Surfacturation de l'abonnement gaz : êtes-vous concerné ?

Personne tenant une facture de gaz ENGIE

L'association de consommateurs UFC Que Choisir dénonce une pratique commerciale douteuse de plusieurs fournisseurs de gaz naturel qui appliquent un abonnement trop élevé pour de nombreux clients. Décryptage par notre équipe.

Des clients "eau chaude" facturés au tarif "chauffage"

Un client n'utilisant le gaz naturel que pour l'eau chaude (B0) paie un abonnement de 89,33 euros par an, tandis que les abonnés se chauffant au gaz (B1) payent un abonnement de 233,76 euros. A cet abonnement s'ajoute un prix par kWh, de 0,0695 € pour les clients B0, et de 0,045 € à 0,05€ pour les clients B1.

Une équation permet de déterminer qu'en dessous d'une consommation de 6000 (en zone 1) à 7200 (en zone 5 — plus d'informations sur les zones tarifaires de gaz) kWh de consommation annuelle, il vaut mieux être au tarif B0. Au dessus, il vaut mieux être en tarif B1. Toutefois, le fournisseur ne vous déplace pas automatiquement d'un tarif à l'autre. Ce retraité de Paris, témoigne ainsi : "Je suis chez GDF (sic, le fournisseur se nomme désormais Engie) et depuis le décès de mon épouse, ma consommation a fortement baissé. Mon option tarifaire n'a pourtant pas suivi."

Engie n'est pas le seul concerné, puisque l'UFC pointe également le problème chez des clients gaz naturel d'EDF.

Quel niveau de préjudice ?

Un client "B1" ne consommant que 4000 kWh par an subit un préjudice de 50 à 65 euros par an selon sa zone tarifaire. Dans l'autre sens, pour un client B0 dont la consommation est de 10000 kWh par an, le préjudice s'élève de 56 à 92 euros par an, toujours selon sa zone tarifaire.

Que faire ?

Pas évident pour Engie et GRDF de changer le système de paliers... car les petits consommateurs génèrent les mêmes coûts fixes que les gros au niveau du réseau, avec des factures plus faibles.

Selectra vous propose d'envoyer votre facture à surfacturation@selectra.info afin d'étudier si vous subissez une surfacturation. Notre service vous permettra :

  • si vous subissez une surfacturation, de récupérer jusqu'à 100 euros par an ;
  • si vous souhaitez réfléchir à un changement d'offre, nous vous présenterons les offres les moins chères du moment, avec jusqu'à 200 euros de réduction annuelle.

Faire étudier gratuitement son profil de consommation Vous pouvez également demander une analyse gratuite de votre profil de consommation en appelant le 09 73 72 73 00 ou en demandant un rappel gratuit. Un conseiller spécialisé étudiera avec vous votre consommation, votre offre actuelle et vous présentera une offre moins chère.

Mise à jour le