Mobilité électrique : le réseau électrique français est-il prêt ?

RTE voitures électriques
Le réseau d'électricité est capable de soutenir l'augmentation de la consommation d'électricité liée à l'essor des véhicules électriques.

La mobilité électrique se développe. En janvier 2021, selon l'Avere, une association spécialisée sur les questions de mobilité, les voitures électriques et hybrides représentaient 9,8% des parts de marché du secteur. Face à une demande croissante, le réseau électrique français est-il capable de répondre à la consommation de tous ces véhicules propres ? D'après RTE, oui.


Un réseau en mesure de soutenir la demande des voitures électriques

RTE, gestionnaire du réseau de transport d'électricité est formel. Le réseau électrique sera capable de répondre à la hausse de la demande en énergie induite par les voitures électriques. Lors d'une conférence de presse, le gestionnaire a fait savoir qu'à horizon 2035, il pourrait alimenter la recharge de 16 millions de véhicules. Soit presque la moitié du parc automobile français. Au 1er janvier 2020, 38,2 millions de voitures circulent en France d'après les données du Ministère de la Transition Ecologique.

Le système électrique français est prêt pour un développement massif de la mobilité électrique. Maïté Jaureguy-Naudin, directrice innovation et données de RTE

Recharger les batteries en heures creuses

batterie voiture électrique

Si le réseau est capable de soutenir la demande, il est tout de même possible d'optimiser les moments de recharge. En effet, l'électricité ne pouvant pas se stocker à grande échelle, il est obligatoire de la consommer au moment de la production.

En général, les pics de consommation ont lieu en journée, en heures pleines. C'est pourquoi RTE incite les ménages à recharger leur voiture électrique lorsque la demande en électricité baisse en "les alimentant pendant la nuit".

Pour inciter les consommateurs à prendre cette habitude certains fournisseurs ont lancé des offres spéciales pour les voitures électriques. C'est le cas d'Engie avec Elec Car ou Vert Electrique Auto d'EDF.

En heures creuses, le prix du kWh HT est beaucoup plus bas. Les conducteurs de véhicules électriques peuvent ainsi faire baisser leur facture d'électricité. Profiter des heures creuses permet de porter le coût de recharge du véhicule à 280 euros annuels contre 420 en option base.

Autoconsommation et recharge d'un véhicule électrique

De même, il est possible d'optimiser la recharge de la voiture en installant des panneaux solaires sur son toit. En utilisant l'énergie produite en autoconsommation, on peut recharger son véhicule à moindre coût.

Autoconsommation : vers qui se tourner ? De nombreux fournisseurs d'électricité verte proposent des offres d'autoconsommation photovoltaïque pour les particuliers comme ekWateur, ilek, Planète OUI ou encore Mint Energie, etc. Pour en savoir plus sur les offres d'électricité de ces fournisseurs et faire un point rapide sur l'autoconsommation, les consommateurs peuvent contacter gratuitement Selectra au 01 82 88 99 59.

Mis à jour le