Les éoliennes défendues par Barbara Pompili

Eoliennes barbara pompili
Les éoliennes sèment la discorde entre Barbara Pompili et Stéphane Bern.

L'éolien écologique ou non ? Stéphane Bern fait partie des opposants. Dans une tribune au Figaro, il fait savoir que ce moyen de production d'électricité "pollue gravement la nature et détruit le patrimoine naturel et bâti de la France, ces sites remarquables de beauté et ces joyaux architecturaux dont nous sommes collectivement dépositaires et que les éoliennes défigurent". Une tribune contre laquelle s'élève vent debout Barbara Pompili, Ministre de la Transition Ecologique. Elle défend les éoliennes comme levier de la transition énergétique.


Les éoliennes, une forte capacité de production

D'après la Ministre, les éoliennes ont une capacité de production électrique importante. Elle fait savoir qu'elles fonctionnent 75% du temps. C'est un rendement important compte tenu que les éoliennes sont intermittentes : elles ne peuvent produire de l'électricité que s'il y a du vent.

Un retard sur le développement de l'éolien en France

Pour la Ministre de la Transition Ecologique, la France est en retard sur le développement des énergies renouvelables. Elle n'est pas la seule à défendre cette idée. Dans un rapport publié le 10 juin 2021, l'ONG Greenpeace fait le même constat.

Quatre régions ont connu un développement intense de l’éolien terrestre ces dernières années et sont placées dans une trajectoire de développement de cette énergie renouvelable. Greenpeace

Les autres régions quant à elles sont en retard et doivent renforcer le développement de l'éolien terrestre.

Participer à la transition énergétique, c'est possible ?Oui, certains fournisseurs d'électricité proposent de l'électricité verte d'origine éolienne comme ekWateur, ilek ou encore Planète OUI. Retrouvez notre classement mensuel des meilleurs fournisseurs d'électricité verte pour vous aiguiller dans votre choix :
🌿 Je découvre les meilleurs fournisseurs verts

Des erreurs sur les concertations publiques

Dans certains cas, la présence d'éoliennes s'accompagne d'une "saturation visuelle par les éoliennes" ou d'un "sentiment d'encerclement" pour les populations locales. Bien qu'elle défende cette énergie, Barbara Pompili reconnait que des erreurs ont été commises dans le développement de l'éolien. Elle admet qu'il y aurait eu « besoin de plus de concertations » à l'échelle locale pour décider de l'installation d'éoliennes.

Mis à jour le