est possible d'en tirer une énergie renouvelable et d'en déterminer son potentiel de production pour un site donné.  

En France, l’usine marémotrice de la Rance (Bretagne) dispose de 24 turbines. Elles engendrent une puissance de 240 MW, soit l'équivalent de l’énergie consommée annuellement par une ville de 200.000 habitants comme Rennes ou Lille. 

L'énergie solaire de plus en plus exploitée

Le solaire est une des pistes du gouvernement pour assurer la transition énergétique. Grâce au plan "Place au soleil", ce dernier cherche à atteindre l'objectif de 32% d’énergies renouvelables en France à horizon 2030, notamment via l'énergie solaire. 

L'Etat n'est pas le seul à y penser. C'est dans cette optique qu'Engie et GreenYellow se sont associés pour fournir aux professionnels des solutions d'autoproduction et d'autoconsommation grâce à des panneaux photovoltaïques. Selon Otmane Hajji, président de GreenYellow, « La France compte 20 000 km² de toitures (dont un tiers appartient à des professionnels). Rien qu'en couvrant 15 % de tous ces toits, on subviendrait aux besoins du pays ». Un bon moyen pour les entreprises de réduire leur facture d'électricité et de devenir plus vertes. 

Mise à jour le