Jean Bernard Levy veut augmenter les prix de l'électricité

Le PDG d'EDF Jean-Bernard Levy a une nouvelle fois sollicité l'Etat pour obtenir un rattrapage tarifaire afin de couvrir ses coûts.

Le PDG du fournisseur historique d'électricité ne s'en cache pas : la situation financière d'EDF est, selon ses propres mots, "délicate". L'énergéticien va devoir "faire face à des investissements essentiels dans les prochaines années". Jean-Bernard Levy a donc appelé à la "vigilance" au regard du potentiel endettement du groupe, lors de l'assemblée générale des actionnaires ce mardi.

La situation financière d'EDF est délicate (Jean-Bernard Levy)

Le PDG d'EDF a réclamé à son actionnaire majoritaire un "rattrapage tarifaire" pour permettre au géant de l'énergie de "couvrir ses coûts". Les tarifs réglementés d'EDF restent l'offre de millions de Français malgré l'ouverture du marché à la concurrence et l'existence d'offres moins chères.

Le groupe français travaille dans le même temps son plan stratégique "Cap 2030" et souhaite "retrouver la croissance". Il devra pour cela "surveiller ses coûts opérationnels" tels que ceux générés par l'EPR de Flamanville. L'EPR devrait être lancé fin 2017 selon J-B Levy, suite à un retard causé par une anomalie trouvée dans la composition de l'acier du fond de la cuve du réacteur nucléaire.

Mis à jour le